Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Idées

Que faire avec le fonio ?

Fonio

le 24 mai 2012
Aliment incontournable en Afrique, le fonio est encore peu connu en France. Ses qualités nutritionnelles et thérapeutiques sont pourtant incroyables.

Partenaire

De texture similaire à celle de la semoule de blé, le fonio remporte un franc succès auprès de la population malienne. Cultivé de façon relativement confidentielle entre les années 1960 et 1980, il est aujourd’hui produit à près de 220 000 tonnes.

Des qualités nutritionnelles exceptionnelles

Le fonio est moins riche en protéines que les autres céréales, mais elle possède un grand nombre d’aminoacides soufrés tels que la méthionine et la cystine, deux acides aminés indispensables à l’organisme. C’est d’ailleurs pour tous ses bienfaits, qu’en Afrique, elle est conseillée aux personnes en surpoids ou atteintes de diabète.

Une cuisson simple comme un jeu d’enfant

Avant de faire cuire le fonio, rincez-le plusieurs fois à l’eau claire dans une passoire très fine. L’eau se colore alors en marron : il s’agit du son de céréale, qui se détache normalement. Une fois « propre », le fonio est de couleur beige.


Comptez environ 40 g de fonio par personne. Dans une casserole, versez 1 volume de fonio pour 3 volumes d’eau. Salez et portez à ébullition pendant 7 minutes. Laissez ensuite gonfler hors du feu pendant 3 minutes.

La base de nombreux plats
Le fonio peut se consommer de bien des façons. Agrémenté d’herbes ou de condiments, en accompagnement de viandes ou de poissons, en remplacement de la semoule dans le couscous, en bouillie pour les jeunes enfants, en soupe ou encore en beignets : c’est tout simplement un régal.

 

Toutes les recettes bio à base de fonio

Noémie Blanchet

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire