Beauté

Cheveux en hiver : enfin les bons gestes

Publié le 13 novembre 2018
Sylvie Hampikian, docteur vétérinaire et expert pharmaco-toxicologue pratique la cosmétique naturelle depuis une vingtaine d’années. Son activité professionnelle l’a amenée à travailler notamment sur les plantes et les actifs naturels.
Et si on se fiait au calendrier lunaire pour soigner ses cheveux ?
Et si on se fiait au calendrier lunaire pour soigner ses cheveux ?
© Solominphoto/Freepik

Savez-vous qu'il est important d'hydrater ses cheveux même en hiver et qu'il y a une période lunaire propice à la coupe des cheveux ? Découvrez toutes les astuces pour avoir de beaux cheveux pendant ces mois froids.

Cet article a été publié dans le magazine FemininBio #15 décembre 2018- janvier 2019
>> Pour acheter le magazine en PDF, c'est ici

 

 

1. Moins de shampooings

Ne lavez pas vos cheveux trop souvent en hiver,
2 à 3 fois par semaine étant le rythme à ne pas dépasser, dans l’idéal. En effet, le cuir chevelu sécrète du sébum aux effets protecteurs, qui se répartit à la fois sur les racines et les longueurs. Se laver les cheveux trop souvent les rend donc plus sensibles aux agressions extérieures.

2. Vive l’eau tiède

Lavez vos cheveux à l’eau tiède et surtout pas à l’eau chaude. En effet, l'eau chaude crée un choc thermique par rapport à l’air froid. De plus, l’eau chaude écarte les écailles, fragilisant ainsi les fibres capillaires.

3. On ne sort pas les cheveux humides

Ne sortez jamais les cheveux mouillés par des températures hivernales. Non seulement cela va augmenter la sensation de froid sur la tête avec des effets néfastes pour la santé, mais cela risque également d’abîmer vos cheveux.
En effet, les effets combinés de l’eau et du froid à la surface des fibres capillaires vont fragiliser les cheveux, voire provoquer des cassures si l’eau gèle.

4. Séchage à l’air libre

Pour sécher vos cheveux, évitez l’air chaud du sèche-cheveux, qui aggrave la déshydratation et qui agresse les fibres capillaires. Essorez-les bien après le shampooing et démêlez-les délicatement avec un peigne démêloir à dents larges, en matière antistatique (corne, bois, métal, carbone). On en trouve notamment dans les boutiques d’articles pour coiffeurs. Essuyez votre chevelure à plusieurs reprises avec une serviette bien absorbante, en microfibres par exemple. De temps en temps, coiffez-les avec les doigts, en les espaçant pour leur donner un peu de volume. En procédant ainsi, vos cheveux seront secs en 15 à 20 minutes, en fonction de leur épaisseur. Attendez qu’ils soient secs pour les brosser avec une brosse en poils naturels ou en métal.

5. Mollo sur le sèche-cheveux

Si vous êtes pressée et ne pouvez éviter le sèche-cheveux, alors appliquez auparavant un après-shampooing bio protecteur après avoir essoré vos cheveux. Si possible, choisissez plutôt la fonction "air froid".

6. On nourrit ses cheveux

Choisissez un après-shampooing bio démêlant, hydratant et lissant. Un bon après-shampooing combine des protéines ou de l’amidon pour lisser (petit-lait, yaourt, avoine…), des facteurs hydratants (aloe vera, glycérine, acides organiques) et des matières grasses pour la protection (beurre de karité ou de cacao, huile de coco ou autre huile végétale, etc.). En termes de texture, il doit être fluide et onctueux pour se répartir facilement dans les cheveux. Appliquez-le sur les longueurs et les pointes encore humides, sans avoir la main trop lourde. Laissez poser 2 à 3 minutes et démêlez vos cheveux avec un peigne à dents larges. Rincez soigneusement (l’eau doit être parfaitement claire) afin de ne pas alourdir les cheveux.

7. On hydrate, on hydrate, on hydrate !

Sous l’effet du froid sec et du chauffage, les cheveux ont autant tendance à se déshydrater en hiver qu’en été. Il est donc recommandé d’appliquer chaque semaine un masque hydratant bio. Si vous êtes en panne, vous pouvez le remplacer par un mélange 50/50 d’huile de coco et de gel d’aloe vera. Appliquez une bonne noisette de ce mélange sur les cheveux légèrement humides (essorés). Laissez poser 15 minutes, si possible sous une serviette chaude. Rincez à l’eau tiède et effectuez un shampooing doux pour éliminer l’excès de matières grasses.

8. Optez pour le henné

Souvent, en hiver, les racines manquent de tonus. Pour leur redonner du peps et du volume, misez sur le masque au henné neutre (non colorant). Préparez une pâte à la consistance crémeuse en imprégnant le henné en poudre d’eau chaude. Comptez 50 g de poudre pour 15 cl d’eau. Appliquez cette pâte après un shampooing, si possible au pinceau à coloration, en insistant bien sur les racines. Frictionnez du bout des doigts pendant 2 à 3 minutes. Enveloppez d’une serviette et laissez poser 15 minutes. Rincez abondamment à l’eau claire. À faire 1 à 2 fois par mois selon les besoins.

9. Secrets beauté d’Inde

Si vous avez la possibilité de vous procurer des poudres indiennes, vous pouvez préparer un mélange encore plus tonifiant en mélangeant 1 part (15 g) d’amla, 1 part de shikakai, 1 part d’hibiscus et 1 part de henné. Préparez une pâte avec le mélange de ces poudres et environ 20 cl d’eau chaude. Appliquez de la même manière que le henné neutre. Attention toutefois ! Si vous avez les cheveux très clairs, ce mélange est à éviter car il peut être légèrement colorant.

10. Un p’tit coup de ciseaux…

Les coupes régulières permettent d’améliorer la qualité des cheveux en hiver. Il suffit de faire effiler les pointes environ tous les 2 mois pour éviter qu’elles ne se dessèchent ou qu’elles ne fourchent.

11.… en regardant le calendrier lunaire

Faire couper ses cheveux lorsque la lune est décroissante (entre la pleine lune et la nouvelle lune) leur apporterait plus de vigueur et de volume. Certes, cette croyance populaire n’a pas été validée par la science, mais il est prouvé que les phases de la lune ont une influence sur l’activité cellulaire. Alors pourquoi ne pas faire confiance à l’expérience ancestrale ?

12. On hydrate, encore et toujours !

Le frottement des cheveux les uns contre les autres et sur les fibres textiles des vêtements et des bonnets entraîne un transfert d’électrons créant de l’électricité statique. Si vos cheveux ne sont pas assez hydratés, ils vont avoir tendance à se repousser les uns les autres, d’où cet aspect ébouriffé. Un après-shampooing hydratant après le lavage devrait limiter de tels effets (voir point7).

13. L’astuce discrète et chic

Porter un bonnet de laine protège du vent, de la pluie, de la neige et des coups de froids. Mais on sait bien ce qui risque d’arriver en retirant celui-ci. Pour éviter les coiffures "explosées", vous pouvez nouer autour de vos cheveux un carré en soie avant d’enfiler le bonnet. Ce foulard protègera vos cheveux des frottements et de l’électricité statique créés par le bonnet, tout en en remettant une couche contre les assauts du climat. De plus, il pourra ajouter une touche de chic si vous l’arrangez avec art !

14. Naturelle, en toutes circonstances

Si vous n’avez pas pu prendre ces précautions préalables, vous pouvez aider vos cheveux à rentrer dans l’ordre en passant vos mains sous l’eau froide. Une fois humidifiée, faites-les glisser le long de vos cheveux en les effleurant à peine. L’eau va attirer les électrons et décharger votre chevelure. Effet garanti !

Je m'abonne au bimestriel FemininBio magazine en version papier, ou en version pdf à partir de 15€ par an

Articles du thème Soin bio des cheveux
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !