Partenaire
Inspirer, Faire du bien

La naturopathie : la santé au quotidien

Istock

le 21 août 2007
Comment entretenir sa santé au jour le jour, comment pratiquer un bilan de vitalité ? Le naturopathe aide le patient à trouver des réponses personnalisées à ces questions.

Partenaire

La naturopathie : interrogations et conseils

Quelques questions essentielles :
•    Comment gérer son capital santé sur un mode plus autonome et responsable ?

•    Comment développer les clés d’une prévention vraiment efficace et «douce» ?
•    Comment pratiquer un bilan de vitalité non médical ?
•    Comment optimiser sa forme physique, psychique ou sexuelle ? Ses immunités ? Sa récupération ?
•    Comment prendre soin de soi dans toutes les dimensions de l’être ?
•    Comment concilier santé de l’individu et santé de la planète ?
•    Comment épanouir au mieux le potentiel humain, de l’enfance au 4ème âge ?

Les conseils du naturopathe :
Ils s’inscrivent tous dans le cadre d’une prévention primaire active, indissociable d’une réconciliation avec les lois du bon sens et avec les éléments naturels : aliment, eau, air, ensoleillement raisonnable, alternances travail/repos, gestion du stress, etc.

La qualité de vie en est le premier bénéfice, associée à l’optimisation de toutes les ressources humaines : biologiques (immunités, vitalité) ou psychologiques (créativité, développement personnel, hygiène relationnelle) par exemple.
La philosophie vitaliste :
Chère aux antiques traditions (Hippocrate, esséniens, médecine chinoise, ayurvédique), elle considère une « énergie vitale » intrinsèque dont il faut prendre grand soin (Ki ou Prâna des médecins d’Orient par exemple). En partie génétique (constitution), ce potentiel s’épuise peu à peu avec l’âge et les nombreux dévitalisants (vie nocturne, tabac, alcool, abus de médicaments, pollutions chimiques, électromagnétiques, stress, surmenage...).
Les cures de revitalisation concourent à sa recharge en puisant aux sources vives de l’aliment (cru et germé par exemple), de la respiration et de l’exercice physique, de la relaxation (qualité du sommeil, sophrologie), ou de mille et une autres clés vitalogènes (huiles essentielles, couleurs, magnétisme, etc.).
C’est essentiellement cette « énergie vitale » qui préside aux précieux processus de la régénérescence (homéostasie) qu’accompagnera le naturopathe dans la plupart des troubles aigus mineurs ou chroniques (allergies, spasmophilie, troubles du transit, du sommeil, rhumatismes, etc.).
L’humorisme :
C’est l’étude des « humeurs » circulantes et cellulaires de l’organisme (sang, lymphe, etc.). Le naturopathe considère essentiel de maintenir au mieux l’intégrité de ces liquides biologiques nourriciers composant 70 % du corps humain : le moins de surcharges possible donc (toxines et toxiques divers), le moins de carences possible (acides aminés, vitamines, oligo-éléments...), et circulation optimum.
Ce sont les cures de désintoxication, de revitalisation ou les cures antiradicalaires qui correspondent alors notamment à ces objectifs.
Daniel Kieffer
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire