Bonne humeur

Éclater de rire pour garder le moral et être en bonne santé

Publié le 18 février 2017 - Mis à jour le 26 avril 2018
Riez au quotidien !
Riez au quotidien !
© Tamarcus Brown/Unsplash

Si votre dernière franche rigolade remonte à plus de quelques heures, il est temps de remettre de la joie dans votre quotidien. D'autant plus que c'est excellent pour la santé et pour le moral.

Douteriez-vous de la puissance de l'impact du rire sur notre santé ? L’incroyable histoire de Norman Cousins devrait vous faire changer d’avis. Dans les années 1960, ce journaliste américain apprend qu’il est atteint d’une maladie inflammatoire handicapante de la colonne vertébrale. Refusant le pronostic des médecins qui lui annonçaient un futur en chaise roulante, il décide de s’enfermer dans une chambre d’hôtel pour regarder des films comiques et lire des livres drôles en prenant de la vitamine C. Pendant trois mois, il passe ses journées à rire aux éclats… et il guérit. Dès lors, il se passionne pour le rire comme thérapie, jusqu’à enseigner dans la faculté de médecine à l'Université de Californie, à Los Angeles.

>> Découvrez des exercices de rire à pratiquer sans modération dans le magazine FemininBio #9 actuellement en kiosque et disponible en PDF sur notre boutique en ligne.

Le rire, c’est du sérieux
Ce cas extrême révèle la puissance du rire sur notre santé. Ce réflexe primitif entraîne une réaction en chaîne dans l’organisme, qui nous met dans un état de bien-être presque euphorisant. Une conséquence logique puisque rire fabrique un joyeux cocktail chimique dans notre cerveau, à base d’endorphines, connues aussi sous le nom d’"hormone du bonheur", de catécholamines et de sérotonine.

"La libération d’endorphines a un effet antidépresseur et anxiolytique prononcé", assure le Dr David Servan-Schreiber dans son livre Guérir (éd. Robert Laffont). Nous voilà donc dans un état d’esprit positif, où notre enthousiasme, notre mémoire, notre capacité d’action et de réflexion, notre confiance en nous sont stimulés tandis que diminuent notre sensibilité à la douleur et les risques de dépression.

Les bienfaits du rire ne sont pas que cérébraux. Le Dr Henri Rubinstein, auteur du livre Psychosomatique du rire, rire pour guérir (éd. Robert Laffont) aime qualifier le rire de "jogging stationnaire". Cette image n’est pas exagérée : le rire sollicite les muscles du visage mais aussi le ventre, le thorax et même les bras et les jambes. Une activité complète et douce dont on aurait tort de se priver.

Comme si se muscler ne suffisait pas, l’hilarité entraîne une meilleure oxygénation du sang car elle multiplie et exagère nos inspirations et nos expirations. En mobilisant davantage les globules blancs, le rire renforce les défenses immunitaires et, en nettoyant en particulier les voies respiratoires supérieures, réduit les crises d’asthme ainsi que les infections pulmonaires.

De plus, le rire stabilise le rythme cardiaque, diminue la tension artérielle et favorise l’élimination du cholestérol. Enfin, et sans chercher à être exhaustif sur les bienfaits du rire, notons qu’il favorise la digestion, les mouvements du diaphragme massant les organes digestifs.

>> Découvrez des exercices de rire à pratiquer sans modération dans le magazine FemininBio #9 actuellement en kiosque et disponible en PDF sur notre boutique en ligne.

Construire l’hilarité
Rire, c’est donc s’assurer une dose de bien-être 100 % naturelle qu’il ne tient qu’à nous de stimuler. Pour cela, Yves-Alexandre Thalmann, auteur de Rigolothérapie, recommande par exemple de se créer des fantasmes rigolatoires.
Tout comme les fantasmes sexuels (si, si !), il s’agit de scénarios que nous créons de toute pièce et dans leurs moindres détails, sauf qu’ils ont pour objectif "de déclencher le rire ou, à défaut, de rehausser notre humeur". Une fois le scénario construit, il ne reste qu’à faire venir l’histoire à soi lorsque l’on sent que l’on a besoin de se remonter le moral.

On peut également participer à des clubs du rire ou pratiquer le yoga du rire. S’y retrouvent des personnes qui ont envie de rire ensemble, parce qu’elles ont bien compris l’intérêt qu’il y a à faire travailler leurs zygomatiques.
Le lâcher-prise est de rigueur dans les ateliers et il en faut pour apprécier les situations cocasses qui ne manquent pas : vous imaginez-vous rester sérieuse en imitant une poule parmi d’autres participants convaincus, enchaîner les "Ho-ho ha-ha-ha" (le mantra du yoga du rire) sans sourire et réaliser les plus belles pirouettes de patinage artistique sans patins sans vous sentir grisée ?

On rit, on se fait rire, mais jamais on ne se moque. Tout le monde s’exécute dans la bonne humeur et recharge ses batteries au rythme des éclats de rire. Faites un tour sur le site clubderire.com, le portail des clubs de rire francophones, pour trouver un club près de chez vous.

>> Découvrez des exercices de rire à pratiquer sans modération dans le magazine FemininBio #9 actuellement en kiosque et disponible en PDF sur notre boutique en ligne.

Articles du thème En pleine forme
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte