Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Grossesse

Marche en crabe, position du chat, exercices d'étirements : 9 postures de shiatsu pour les femmes enceinte

Maternité consciente Carnet rose
Clotilde Poivillers
Clotilde Poivillers
le 17 juin 2020
Une séance de shiatsu dure environ une heure et peut se pratiquer du début à la fin de la grossesse. Cela apporte à la future maman et au bébé, un accompagnement très bénéfique pour vivre pleinement les différentes phases de la gestation. Voici 9 exercices qui permettent de stimuler toutes ses ressources internes afin de vivre sa grossesse dans les meilleures conditions physiques, émotionnelles et énergétiques.

1. La posture pour relancer l'énergie et apaiser la femme enceinte

Le shiatsu peut se pratiquer lorsque la maman est allongée sur le côté, si la position allongée sur le dos entraîne des remontées acides ou une oppression respiratoire. Shiatsu sur méridiens spécifiques pour la grossesse et l'accouchement. Cette posture s'appuie sur la connexion reins/utérus, elle relance l’énergie au niveau de l’utérus, recentre et apaise les peurs et l’anxiété. Elle favorise également le lien avec bébé.

La maternité est un sujet qui vous touche ? Découvrez Si Mère ! Le Podcast de maternage féministe, présenté par FemininBio en partenariat avec Radio Médecine Douce et Biostime.

2. La position pour améliorer la circulation pendant la grossesse

Cette posture s'appuie sur les points de relaxation et de détente émotionnelle de l’avant-bras. Elle permet l'amélioration de la circulation sanguine.

3. La position pour favoriser la communication avec bébé

Cette posture permet la connexion utérus / cerveau. Elle permet au mental de lâcher prise. Elle favorise la communication maman / bébé.

4. La position pour étirer le dos et soulager les bras pendant la grossesse

Genoux fixes au sol, bras repliés sous la tête, en appui sur le ballon, se déplacer lentement en avant, puis en arrière, puis latéralement d’un côté et de l’autre, en faisant rouler le ballon. Cette position permet, tout en soulageant les bras, d'étirer le dos dans un mouvement d'avant en arrière. Elle permet également d'étirer les flans et les hanches dans un mouvement latéral.

5. La marche en crabe pour ouvrir le diaphragme de la femme enceinte

A 4 pattes, se déplacer latéralement avec les mains, d'un côté puis de l'autre, lentement. Veiller à garder les genoux fixes. Cette posture permet d'étirer les flans et les muscles dorsaux, et d’ouvrir le diaphragme. Elle assouplit les hanches et diminue les tensions du dos. Elle donne également plus d’espace au bébé.

6. La position du chat pour une meilleure respiration pendant la grossesse

A quattre pattes : inspiration dos plat, en lâchant le ventre. Pour bien pratiquer la respiration abdominale, inspirez en comptant jusqu’à 5. Toujours à quattre pattes : expiration dos rond, en rentrant le ventre. Pour bien pratiquer la respiration abdominale : expirez en comptant jusqu’à 7. Cette position permet d’étirer et d’assouplir la colonne vertébrale, et de favoriser une bonne respiration abdominale. Elle est très bonne pour le sacrum et favorise la relaxation, le centrage et le retour à soi.

7. La position pour diminuer les douleurs de la grossesse

Shiatsu du sacrum pour diminuer les douleurs et équilibrer l’énergie dans l’utérus. Le shiatsu peut se pratiquer lorsque la maman est allongée sur le côté, si la position allongée sur le dos entraîne des remontées acides ou une oppression respiratoire.

8. La position pour étirer le bassin de la femme enceinte

Debout, tête et avant-bras en appui sur un mur (possibilité de glisser un petit cousin sous la tête), pieds parallèles, fixes, faire des rotations du bassin, lentement, dans un sens puis dans l’autre. Cette posture permet l'ouverture du bassin et le placement du bébé. C'est également un très bon étirement de toute la zone ceinture / bassin. Elle active aussi la circulation d’énergie dans le bassin. A éviter quand le bébé est déjà trop bas.

9. La position pour assouplir le périnée de la femme enceinte

A genoux, assise sur les talons. Passer en position accroupie, talons à plat au sol, genoux écartés. Mettre les mains en prière au niveau du plexus solaire.

Cette posture accroupie assouplit le périnée et diminue les tensions au niveau du sacrum ainsi que les tensions émotionnelles. Pendant le travail, elle permet l'appui du bébé sur le col pour son ouverture et pour la libération des hormones qui déclenchent les contractions. A éviter si vous avez des problèmes d'articulation aux genoux et aux chevilles. Egalement si le col est déjà trop ouvert ou s'il y a un problème de placenta ou de saignements, et si la position accroupie est inconfortable ou impossible.

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire