Jardin

L'agenda du jardinier du mois de juin, la première quinzaine

Publié le 1 juin 2019
"Faites-vous plaisir : installez un petit jardin aromatique sur la terrasse ou le balcon."
"Faites-vous plaisir : installez un petit jardin aromatique sur la terrasse ou le balcon."
© unsplash / markusspiske

Quand tailler mes rosiers ? Dois-je semer mes radis ? Est-il encore temps de faire mes boutures de géraniums ? Pour tous ceux qui cherchent des réponses à leurs questions de jardinage, vous découvrirez ici les travaux à effectuer du 1er au 15 juin !

À prendre en compte...

N’oubliez pas de tenir compte de l'orientation de votre jardin, de votre situation géographique et donc des décalages de la végétation qui s’y rattachent !

Côté verger

  • Éliminez les « mauvaises » herbes et le gazon : ils concurrencent vos arbres pour l’eau et la nourriture.
  • Résignez-vous à débarrasser vos arbres des fruits qui sont en surnombre ou ceux qui présentent des défauts : votre récolte n’en sera que plus belle.
  • Ce qui vaut pour les fruitiers, vaut aussi pour la vigne. Pincez sans hésiter !
  • C’est le temps des cerises…Pour les oiseaux aussi ! Soyez malin : faites votre récolte le soir. Les piafs, eux, la font le matin…

Côté potager

  • « Un binage vaut deux arrosages », dit l’adage. Mais après avoir biné, pensez à pailler : vous éliminerez les « mauvaises » herbes et protégerez vos plantes de la chaleur.
  • Semez des engrais verts : votre terre vous en saura grassement gré.
  • Les limaces font des massacres dans vos salades, attirez leurs ennemis naturels (carabes, mille-pattes, hérisson, crapauds, oiseaux…) ou aspergez vos plantes de macérations de plantes dont elles ont horreur (bégonias et cassis notamment). La cendre et la sciure font également merveille …par temps sec !
  • Côté travaux, pincez les tomates et les cucurbitacées, récoltez les asperges, repiquez les poireaux, plantez aubergines, céleri, choux et laitue.
  • N’oubliez pas de butter pommes de terre, fèves, haricots et petits pois.

À lire sur FemininBio : Créer une jardinière d'aromatiques
 

Côté arbres, arbustes et haies

  • Taillez les buis et les haies avant les grosses chaleurs de l’été.
  • Broyez les coupes des arbustes : ce broyat est idéal pour le compost ou le paillage.
  • Offrez un plan de reformation aux arbustes à floraison printanière (lilas, spirées, forsythia…). Attention : pas de taille ! Les lilas n’aiment pas ça.
  • Donnez un coup de jeune aux aubépines :elles n’en fleuriront que plus abondamment l’an prochain.

Côté massif

  • Si vous avez semé une prairie naturelle, il est temps d'en tondre une partie pour pouvoir y observer le ballet des papillons. Cette petite coupe de début de mois affaiblira les graminées au profit des fleurs.
  • Si vous avez des « trous » dans votre gazon, pensez à semer quelques graines de fleurs sauvages : effet joli garanti !
  • Achevez de mettre en place tous vos jeunes plants d'annuelles.
  • Ne soyez pas cigale :semez les digitales ! Choisissez un terrain ensoleillé ou un peu ombragé pour une belle floraison… l’été prochain.
  • Jouez à l'apprenti sorcier : bouturez lupins, œillets, rosiers, hortensias et roses trémières en prélevant des pousses d’une dizaine de centimètres au moins.
  • Surveillez vos rosiers du coin de l’œil : les attaques de pucerons ou d’oïdium se font toujours par surprise.

Côté balcon et terrasse

  • Si vous avez des hortensias, offrez leur un soin régénérant avec un peu d’engrais pour terre de bruyère, riche en fer. Pensez à les arroser régulièrement
  • C’est le moment de tailler la glycine. Coupez-les à la moitié de leur longueur : elles n’en seront que lus vigoureuses.
  • Marcottage ou bouturage :à vous de voir avec quelle méthode vous allez multiplier vos clématites.
  • Faites-vous plaisir : installez un petit jardin aromatique sur la terrasse ou le balcon. Ça ne prend pas de place et ça sent si bon…

Côté jardin aquatique

  • Offrez une carpe Koï à votre bassin ! Si vous vous décidez, c’est en juin qu’il faut l’adopter.
  • Ouvrez la chasse aux algues vertes : elles risquent d’asphyxier la faune et la flore de votre bassin.

Côté plantes d’intérieur

  • Si vous ne l’avez pas encore fait, commencez à sortir vos plantes d’intérieur. Pour les plantes vertes, choisissez un coin ombragé.
  • Vos orchidées apprécieront des micro-vaporisations d’eau de source… ou à défaut d’eau de pluie.

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Les saisons au jardin
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte