Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Potager

Oignons, épinards, pommes de terre... Tout ce que l'on peut semer à partir de mai

Potager : que planter au mois de mai ?
Début mai, on peut quasiment tout semer et tout planter, car 3 mois de températures douces et de relative humidité s’annoncent.
Anastasia Shuraeva / pexels
L'actualité qui fait du bien Nouvelles fraîches
André Abrahami
Par André Abrahami
le 01 mai 2021

Si votre décision de faire un potager est prise, le mois de mai est le moment parfait pour commencer ! Voici la liste des semis possibles et les conseils à suivre pour un potager réussi.


Partenaire

Mai, c’est le gros mois de l’année au potager ! Y’a pas de mais, faut bosser ! Début mai, on peut quasiment tout semer et tout planter, car 3 mois de températures douces et de relative humidité s’annoncent. C’est une sorte de mini- période quasi tropicale en France métropolitaine ! D’ailleurs, le mois de mai doit son nom à Maia, une déesse romaine de la fertilité et du printemps ou, selon d’autres sources, à magnus (maior ou major), qui signifie « plus grand » car, en mai, tout pousse et devient plus grand ! Découvrez ce qu'il est conseillé de semer en mai :

Aizoaceae

  • La tétragone cornue, parfois appelée « épinard de Nouvelle- Zélande », «épinard des pauvres» ou «épinard d’été», est une plante très facile de culture qui, avec son petit goût salé, remplace avantageusement les épinards (qui ne supportent pas les fortes chaleurs) en été. En revanche, la plante est gélive, et doit donc être entièrement récoltée avant les premiers gels

Alliacés

  • Oignons de couleur
  • Échalotes
  • Ciboulette
  • Semez les poireaux d’hiver et repiquez les poireaux d’automne.

Amaranthacées

  • Bettes (blonde à cardes blanches, Five Colors)
  • Betteraves (Crapaudine, Détroit Améliorée, Ronde de Chioggia ; en jaune, Burpee’s Golden ou la Boldor F1)
  • Épinards
  • Arroches

Apiacées

  • Carottes (de Carentan, Chantenay à cœur rouge, Touchon ; si vous aimez les carottes originales, Purple Elite F1, Jaune du Doubs, Yellow bunch F1)
  • Panais
  • Fenouils (dès que le sol s’est réchauffé)
  • Soyez patient avec la levée des Apiacées, et maintenez les semis humides

>> A lire aussi : Le calendrier des travaux au potager

Asteracées

  • Salades d’été (Merveille des 4 Saisons, Regina d’Estate 2, etc., toutes les variétés résistant bien à la chaleur estivale !)
  • Endives : Leur production se fait en deux étapes : cultiver les racines au printemps, puis les « forcer » au noir en novembre.
  • Tournesols
  • Artichauts(Vert de Laon, Violet de Provence, Géant de Romagne, à semer ou à planter)
  • Topinambours (dernier carat !)

Brassicacées

  • Quasiment tous les choux
  • Radis
  • Navets
  • Roquette

Cucurbitacées

  • On peut faire une deuxième vague de semis de toutes les cucurbitacées directement en pleine terre à la mi-mai. Cela permet d’étaler les récoltes, notamment pour les légumes qu’on ramasse avant leur pleine maturité, comme la courgette ou le concombre. Les semis décalés peuvent aussi permettre une meilleure pollinisation et contourner l’obstacle de l’oïdium, qui, pour moi, est lié à l’âge du pied (même si l’humidité et les condensations, à partir de mi-août, contribuent aussi à déclencher les attaques).

Fabacées

  • Pois lisses (Petit Provençal) et pois ridés (Karina)
  • Fèves
  • Haricots en fin de mois (à écosser Alaric ou Tarbais, Coco de Paimpol Saint-Esprit à Œil Rouge, à rames, nain) ; prévoyez des structures de soutien !

Lamiacées

  • Nombreuses aromatiques, dont la menthe, le thym et le persil.
  • Le basilic sera préservé du gel s’il y a encore des risques.

Poacées

  • Semez le maïs doux en place dès qu’il n’y a plus de risque de gel.

Solanacées

  • Pour les pommes de terre et les tomates déterminées, faites de nouveaux semis ou des boutures pour étaler les récoltes. La culture de variétés à précocité différente est un autre moyen d’étaler les récoltes. Pour les pommes de terre, plus les variétés sont tardives, plus elles sont productives mais, contrairement à ce que j’ai longtemps cru, moins elles se conservent.

>> A lire aussi : Créer son premier potager bio

Fleurs

  • Œillets d’Inde, capucine, nigelle, cosmos, bourrache...

Le livre :

Réussir son potager bio en partant de zéro, André Abrahami, éditions Tana
(©Edition Tana)

Passionné d'agronomie et de botanique, André Abrahami démystifie les idées reçues, donne les éléments clés d'un potager en parlant du sien et livre une approche pédagogique efficace aussi scientifique que pratique pour réussir le vôtre en partant de zéro.

Découvrez son livre Réussir son potager bio en partant de zéro aux éditions Tana.

La chaîne Youtube d'André Abrahami.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire