Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Renaissance

"Impulser une belle dynamique à mon processus de guérison", Anne, atteinte d'un cancer du sein

témoignage cancer du sein

Concourir à sa guérison grâce à la médecine holistique : l'histoire d'Anne.

Klaus Nielsen/Pexels
Un oeil nouveau sur le monde Autre regard
Anne Markyse
Par Anne Markyse
le 07 octobre 2021

À 42 ans, Anne est en rémission d’un cancer du sein pour lequel elle a été traitée pendant presqu’un an. Médecin généraliste, c’est de l’autre côté du bureau qu’il lui a fallu passer. Cela ne s’est pas fait sans douleur… Et pourtant, l’épreuve de la maladie a aussi été une formidable leçon de vie.


Partenaire

Cette année de pause pour mon activité médicale m'a fait passer de l'autre côté du bureau, côté patients, et si la maladie fut une expérience difficile, elle fut aussi un bel enseignement. J’aime les mots de Gislaine Duboc : « Ne voyez pas la vie comme une ennemie. La vie est un enseignant et, comme la mer frappe les rochers et les sculpte, elle aussi vous blesse parfois et vous sculpte».

Malgré mes traitements, j’ai pu profiter du temps offert par la maladie pour écrire davantage, lire, réfléchir, mettre en pratique des temps de méditation et de marche quotidiens, faire vibrer mon tambour-médecine, ainsi qu’instaurer des jeûnes répétés autour de mes chimiothérapies. J'ai vraiment essayé d'impulser une belle dynamique à mon processus de guérison et je n’ai quasiment pas eu d’effets secondaires des traitements. Je continue aujourd’hui de jeûner un jour par semaine, de méditer et de faire résonner mon tambour chaque matin. Je suis encore en arrêt de travail, et je prends le temps de repenser «mon monde d’après».

A lire Cancer du sein et féminité : cultiver son féminin dans la maladie

Je me sens proche de l’indien qui pense sa vie dans un cercle, et qui concourt à l’harmonie intérieure comme extérieure, qui se sent partie prenante d’un monde vivant et d’une Terre qu’il respecte, choit et aime…

J’aime l’idée que le patient puisse concourir à sa guérison, ou tout au moins, lorsque celle-ci n’est pas possible, à l’amélioration de sa santé. Je crois en une médecine holistique et intégrative dans laquelle les actions conjointes du patient et du médecin participent d’un processus global. C’est le Vivant tout entier qui devrait être au cœur du «prendre soin», me semble-t-il. Un livre-témoignage coécrit avec une amie soignante, malade elle aussi, est actuellement en cours d’écriture. Ce sera notre manière de témoigner de notre double vécu, et possiblement aussi de venir questionner le monde du soin…

Mais pour le moment, mon actualité littéraire, ce sont plusieurs recueils de poèmes, et un roman La vie rêvée d’Ava et d’Eden, publié aux Editions Maïa, collection «Entre deux mondes». Il y a un peu de moi dans l’âme d’Ava, qui part en quête d’Eden, son tambour en bandoulière. Ce qui est amusant, c’est qu’à cause de la maladie et du contexte sanitaire, je n’ai pas pu me rendre dans les différents monastères décrits dans le livre, en cours d’écriture. J’ai pu y aller cet été, comme si c’était moi qui marchais dans les pas de mes personnages, comme si la fiction et le réel se répondaient.

L'autrice

La vie rêvée d'Ava et d'Eden, Anne Markyse

Anne Markyse est l'autrice de La vie rêvée d'Ava et d'Eden, paru aux éditions Maïa.

Ses deux sites : anne-markyse.com et ausondutambour.fr

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire