Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Mon jardin

Feng shui, hortithérapie, calendrier lunaire... 6 choses à faire pour jardiner en pleine conscience

Jardiner en pleine conscience

Aménagez votre jardin selon les règles du Feng Shui et le cycle lunaire et reliez-vous à la nature pour ressentir ses bienfaits.

Anna Shvets/Pexels
Echapper au quotidien S'évader
Rédaction
Par Rédaction
le 28 juillet 2021

Ajouter une dimension spirituelle au jardinage peut lui donner un tout nouveau sens. Il peut devenir une technique de relaxation, et permettre aussi de se relier plus intimement à la nature. Le secret ? Faites-le en pleine conscience.


Partenaire

Il existe plusieurs manières de faire du jardinage en pleine conscience. Le but étant d'être en contact plus profond avec la nature, tous les conseils ici sont issus d'une approche écologique et naturelle

1. Jardiner selon la lune

Vous pouvez par exemple suivre la phase croissante et décroissante de la Lune.

Durant la période de Lune ascendante, la montée de sève est plus forte et la plante se remplit de sève et de forces dans ses parties aériennes. Cette période est favorable pour couper les greffons.

Durant la période descendante, la montée de sève dans les plantes est réduite. Ce temps est donc indiqué pour la taille des arbres et des haies, l'abattage du bois d'oeuvre ainsi que pour fumer les prairies, les pâturages et les vergers. Cette période descendante est aussi appelée période de plantation, car alors les plantes s'enracinent mieux et se lient rapidement à leur nouvel emplacement. Ainsi, cette période est favorable pour tout type de repiquage, de plantation et de rempotage et pour replanter les boutures prélevées en Lune ascendante

  • En lune descendante (récolter pour conserver) : c'est la période favorable pour bouturer, enrichir le sol, éclaircir les semis, repiquer, planter, tailler, diviser. Mais aussi Planter les vivaces et les arbustes à fleur. Une phase qui donne de la vitalité aux plantes.
  • En Lune descendante (récolter pour consommer) : les parties enterrées profitent de l’effet lunaire, repiquez, élaguez, semez, fertilisez, taillez. Mais c'est aussi le bon moment pour faire ses confitures car les fruits sont très parfumés.

>> Pour aller plus loin : Astrologie : comment utiliser le calendrier lunaire pour jardiner ?

2. Faire un jardin Feng Shui

  • Planter des arbres

    3 bonnes raisons pour adopter un arbre :

1- Les arbres nous alimentent et peuvent nous soigner, par exemple le saule pleureur, le plus vieil arbre de Chine, qui a la capacité de faire baisser notre tension artérielle.
2- Ils augmentent l’énergie vitale de tout lieu où ils sont présents.
3- Ils nous protègent de notre environnement, surtout si cet environnement est stressant, perturbé voire complètement négatif.

  • Expulser le Sha
    Le Sha désigne les zones où l’énergie ne circule plus et stagne, comme un endroit encombré ou un point d'eau stagnante.
    En renvoyant les « flèches Sha » vers vos voisins, à l’aide de miroir Pakua, vous risquez d’altérer vos relations. Utilisez ce système uniquement en extérieur et seulement s’il ne vise personne ou aucun végétal.
  • Ne menacez pas vos entrées
    Les plantes à épines produisent une défense naturelle, mais elles devraient idéalement être absentes de l’entrée de votre maison car elles apportent une note trop agressive en ce lieu.

>> Pour les autres conseils d'un jardin Feng Shui cliquez ici.

3. Jardiner slow

  • Méditer dans son coin de nature
    En rentrant du travail, faites une pause. Installez-vous sur votre balcon ou dans votre jardin et prenez un instant pour méditer au milieu de vos plantes. Fermez les yeux et concentrez-vous sur le rythme de votre respiration, sur les sons alentour. Plaisir de vous ancrer dans l’instant présent en vous reliant à votre monde intérieur et au monde extérieur.
  • Partager son jardin
    Ouvrez les portes de votre jardin en partageant vos expériences vertes sur les réseaux sociaux et peut-être même sur un blog. Profitez d’un repas de famille pour parler jardin avec vos proches et leur faire découvrir votre petit coin de verdure.
  • Cueillir l’instant…
    Jardiner invite à cueillir l’instant présent, à se recentrer tout en renouant avec la nature. Prenez le temps de chouchoutervotre jardin jour après jour.

>> A lire sur Femininbio : 10 conseils pour jardiner slow!

4. Pratiquer l'hortithérapie

L’hortithérapie est une thérapie qui utilise le jardinage comme remède sur le corps, l’intellectuel, le psychisme ou encore le mental. Les canadiens et américains ont été les premiers à adopter cette thérapie. Répandue au Japon et Royaume-Uni, elle tente de se développer en Europe.

En effet, le jardinage est un outil de médecine très efficace. Ces bienfaits ont été reconnus scientifiquement. Il permet d’augmenter la production de vitamine D3 grâce à l’exposition au soleil et certaines bactéries présentes dans le sol sont bonnes pour notre santé.

Les jardins sont adaptés aux patients. C'est-à-dire que pour chaque maladie le jardin aura des propriétés différentes. Un jardin pour des personnes atteintes d’Alzheimer ne sera pas identique au jardin fait pour les enfants. Si chaque jardin à ses particularités, l’aménagement et la gestion sont les mêmes. Tous permettent de stimuler les cinq sens.

>> A lire aussi sur l'hortithérapie : Jardiner pour se sentir bien

5. Jardiner bio selon les saisons

En juillet :

Les maladies se déclarent souvent en juillet ; soutenez vos plantes en les pulvérisant à la décoction de prêle … surtout pour la vigne, pomme de terre, tomates, aubergines. Plantez le soir de la laitue d’hiver, de la chicorée et des scaroles. Par ces fortes chaleurs, arrosez vos plantations et protégez-les avec des cagettes retournées.

En août :

  • Récoltez les graines de fleurs et de légumes

C’est un grand plaisir de réussir une récolte grâce à ses propres graines – Bourraches – Onagre – Laitues – Chicorées – Coriandre - Persil.

  • Semez des engrais verts sur vos plates-bandes libres

Laissez les jusqu’au printemps. Les meilleurs sont : Moutarde – Trèfle rouge – Epinard – Navette – Colza … puis les enfouir après fauchage.

  • Récoltez vos plantes aromatiques

Elles ont accumulé tous les principes actifs essentiels ; Ciboulette – Persil – Basilic – Estragon - -Menthe – Mélisse – Aneth – Romarin – Lavande.

6. Remplacer les pesticides

  • Concentré d’insecticide
    Couvrez 2 têtes d’ail complètes dans de l’huile.
    Laissez macérer un à deux jours.
    Ajouter 2 cuillères à thé de savon à vaisselle et 4 tasses d’eau pour 4 litres.
  • Herbicide naturel
    Récupérez l’eau de cuisson de vos pommes de terre ou des pâtes alimentaires dont vous arroserez vos allées ou les zones dont vous voulez chasser les mauvaises herbes. Un mélange d’eau chaude et de gros sel fait aussi l’affaire.

>> A lire aussi : Alternatives astucieuses pour éviter les pesticides dans votre jardin

  • Le compostage
    Cette technique naturelle consiste à stocker « en tas » un certain nombre de déchets organiques, c’est à dire végétaux ou animaux, qui se décomposeront petit à petit pour former du terreau.
    Cette solution permet de composter ses déchets organiques afin de les réutiliser et ainsi de les rendre au sol dont ils sont issus. De plus elle est particulièrement économique et 100% naturelle. Du même coup, vous allégez considérablement vos ordures ménagères et vous participez activement à l’effort collectif de recyclage tel que la nature nous le montre.

>> Pour en savoir plus : Réaliser son compost au jardin

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire