Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Transpiration

En baume et en spray, 2 recettes de déodorant à faire chez soi

Sport
Sylvie Hampikian
Par Sylvie Hampikian
le 14 juin 2021

Utiliser les plantes pour remplacer la cosmétique chimique permet d'éviter des produits néfastes pour la peau et la santé. Depuis un certain temps, on nous dévoile tous les dangers de certains déodorants : parabens, sels d'aluminium et autres. Macérats, teintures mères et vinaigres, de Sylvie Hampikian nous dévoile des recettes de déodorants naturels, issu de procédés de macération.


Partenaire

La macération est un procédé qui consiste à laisser poser un solide dans un liquide froid pour en extraire les composés solubles, ou bien pour qu'il absorbe ce liquide afin d'en obtenir le parfum ou la saveur. Le livre de Sylvie Hampikian présente de nombreuses recettes naturelles.

1. Baume déodorant au géranium odorant

Ingrédients (pour environ 80 g) :

  • 2 c. à soupe de macérat huileux de géranium odorant dans l’huile de coco,
  • 2 c. à soupe d’amidon ou de fécule au choix (maïs, riz, arrow-root),
  • 2 c. à soupe de bicarbonate de soude pharmaceutique,
  • 20 gouttes d’huile essentielle de lavandin.

Réalisation :

  1. Faites fondre le macérat huileux de géranium/coco dans un bain-marie tiède.
  2. Hors du feu, ajoutez le bicarbonate de soude, mélangez à l’aide d’un petit fouet ou d’une cuillère et laissez reposer 1 minute. Incorporez l’amidon ou la fécule, puis l’huile essentielle.
  3. Mélangez à nouveau et transvasez dans un pot ou un stick pour déodorant.
  4. Vous pouvez aussi répartir dans de petits pots à baume faciles à emporter. Le matin, lavez et séchez soigneusement vos aisselles. Appliquez, au doigt ou à l’aide du stick, une toute petite noisette de baume sous chaque aisselle.

Remarque :

Pendant la grossesse, vous pouvez préparer ce déodorant sans ajouter l’huile essentielle.

En dehors de la grossesse et en l’absence de troubles d’origine hormonale, vous pouvez le préparer avec du macérat huileux de sauge officinale dans l’huile de coco.

>> A lire aussi : Déodorants : 7 nouveautés bio et efficaces contre la transpiration

2. Spray déodorant au vinaigre de sauge

Ingrédients (pour environ 50 ml) :

  • 25 ml d’alcool blanc alimentaire à 40° ou de teinture de lavande titrant également à 40°,
  • 15 ml de vinaigre de sauge, 10 ml d’hydrolat de rose, de sauge ou d’hamamélis,
  • 20 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie ou de lavandin.

Réalisation :

  1. Versez l’alcool dans un flacon en verre de 50 ml au moins (équipé d’un bouchon spray).
  2. Ajoutez l’huile essentielle, agitez et complétez par le vinaigre de sauge et l’hydrolat. Agitez à nouveau.
  3. Vaporisez le matin sur les pieds ou sous les aisselles.

Conservation :

Au moins 6 mois à température ambiante.

Le livre :

Macérats, teintures mères et vinaigres, de Sylvie Hampikian, éditions Terre vivante.

Recettes tirées du livre Macérats, teintures mères et vinaigres, de Sylvie Hampikian, éditions Terre vivante.

Les macérations permettent de recueillir tous les bienfaits des plantes et, ainsi, de les conserver pour les utiliser. Ce livre de phytothérapie invite à extraire les principes actifs de 170 plantes, puis à créer soi-même ses produits de soin et de cosmétique en toute sécurité.

Sylvie Hampkian est experte pharmaco-toxicologue, spécialisée dans les actifs naturels. Elle apporte un éclairage scientifique aux soins de beauté traditionnels. Elle est auteure de plusieurs livres sur les usages des plantes au quotidien.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire