Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Astrologie

Entrée dans le "New Age" : la révolution de la conscience pour une réelle liberté

Entrée dans le New Age le 21 décembre
"Le Verseau est le signe de l’évolution, du futur, comme futur en potentiel dans le génie de chacun.e."
Christian Maillé
Par Christian Maillé
le 13 décembre 2020

Préparons-nous au passage 2020/2021 dans le portail de célébration de cette nouvelle ère du Verseau, où nous pourrons prononcer notre flamme sous l’étoile la plus brillante du siècle, que l’on attendait depuis des lustres...


Partenaire

Oui, nous voilà à l'évènement exceptionnel de ce 21 décembre 2020, le portail du solstice d’hiver avec le retour de la grande conjonction de Jupiter et Saturne en Verseau. Cet alignement a eu lieu pour les dernières fois, lors de la naissance de Jésus d’après les anciens astrologues et enmars1226 (à 2° du Verseau). La conjonction Jupiter Saturne se reproduit tous les 20 ans mais pas en Verseau. A ne pas rater donc, car ce sera de toute beauté, les deux planètes très éclairées formeront une étoile très brillante visible par tous pendant une heure après chaque coucher de soleil, dès la mi-décembre. Nous nous sentirons tous comme des mages portant de précieux cadeaux et levant les yeux au ciel, et pas n’importe quel ciel.

La crise d'adolescence de l'humanité, ou l'entrée dans le "New Age"

Un tel signe dans le ciel en cette grande crise planétaire n’est pas par hasard. Il marque la transition, le passage initiatique entre les deux grandes ères, celles des Poissons et celle du Verseau. Le Verseau se révèle de partout: l’humanité fait sa crise d’adolescence, celle qui s’oppose à un autoritarisme, celle qui réclame à vivre sa vie librement. L’ère du Verseau est une ère qui appelle chacun.e à prendre sa liberté d’être, et cela est possible, car la conscience collective n’est plus une conscience de masse facilement manipulable. L’ère du Verseau, on en parle depuis plusieurs décennies.

Le nouvel âge, le "New age" fait la une depuis les années 70. On le traduit dans les termes plus actuels comme «la nouvelle trame»,«la nouvelle grille», «la nouvelle matrice»,«le changement de paradigme»,«la conscience nouvelle» et plus simplement, comme une culture spirituelle nécessaire pour un avenir possible. Tout le monde a entendu cette ère comme un refrain, déjà entendu dans la comédie musicale «Hair», et sa mélodie «Aquarius» (Verseau en anglais). L’impact de la gestion autour du COVID a amené nombre d’entre nous à s’intéresser à cette grande transition. On se pose des questions essentielles et on en aimerait des réponses essentielles.

L’intérêt renouvelé de plus belle pour l’astrologie peut être lié à ces questions, car c’est un outil de connaissance qui permet un éclairage. Cela ne date pas d’hier, puisque 3000 ans avant Jésus-Christ l’Astrologie existait chez les Suméro-Babyloniens. C’est la Tétrabible de Claude Ptolémée qui va amener un intérêt pour cette astronomie astrologique moderne, avec son livre imprimé en 1538, appuyé par des scientifiques astrologues de l’époque bien connus: Képler, Galilée et Newton. Galilée, connu par ce qu’il a dû subir de terrible en osant soutenir que la Terre tournait autour du Soleil, ainsi que Roger Bacon, aussi victime de l’intransigeance, pour avoir osé affirmer que la naissance deJésus était sous l'influence d'unegrande conjonction, cette même puissante conjonction Jupiter Saturne, qui refait la une pour ce Noël 2020!

C’est un évènement majeur que nous retrouvons dans de nombreux thèmes de Maîtres de sagesse humanistes, qui ont largement aidé à la non-violence, à s’éveiller en conscience, dans la paix et dans une intelligence collective. Nous la retrouvons aussi dans les cycles des grands changements en ce Monde, notamment ceux de l’Europe.

Au solstice d'hiver, Jupiter et Saturne dansent dans le ciel en Verseau pour une re-évolution

Et cette conjonction se reproduit aujourd’hui au moment de l’émergence d’une nouvelle lumière nécessaire pour notre Terre, voilée par les nuages noirs de la pollution physique et psychique des hommes et d’une contagion qui révèle «le grand n’importe quoi». On le voit, il n’y a pas d’astrologie sans astronomie. Tout le monde entre le 16 et le 25décembre 2020 pourra observer cette conjonction très brillante dans le ciel. L’«Astro» est une observation du monde de la terre, de la vie, du ciel, mais aussi de notre monde intérieur qui est pleinement une création.

C’est lors du solstice d’hiver, le 21décembre, que Jupiter et Saturne seront les plus proches l’une de l’autre. Le slow que ces planètes danseront dans le ciel sera visible chaque soir pendant environ une heure après le coucher du soleil. Voilà qui amène un beau rituel méditatif de préparation à l’entrée des énergies lumineuses de ce beau cadeau de Noël. A nous d’entrer sur la piste de danse des planètes. Alors rendez-vous à l’heure du coucher du soleil. Si vous ratez cet évènement, il faudra attendre mars 2080, à 11° du Verseau ou après en l’an 2400 pour le revoir. Nous voilà comme des mages à suivre cette étoile double, qui dans notre carte du ciel apparaîtra en conjonction à 0° du Verseau!

Si ce spectacle stellaire marque une naissance nouvelle pour l’humanité, il faudra compter sur le temps et l’espérance du Verseau pour que cette fois nous ne crucifions plus l’être humain sur la croix d’un monde matérialiste, se croyant au-dessus des lois de droits universelles. Il est important de comprendre que l’astrologie suit l’évolution de conscience de l’humanité et qu’elle en révèle ses manifestations, en résonance avec les nouvelles découvertes astronomiques.

On pourrait dire que l’ère du Verseau a été annoncée, activée par la découverte de sa planète Uranus, quand l’humanité fut prête à s’ouvrir au progrès, et à plus de lumière, de liberté et de vérité. C’est d’ailleurs la ligne essentielle du siècle où elle a été découverte pour la première fois le 13 mars 1781, dans le siècle des Lumières, terme qui désigne le mouvement culturel et philosophique ayant dominé en Europe, et plus particulièrement en France. Tout se synchronise dans une suite pleine de sens où la conscience s’éveille, comme une symphonie du nouveau monde.

Astrologiquement, la conjonction Jupiter Saturne, en carré avec la planète du Verseau Uranus va orchestrer crescendo (par Pluton qui entre à son tour en Verseau le 23 mars 2023) cette symphonie du nouvel âge et inaugurer, espérons-le, un nouveau siècle des Lumières, peut-être avec quelques re-évolutions, mais surtout une révolution intérieure, une révolution de la conscience qui s’éveille à une réelle liberté. Tout est fait semble-t-il pour qu’on y soit confronté comme au XVIIIe siècle et que nous en accueillons les retours, certains diront le karma. Les éveils individuels finiront par mettre les systèmes obsolètes en échec.

Il y a toutefois, une mise en garde à faire, celle de ne plus adhérer à une polarité ou l’autre (très exacerbées par les médias). On est invité à entrer dans le centre de son être, dans la conscience que toute vérité n’est qu’une demi-vérité, qu’il y a un toujours un recto et un «verseau». Plus que jamais, il est impératif de trouver son axe interne, surtout quand ça souffle à l’extérieur. Rappelons encore que le Verseau est le signe de l’évolution, du futur, comme futur en potentiel dans le génie de chacun.e. Signe qui invite à méditer sur le bien commun et son partage pour le plus grand nombre, en reliant la liberté individuelle aux valeurs universelles des droits humains. Nous y voilà donc à cet appel d’une terre à vivre en paix et en lumière jusqu’ici par trop artificielle.

Nous sommes dans une évolution sans précédent, car elle est cette fois à la taille de la planète

Ce qui se passe autour du virus nous rappelle combien la planète est petite à l’échelle de la communication aujourd’hui. Avec évidence, notre petite planète est fragile dans l’immensité des forces cosmiques, elle pourrait vite être secouée d’une catastrophe naturelle ou du déséquilibre créé par nos comportements. Un virus change la face de la Terre, un raz de marée, quelques tremblements de terre, des vents suffisent à balayer une ville en une journée. Pourtant il semble que quelque chose veille sur notre planète si unique en sa beauté.

Derrière un pouls rapide, une tension palpable, quelque chose se passe dans la lumière, sans doute, l’enjeu du XXIe siècle: une mise à niveau spirituelle.

La rébellion se construit un peu partout et de maintes façons, Uranus proposera des ondes de non violence, de ressenti d’une fraternité et d’une solidarité plus que jamais nécessaires. Il est devenu possible pour le plus grand nombre, de sortir des conditionnements et affirmer son identité spirituelle, que l’on soit du sexe masculin, féminin ou les deux. Derrière le genre va ressortir l’importance d’une considération de son identité complète, qui ne s’arrête pas au corps, mais à l’essentiel, pour vivre un vécu de l’amour plus inconditionnel et spirituel. L’ère du Verseau, c’est aussi cette appellation «d’apocalypse» qui signifie en grec «révélation» mais qu’on entend comme «catastroph», «cataclysme». La «cata quoi!». Révélation est justement le maître mot de la planète Pluton qui œuvre à temps plein et plus encore quand il entrera dans le Verseau en 2023 après ses 15 années en Capricorne.

Nous entrons au maximum de la crise possible et des révélations qui devraient dès 2021 changer la face du monde

Nous sommes dans une chrysalide en fin de mutation, entre 2020 et 2024. En 2021 le papillon sort sa tête. Quand les transits mondiaux changent de signe, l’impact se vit bien avant. L’ère du Verseau ne se fait pas du jour au lendemain ou même d’un siècle à l’autre. Depuis la découverte de sa planète en 1781, nous pouvons voir effectivement ce qu’on appelle «le progrès» s’accélérer. Et dans une accélération, on est secoué! Le Verseau est signe «d’Espérance» et d’utopie : accueillons cela comme une force où chacun peut poser sa pierre d’une nouvelle terre, construire des ponts, plutôt que des murs de camps qui s’opposent, aller dans le sens d’une orientation de la puissance vers le bien commun, pour le plus grand nombre et reconnaître l’importance d’une humilité, et non pas d’une humiliation.

Ca chauffe car les planètes sont au maximum de leurs configurations pour que ça se fasse, que l’on sorte de la mélasse. Chiron en Bélier, tout 2021 va aider à guérir les blessures de guerre, à en tirer partie pour des guérisons de paix. Il va travailler à comprendre la violence, nos blessures profondes de batailles, nos traumatismes d’impuissance, d’humiliation, d’abus, pour cesser de les alimenter et de les perpétrer. Il va ouvrir le chemin de conscience du pardon, d’une volonté qui peut être au service du bien, d’une bonne volonté. Et cela sera nécessaire car Mars va encore continuer en Bélier jusqu’à janvier 2021, à tout agiter, puis dès son arrivée sur Uranus en Taureau plus que jamais à pousser à l’action avec toutes ses forces dans un combat, qui peut s’enflammer. Il reste encore des colères qui ont besoin de s’exprimer, d’être entendues. Il reste de ces envies de tout casser quand paradoxalement on se vit fragile, en souffrance.

Accepter l'insécurité inhérente aux changements imprévus

Chiron donnera tout pour que ces blessures de guerre psychiques et émotionnelles soient conscientisées, mais il faudra que cesse la lutte de rapport de force et que le combat soit sans affrontement de haine, ne ravive pas des restes de tueries, de mise à sac de cette même configuration lors de la révolution françaises. Il y a des relans karmiques à comprendre, mais une fois encore, les consciences s’éveillent et nous sommes dans un temps de Re-évolution intérieure et dans la capacité de s’organiser efficacement, sans avoir besoin du côté sombre de la force… mais Uranus est le maître incontesté des surprises, alors mieux vaut accepter avec grâce l’insécurité inhérente aux changements imprévus, car, pour sûr, il va y en avoir !

Toutes ces configurations, si nous faisons preuve d’une ouverture sincère pour “le nouveau” et d’une grande flexibilité, nous permettront de nous reconfigurer pour une nouvelle fenêtre ouverte sur le monde de demain. L’évolution passe par nos choix, notre libre arbitre, mais la destruction aussi. L’ère du Verseau passera par cette conscientisation d’une unité où tout est en tout, dans un équilibre d’interdépendances harmonieuses.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire