Partenaire
Inspirer, Faire du bien

L'huile d'onagre et le syndrome prémenstruel.

Mis à jour le 25 février 2021
(Le syndrome prémenstruel ou SPM touche prés de 40% de la population féminine.)

 

Primevère du soir, son nom vient du fait que les fleurs de la plante s'ouvrent le soir et se referment le matin. C’est pour celle raison que nous conseillons sa prise le soir avant de diner.

 

L'huile d'onagre est riche en acide gamma-linoléique, un acide gras essentiel nécessaire à la synthèse de la prostaglandine, une substance qui intervient dans plusieurs processus biologiques. L'huile d'onagre prévient ainsi des troubles liés à la ménopause ou au syndrome prémenstruel en agissant sur ces manifestations (irritabilité, seins douloureux, rétention d’eau, douleurs abdominales, maux de tête...) 

 

L'huile d'onagre s'avère très efficace dans cette affection, à condition de poursuivre le traitement pendant au moins 3 mois.

 

Associer aux vitamines B pour les femmes stressées ou à tendance spasmophile.

 

L'huile d'onagre ne devrait jamais être utilisée par des personnes qui souffrent de certaines formes d'épilepsie, et elle peut avoir des interactions avec certains anticoagulants ou d'autres médicaments.

Partenaire

Candice Candice
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire