Epidémie

"Le Coronavirus nous invite à gouverner avec sagesse", la vision d'une pandémie par un symbiologue

Publié le 3 avril 2020
Julie est l'auteure du livre "Décryptez votre thème astral, éclairez votre chemin de vie grâce à l'astrologie", aux éditions Hachette, et Christian est coach-artiste spirituel et symbiologue énergéticien.
Le Coronavirus nous invite ainsi à nous voir comme un Roi qui prend sa place juste, pour gouverner avec sagesse, en nous même, comme en tant qu’espèce humaine sur la planète Terre.
Le Coronavirus nous invite ainsi à nous voir comme un Roi qui prend sa place juste, pour gouverner avec sagesse, en nous même, comme en tant qu’espèce humaine sur la planète Terre.
© crypticsy

De cette période si particulière et catastrophique sur le plan humain que représente l'épidémie du Coronavirus, plusieurs leçons seront à retenir. Que notre système de santé a plus que jamais besoin de soutien, qu'en l'absence d'activité humaine la nature est en capacité de vite reprendre ses droits, et, peut-être, qu'un virus est un appel à une évolution permanente, de nos systèmes immunitaires et planétaires.

Julie Gorse est enseignante en astrologie, auteure de Décryptez votre thème astral, paru aux éditions Hachette, une méthode simple pour comprendre enfin votre thème. Elle est également praticienne en mémoire cellulaire. Son site : juliegorse.com

Christian Maillé est coach, artiste spirituel et symbiologue. Sur son site associatif souffledartmonie.com vous trouverez toute sa présentation, ainsi que ses propositions d'ateliers et de stages.

Chacun et chacune est appelé à être « patient ». Être patient, c’est apprendre la patience, mais aussi être « patient » pour une guérison. Cette patience dépasse notre seule personne, elle nous appelle tous à une "mue", à dépolluer notre intérieur et par extension notre Terre. Ce que nous réussirons à l’intérieur, chez soi, pourra prendre de l’ampleur au dehors. Pouvons-nous imaginer un virus miroir de positivité proliférer dans le Monde ? Pour l’heure, c’est le virus de nos négativités… on aura beau dire qu’on n’est pas responsable, rien ne sort de rien, rien n’arrive de rien. Le monde est miroir, le virus est miroir.

"Nous sommes le reflet de nos pensées"

Continuons dans ce sens : "Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, ce qui est au dehors est comme ce qui est au-dedans". Sur un plan personnel, nous savons que nous pouvons psychosomatiser, mais cela est vrai aussi sur un plan collectif : l’ajout de toutes les pensées a une influence. Quand Bouddha et Ghandi nous disent que "nous sommes le reflet de nos pensées", entendons aussi que le Monde, notre environnement, est le reflet de la pensée collective. Tout est ainsi interconnecté.

Nous sommes au printemps, nous pouvons donc semer, mais surtout semer en soi les graines d’une nouvelle vie et souhaiter un jardin nouveau pour notre Terre. Ce temps donné « chez soi » permet de regarder en soi nos "pensées semence", mais aussi nos "présents cadeaux". Cultiver l’instant présent, comme dit la chanson, "le temps c'est de l'amour", cultiver ce présent cadeau, même s’il se présente comme un cadeau caché.

"Ceux et celles qui ont un terrain vibratoire plus élevé que le virus y échappent"

Pour semer, nous avons besoin d’une bonne terre, d’un bon terrain. Notre terrain immunitaire est en résonnance avec l'accueil de notre SOI, de notre présence en vérité à nous-même. Le virus nous atteint si nous ne sommes pas assez sur notre propre terrain, que celui-ci offre un taux vibratoire bas. Le virus ne touche pas tout le monde, ceux et celles qui ont un terrain vibratoire plus élevé que le virus y échappent. Si le virus reconnaît que nous avons pris pleinement notre place, il n'aura donc aucune place, et ne pourra pas être un parasite profitant de nos cellules. De même, plus il y a de personnes qui deviennent porteuses saines, guéries, dans une vibration haute et plus se développe une immunité collective (qu’on appelle immunité de communauté ou immunité grégaire). Elle est le phénomène par lequel la propagation d'une maladie contagieuse peut être enrayée, si un certain pourcentage des individus est immunisé, par exemple parce qu'après avoir été contaminés ils n'ont pas développé la maladie ou en ont guéri. Au-dessus d'un certain seuil, il devient impossible pour la maladie de se maintenir et elle finit par disparaître. On voit ici à quel point la solidarité et la fraternité sont importantes pour lutter contre le virus.

>> A lire sur FemininBio Êtes-vous sensible aux énergies ?

L'immunité est notre SOI, le respect de soi et le respect de la vie. Ne vous laissez pas happer par les infos négatives ou toutes les sollicitations en cours. C'est en vous-même que vous trouverez les réponses à cette mue en cours. Puissiez-vous discerner ce qui est le plus juste pour votre chemin de vérité d'âme. Ecoutez les signes, synchronicités, rêves, intuitions, sensations et ressentis. Rentrer "chez soi", peut s'entendre comme rentrer « en soi », et mieux encore, « en connexion avec son SOI spirituel », ce Soi qui est en lien avec votre immunité naturelle, celle de votre nature profonde.

Cette « l'immunité innée » (nommée ainsi parce qu'elle est présente dès la naissance), n’est pas spécifiquement liée à un virus en particulier. C'est ici que l'on trouve le rôle du thymus qui va cultiver les énergies de guérison, puis les distribuer à d'autres parties essentielles du corps, comme la rate. Le thymus est relié à l'amour que vous avez de vous, à votre joie, à votre enfant intérieur. Cette immunité n'est pas la même d'une personne à l’autre. C'est ainsi qu’une personne peut "attraper" tel ou tel virus, alors qu'une autre non. Sur ce terrain, nous sommes vraiment en liaison avec la vérité de soi, de son âme spirituelle.

"La mutation même des virus nous invitent à une évolution permanente"

Une bonne qualité de vie sur le plan physique et psychique joue un rôle important dans le renforcement de vos défenses naturelles. Le stress et la détresse affaiblissent notre terrain immunitaire, d'où le succès actuel des pratiques de bien être et de spiritualité. Nous développons aussi une « immunité acquise », qui garde en mémoire les bactéries et virus particuliers que notre corps a déjà rencontrés. On n'attrape pas la varicelle et la mononucléose deux fois, par exemple. Comme « ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort », ces rencontres, une fois intégrées, rendent notre système immunitaire plus fort. La mutation même des virus nous invitent à une évolution permanente, que ce soit celle de notre système immunitaire ou de notre système planétaire.

>> Retrouvez sur FemininBio le dossier complet Coronavirus et confinement

Notre ami le virus, malgré ce qu'il porte, vient nous remuer pour la mue. Ne le voyez pas seulement comme un CORONA virus, mais comme porteur du nom de la couronne du 7ème chakra, appelé le chakra CORONAL. Vous éléverez ainsi votre vibration en le voyant comme une couronne de lumière. Il nous invite ainsi à nous voir comme un Roi qui prend sa place juste, pour gouverner avec sagesse, en nous même, comme en tant qu’espèce humaine sur la planète Terre et comme les gouvernements dans les décisions qu’ils vont être amenés à prendre à l’issue de cette crise.

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du dossier DOSSIER COMPLET : Coronavirus et confinement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte