Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Télévision

Gaspillage alimentaire et pesticides : enquête sur la surconsommation sur France 2

Quand la consommation du quotidien dérape
"125 grammes de nourriture par personne, par jour sont jetés dans chaque restaurant"
Morgane Nenert
Morgane Nenert
le 12 février 2020
Tous les samedis France 2 part à la recherche d'explication sur les nouvelles formes de consommation dans "Tout compte fait !" Au programme une nouvelle enquête sur la lutte contre le gaspillage dans les restaurants suivi d'un reportage sur les pesticides qui envahissent la nature et nos maisons, samedi 15 février à 14h sur France 2.

Partenaire

Nous sommes actuellement dans une société dans laquelle le système économique incite à consommer en créant des besoins nouveaux. Ainsi la population ne devient plus productrice de désirs mais de dépendances. surconsommation nous pousse à nous approvisionner à outrance sans réellement connaitre les impacts sur la nature et les humains. 

Restaurant : gaspillage à la carte !

On estime que 125 grammes de nourriture par personne, par jour sont jetés dans chaque restaurant. Les clients ne finissent pas leurs assiettes et le restaurateur jette ces denrées encore consommables. Au total 9% de leurs chiffres d'affaires finissent aux ordures, avec des chiffres beaucoup plus excessifs pour les grandes chaines de restauration : le consumérisme a atteint ses limites.

>> A lire sur FemininBio Loi anti-gaspillage : le Sénat vote l'interdiction de destruction des invendus non alimentaires
 

La lutte contre le gaspillage dure depuis bien longtemps, plusieurs solutions peuvent être mises en place comme des formations pour les professionnels ainsi qu'une application pour les clients qui permet de racheter à moitié prix les plats du jour non consommés dans certains restaurants. Mais une idée venant de nos voisins américains semble être la plus efficace : le "doggy bag", ces contenants réutilisables ou recyclables permettant d’emporter les aliments ou boissons non consommées sur place. Et à compter du 1er juillet 2021, la Loi Alimentation prévoit que les restaurants doivent en mettre à la disposition de leurs clients.

> Diffusion le samedi 15 février 2020 sur France 2 à 14h suivis à 14h50 d'une enquête sur les pesticides qui occupent nos végétaux : 

Fleurs : offrez un bouquet de pesticides !

Aujourd'hui en France, 9 fleurs sur 10 sont importées. 85 % de pesticides et pollution au CO2 présents dans les bouquets et autres plantes vendus dans les commerces français. Elles sont produites de manière intensive très loin de notre contrée : aux Pays-Bas, sous serres chauffées, ou au Kenya à grand renfort de produits toxiques. Un problème souvent méconnu du grand public car les fleuristes n'ont pas l'obligation d'afficher l'origine de leurs produits.

Une enquête approfondie sur les lieux de production a permis d'analyser certaines plantes pour connaitre le véritable danger auquel nous nous exposons en les respirant. Pour contrer ce désastre néfaste pour notre santé, un nouveau mouvement inspiré de la "slow food" est né, c’est le "slow flower". Il consiste à développer la production et la vente de fleurs locales et de saison. Hortense Harang à créé une plateforme qui se nomme : "Fleurs d'ici" et qui regroupe un groupe d'horticulteurs et de fleuristes. Une société qui fonctionne en circuit court et vous propose ainsi des fleurs locales et authentiques.

>> A lire sur FemininBio Pesticides: l'Onu appelle à "renoncer progressivement à l’agriculture industrielle"
 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire