Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Culture

La symbolique des cheveux à travers l'histoire des sociétés

"La couleur des cheveux est sans doute leur caractéristique la plus évidente au regard et elle a fait l’objet de toutes les attentions et de toutes les inventions depuis des millénaires."
Honey Yanibel Minaya Cruz/Unsplash
Un oeil nouveau sur le monde Autre regard
Sylvie Hampikian
Par Sylvie Hampikian
le 29 mars 2021

Notre chevelure fait partie intégrante de notre corps et contribue largement à l’image que nous envoyons aux autres. Depuis la nuit des temps, elle a été transformée à l'envi, au point de devenir un outil de communication.


Partenaire

Le magazine #33 est en kiosque !
(©DR)

Cet article a été publié dans le magazine #33 mars-avril 2021

>> Pour retrouver la liste des points de vente c'est ici

Dès le Paléolithique, la chevelure a fait l’objet de soins sophistiqués, clairement mis en valeur dans les objets sacrés.
Ainsi, l’une des plus anciennes sculptures représentant une femme, symbole de la déesse mère ou de la fécondité, date de 25 000 ans. Cette «Vénus de Willendorf», aux formes opulentes, n’a pas de visage. En revanche, sa chevelure présente des ondulations parfaitement bien ordonnées, dignes des perruques des juges anglais !
Plus menue, la dame de Brassempouy, datant grosso modo de la même époque, porte une frange et une longue chevelure tressée.

Pour ces deux idoles paléolithiques, le plus grand soin a été apporté à la représentation des cheveux, montrant qu’ils jouaient un rôle majeur dans la valeur symbolique de l’objet.

Leur couleur

La couleur des cheveux est sans doute leur caractéristique la plus évidente au regard et elle a fait l’objet de toutes les attentions et de toutes les inventions depuis des millénaires. Ainsi, sur les fresques polychromes des tombeaux de l’Égypte antique, point de blonds, point de roux, encore moins de vieillards chenus. Tous les personnages qui y figurent arborent uniformément des cheveux d’un noir de jais. Dépourvue de connotation négative, cette teinte symbolisait en effet l’intégrité physique, l’abondance, la fertilité, la renaissance, la lumière et la connaissance. Or, pour atteindre et conserver ce noir idéal, les Égyptiens maîtrisaient déjà la coloration chimique. Ils employaient par exemple des peignes en plomb trempés dans le vinaigre, produisant des sels colorants qui pénétraient dans la fibre capillaire.

>>A lire sur FemininBio Quelle coloration bio pour conserver des cheveux en bonne santé ?

Plus au Nord, les guerriers celtes préféraient accentuer leur blondeur, voire se teindre les cheveux en rouge pour impressionner leurs ennemis. Quant aux belles Romaines, dont la plupart étaient naturellement brunes, elles ne rêvaient que du blond «vénitien», qu’elles obtenaient grâce au citron, à la rhubarbe, à la camomille, à l’urine fermentée. L’hégémonie de la blondeur, symbole de virginité, de pureté, d’innocence (à l’image d’Iseut la blonde), perdura au moins jusqu’à la Renaissance, en Italie comme en France.

Les cheveux roux, eux, pourtant si beaux, eurent longtemps une image négative, car on les associait à l’Enfer, à la sorcellerie, à la luxure, à la traîtrise. Nombre de personnages «méchants» étaient présentés comme roux, à l’exemple de Judas. Cette image injustifiée valut aux roux des moqueries, des brimades, voire des persécutions, comme autant d’expressions de la bêtise humaine !

Leur longueur

Chez les hommes, les cheveux longs sont souvent associés à la force physique et à la puissance, à l’exemple de Samson, d’Alexandre le Grand, de Louis IV ou de Conan le Barbare ! Mais dans certaines cultures, ils peuvent symboliser la spiritualité, le respect de la création divine, comme pour les sikhs ou les rastas. Chez les hippies ils témoignaient de leur rébellion et de leur opposition à la guerre du Vietnam (avec ses soldats aux crânes rasés).
Chez les femmes, une longue chevelure est un signe de beauté, de séduction mêlée d’innocence. Vénus sortant des eaux et Ève au jardin d’Éden sont le plus souvent représentées nues, avec leurs seuls cheveux pour protéger leur pudeur. En Inde et au Japon, Draupadi, et Ono no Komachi, aux luxuriantes chevelures noires, sont les représentations de l’idéal féminin. Mais la magie peut aussi se cacher dans la tresse de Raiponce, dans les cheveux «serpents» de la gorgone Méduse ou dans la tignasse d’Hermione Granger !

Leur absence

Avoir le crâne rasé est un choix extrême, symbolisant un engagement total dans une certaine voie. Il peut s’agir de la voie de la spiritualité et du renoncement au confort matériel, comme chez les moines chrétiens ou bouddhistes. Mais cet engagement peut également s’orienter vers la violence ou le combat : crâne rasé des skinheads, des militaires et de nombreux guerriers du passé. La tonsure peut aussi être subie, imposée, en signe d’humiliation, de mutilation : tonsure des condamnés, des prisonniers, des bagnards, sous prétexte de mesures d’hygiène. On a vu hélas beaucoup de crânes rasés dans les moments les plus douloureux de l’histoire.

>>A lire sur FemininBio Cheveux blancs : symbolique et histoire de société

Pour faire «parler» les cheveux, l’imagination humaine s’est montrée sans limite : perruque poudrée, chignon à l’antique, coupe à la garçonne, choucroute, cheveux gominés, sage mise en pli, banane, crête d’Iroquois, coupe afro, dreadlocks, brushing peroxydé, coiffure manga, etc. Alors, montre-moi tes cheveux, je te dirai à quelle époque tu vis et à quelle tribu tu appartiens !

Une note poétique pour finir...

... avec cet extrait du Cantique des Cantiques, attribué au roi Salomon : "Que tu es belle, mon amie, que tu es belle ! Tes yeux sont des colombes, derrière ton voile. Tes cheveux sont comme un troupeau de chèvres, suspendues aux flancs de la montagne de Galaad."

Notre experte :

Pharmaco-toxicologue, Sylvie Hampikian est l’autrice de Créez vos cosmétiques bio (éd.Terre Vivante), dont une nouvelle édition est parue en fin d’année 2020.

(©Editions Terre vivante)

Son livre :

Créez vos cosmétiques bio, Sylvie Hampikian, aux éditions Terre Vivante, 2020.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire