Publi-rédactionnel

Quelques conseils pour favoriser un bon sommeil

Publié le 17 janvier 2018
Dermatologue, ancien Chef de Clinique en Endocrinologie-Nutrition, le docteur Paul Dupont est l'auteur de nombreux ouvrages en relation avec une approche scientifique et documentée de la Médecine Naturelle.
© Vladislav Muslakov / Unsplash

Vous faites partie des 30% de la population française souffrant de troubles du sommeil ? Commencez par identifier l'origine et le type d'insomnie.

Si vous souffrez peut-être de quelques troubles du sommeil voici quelques solutions naturelles

Mais tout d’abord de quoi s’agit-il ?
Deux cas peuvent se présenter :
° Soit vous avez de la difficulté à l’endormissement
° Soit vous avez des réveils nocturnes.
Quoiqu’il en soit l’important c’est la récupération qui s’opère lorsqu’on dort. Et cela dépend de la qualité du sommeil. Les personnes qui ont un sommeil profond et qui entrent rapidement dans les phases de sommeil paradoxal vont plus rapidement récupérer que les autres. Ces personnes n’ont pas besoin de beaucoup dormir.

Les insomnies ont deux origines.
° Des carences en nutriments indispensables pour bien dormir
° Des facteurs perturbant le sommeil

Les facteurs perturbateurs du sommeil sont soit ponctuels, soit chroniques.

° Les facteurs qui déclenchent des troubles ponctuels du sommeil :
- Les épisodes de la vie qui conduisent à être stressée provoquent des insomnies ponctuelles  (deuil, séparation, perte d’emploie). Le risque, s’ils ne sont pas résolus psychiquement, c’est de provoquer de l’insomnie chronique.
-  Toute pathologie qui provoque des douleurs nocturnes ou une gêne pendant le sommeil. Arthrite, asthme, reflux gastrique, douleurs musculaires, syndrome des jambes sans repos (souvent par carence en fer)
-  Certains médicaments parmi les quels les antidépresseurs ; les bêtabloquants source de réveil nocturne. Les diurétiques en obligeant à se lever la nuit pour uriner. Les hormones substitutives de la thyroïde si elles sont mal dosés. Certains antibiotiques.

° Les facteurs qui déclenchent des troubles chroniques du sommeil :
- les excitants car ils bloquent l’endormissement : le café, le tabac, certaines plantes excitantes.

- La dépression. Parce qu’elle produit des pensées discordantes et qu’on les ressasse au moment de coucher. Toutes les idées noires perturbent le sommeil, favorisent les cauchemars et les réveils nocturnes. Elle sont souvent la source d’angoisses matinales. Le sommeil n’est alors pas réparateur.

Les carences source d’insomnie
De nombreuses recherches scientifiques ont permis de mettre en évidence le lien existant entre certaines carences nutritionnelles et les fonctions hormonales d’endormissement et du sommeil.
On connait ainsi l’importance du magnésium, de l’iode, des vitamines B, du lithium, des phospholipides,
Certains compléments alimentaires naturels peuvent alors aider à récupérer un meilleur sommeil en agissant notamment sur la sérotonine et la mélatonine, les hormones du sommeil.

L’insomnie d’endormissement
L’endormissement est un phénomène actif qui demande de l’énergie et mobilise un surcroit DE sérotonine. Ce neuromédiateur intervient dans l’activation du sommeil. On la retrouve particulièrement en abondance dans certaines régions du cerveau (raphé dorsal). Et le dysfonctionnement de ce centre du cerveau provoque expérimentalement l’insomnie.

Pour pallier cela, et  dans tous les cas d’insomnie d’endormissement, il est alors possible de faire des cures régulières de tryptophane végétal, un précurseur de la sérotonine.  Par exemple on peut recommander la prise de Oemine STRESS, un complément alimentaire à base de griffonia riche en 5 Htp (5 hydroxy-tryptophane)  qui augmentera le stock de sérotonine. En cas de difficulté d’endormissement, Il suffit d’en prendre pendant quelques jours une gélule vers 17 heures et aussi le matin.
Ce complément peut être associé à Oemine SOM, qui contient les plantes les plus connues pour leur capacité à induire le sommeil (Passiflore, Valériane, Escholtzia). Il faut en prendre trois gélules un quart d’heure avant de se coucher.
Importance de la mélatonine : il s’agit de l’hormone de la glande pinéale ou épiphyse, une glande située au centre du cerveau qui contrôle les phases d’éveil et de sommeil. Elle synthétise la mélatonine dans la journée. Et cette synthèse s’effectue en relation avec la lumière. Une fois mise en réserve, elle sera disponible pour induire le sommeil.

Certaines personnes recommandent alors la prise de mélatonine de synthèse. Même si ponctuellement cela peut ne pas avoir de conséquences particulières, la prise régulière de cette hormone peut induire une dépendance. Avec pour conséquence de mettre la pinéale au repos. Il vaut mieux aider l’organisme à récupérer son stock de mélatonine tout simplement en prenant du millepertuis dans la journée. La plante est connue pour chasser les idées noires, ce qui n’est pas inutile au moment de s’endormir. On conseillera par exemple la prise de OEMINE PSY Millepertuis : un complément alimentaire à base de millepertuis et d’extraits d’avoine apaisants et anti-déprime.

Les réveils nocturnes
Si on se réveille plusieurs fois dans la nuit, on a l’impression de ne pas avoir dormi du tout. Surtout si on a du mal à se rendormir. La principale cause est l’insuffisance d’un neuromédiateur très important pour le sommeil et la relaxation, l’acétylcholine. Cette substance est fabriquée à partir des oméga-3 phospholipides (phosphatidylcholine) et de leurs cofacteurs tels que le magnésium et le lithium. C’est elle qui active le sommeil paradoxal et procure un sommeil de bonne qualité.

Si vous souffrez de réveil nocturne, il est possible de choisir des compléments alimentaires naturels apportant de la phosphatidylcholine riche en oméga-3. Je conseille OEMINE KRILL NKO. Il s’agit d’une huile rouge riche en antioxydants et en phospholipides. Elle a des vertus anxiolytiques. On peut EN prendre par exemple le matin 2 capsules. On peut aussi faire des cures d’oméga-3 phospholipides issus de caviar de poisson  associés au magnésium marin. Comme par exemple OEMINE MEMO.  Il s’agit d’un complément alimentaire riche en oméga-3 phosphatidylcholine, en magnésium marin et en iode d’algues.  Ce complément alimentaire agit directement sur la mémoire et sur le fonctionnement cérébral. Il permet une meilleure idéation, il aide également à se concentrer et, de ce fait, à mieux se libérer des idées fixes qui perturbent le sommeil.

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !