Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Publi-rédactionnel

Les vertus et bienfaits de la gelée royale associée à la propolis

Dietaroma
Par Dietaroma
le 17 novembre 2021

Reconnus depuis des millénaires et consommés partout dans le monde pour leurs qualités exceptionnelles, tous les produits de la ruche sont souvent recommandés pour affronter les rigueurs de la saison froide. Ils sont encore appelés « superaliments » et ont toute leur place dans notre alimentation et en particulier la propolis et la gelée royale.


Partenaire

Si la propolis et la gelée royale ont d'excellentes propriétés santé en tant que telle, les associer sera très bénéfique pour le bien-être en général. Dans le détail, passons en revue les qualités de chacune.

1. Qu’est-ce que la gelée royale ?

Appelée "lait des abeilles" (par sa couleur blanchâtre), la gelée royale est sécrétée par les abeilles nourricières, elle sert de nourriture aux jeunes larves et en particulier à la reine.

Pour qu’elle soit de qualité, il faut la récolter pendant la période de miellée (période de production du nectar consommé par les abeilles) tout en respectant la ruche. Elle doit également être conditionnée dans les heures qui suivent la récolte.

La gelée royale est un complément alimentaire qui s’associe parfaitement à la propolis, autre trésor de la ruche (voir ci-dessous). On la choisit de préférence certifiée BIO.

La gelée royale, pour qui ?

Très bien tolérée, la gelée royale peut être prise par toute la famille, à l’exception des personnes dites “atopiques” et/ou allergiques aux venins d’abeille et aux produits de la ruche de façon générale, et également aux pollens et aux graminées.

Les sportifs et les adolescents en pleine croissance trouveront dans la gelée royale une aide précieuse.

Comment et pourquoi l’utiliser la gelée royale ?

Utilisée en cure, 1 à 2 fois par an, à raison d’une cuillère (0.5g à 1g) à jeun le matin, de préférence sur un support (miel ou huile végétale alimentaire type huile d’olive) car son goût est particulier.

Elle peut être prise durant la saison froide et à chaque changement de saison.

2. Qu’est-ce que la propolis ?

Mélange de substances résineuses, gommeuses et balsamiques, ainsi que de sécrétions d’abeilles, de cire et de pollen, la propolis est une substance récoltée par les abeilles pour protéger la ruche.

En grec ancien “propolis” signifie “entrée d’une ville”. En effet, les abeilles badigeonnent l'intérieur de la ruche et du trou d’envol avec de la propolis, cela leur permet d’avoir une ruche étanche et solide. Elles utilisent également la propolis pour entourer leurs consœurs éteintes.

La propolis peut avoir plusieurs couleurs en fonction de l’origine de l’arbre. Elle apparaîtra donc probablement verte si elle provient d’arbres du Brésil, rouge pour des arbres de Cuba, brune si elle est récoltée sur des arbres (peupliers et châtaigniers) en France. Il faut que la propolis soit dure et que l’extraction soit agréable, c’est pour cela qu’elle est récoltée en hiver.

La propolis, pour qui ?

Elle est adaptée pour tous et peut être particulièrement utile aux sportifs.

Une contre-indication absolue cependant : l’allergie aux produits de la ruche.

Elle est aussi déconseillée aux personnes allergiques aux pollens mais également aux personnes prédisposées aux allergies ou à l’asthme. Elle est aussi déconseillée aux enfants de moins de 12 ans, aux enfants en bas-âge et aux nourrissons.

Comment et pourquoi l’utiliser la propolis ?

Il y a plusieurs formes de propolis : teinture mère, gélules, gouttes, spray... Certains produits de beauté peuvent aussi contenir de la propolis.

En cure de 3 semaines, à raison de 3 grammes 2-3 fois/jour, dès que le besoin s’en fait sentir.

3. Pourquoi associer la gelée royale et la propolis ?

Une synergie de gelée royale et propolis présente l’avantage de cumuler les propriétés de chacune. Le complexe “Merveilles de la ruche” bio de Dietaroma permet un tout en un à prendre le matin (1 ampoule) pendant 20 jours pour un hiver plus serein.

Gardez vos bonnes habitudes pour rester en forme ! N’oubliez pas les basiques pour une bonne santé naturelle, dans un axe de prévention :

- Adopter de bonnes habitudes alimentaires, faire le choix d’aliments de qualité biologique, cuisinés avec amour et respect des aliments : en hiver, on privilégie les soupes, les cuissons vapeur ou basse température pour préserver les nutriments,

- Limiter les polluants et poisons du corps pour soulager les digestions (réduire les sucres, les faux aliments, le tabac et la consommation d’alcools),

- Associer des règles d’hygiène de vie saine comme le respect des rythmes biologiques (retrouver un sommeil récupérateur, une activité physique adaptée et modérée),

- Se recharger avec des méthodes simples de bon sens : prendre l’air frais et la lumière naturelle autant que possible, faire des bains chauds, utiliser sa bouillotte le soir et la nuit, faire des respirations au grand air, matin et soir pour chasser les émotions fortes accumulées.

L’association de compléments alimentaires sera ainsi potentialisée si ces principes de santé sont observés.

Coté conseils d’utilisation :

- Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
- Ne se substitue pas à un régime alimentaire équilibré et varié et à un mode de vie sain.
- Tenir hors de portée des enfants.

Ne pas hésiter à se faire accompagner par un praticien de santé naturelle et en cas de pathologies, un avis et un diagnostic du médecin traitant sont indispensables.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire