Astrologie

Rituel de nouvelle lune pour communiquer avec notre intériorité et calmer le mental

Publié le 21 avril 2020 - Mis à jour le 22 avril 2020
Marion Sebih est enseignante de Kundalini Yoga, conférencière dédiée à la prise de conscience du vivant. Auteure de Kundalini des saisons, yoga du vivant, aux éditions Flammarion.
Lors de la Nouvelle Lune, les yogis disent que notre inconscient est au plus proche de notre conscient. C’est un moment propice pour communiquer avec notre profondeur.
Lors de la Nouvelle Lune, les yogis disent que notre inconscient est au plus proche de notre conscient. C’est un moment propice pour communiquer avec notre profondeur.
© Gil De Barros

La nouvelle lune, aussi appelée la lune noire, envoie des messages subtils que la méditation peut nous aider à percevoir. Moment propice pour communiquer avec notre moi intérieur, cette phase clé du cycle lunaire se célèbre par un rituel yogique mêlant respiration, posture et méditation.

La nouvelle lune marque un nouveau cycle lunaire. Elle ouvre un nouveau chapitre. Cette nouvelle lune en Taureau du jeudi 23 Avril nous parle de rupture avec nos anciens schémas pour renaître. Une rupture inévitable et salvatrice pour mieux vivre un Monde qui change malgré nous et avec nous. N’est-ce pas exactement notre besoin intime en ce temps de confinement mondial ?

>> A lire sur FemininBio Nouvelle lune du 23 avril 2020 : le grand nettoyage de printemps

L’envie de renouveau, de tourner la page (du confinement ?) ou de se projeter est accentuée par la forte présence d’Uranus, planète du changement. Mais Saturne, maître du temps et planète du karma, va nous montrer nos freins intérieurs (peurs, croyances) afin de les conscientiser et de les dépasser.

Pourquoi méditer avec la nouvelle lune ?

La nouvelle lune, appelée la lune noire est ce moment magique où la lune nous montre sa face cachée. Sa face non éclairée par le soleil. C’est le moment parfait pour explorer ce qui est caché en nous, c'est-à-dire inconscient. Il s’agit de nos peurs, de nos ombres mais aussi et surtout de nos trésors et de notre plein potentiel. Lors de la Nouvelle Lune, les yogis disent que notre inconscient est au plus proche de notre conscient. C’est un moment propice pour communiquer avec notre profondeur. La méditation est un outil précieux pour calmer le mental et être à l’écoute de notre intériorité. Méditez et écoutez.

Méditation Kundalini pour communiquer avec l’invisible ou pour retrouver l’ancienne voie de la prière

Ici, prier n’a rien de religieux. C’est une posture spirituelle pour communiquer avec plus grand que soi, par exemple avec le ciel, le cosmos, la Terre, le soleil et la lune.

La méditation permet :

  • d’ouvrir notre perception énergétique
  • de nous connecter à l’énergie environnante (la lune noire en taureau avec les fortes présences d’Uranus : le changement et de Saturne : les freins liés à notre karma).
  • de développer une respiration consciente, c'est-à-dire une communication subtile avec notre souffle.
  • de laisser venir à nous ce que le ciel nous propose, sans résister aux changements.

La posture :

  • Assis en tailleur, les ischions sont bien en contact avec le sol
  • Les bras sont pliés et les coudes reposent contre les côtes
  • Les mains sont au niveau de la poitrine, les paumes des mains vers le ciel
  • Les pouces sont légèrement écartés pour ouvrir les mains
  • Les yeux sont fermés et tournés vers la racine du nez, vers ce point entre les sourcils

La respiration :

  • Inspirez profondément en 5 secondes et expirez complètement pour rester le plus longtemps possible à poumons vides (5 secondes minimum).
  • A chaque inspire, vous étirez la colonne vers le ciel, à chaque expire, vous expirez vers la terre comme pour aller explorer votre entre-jambe, comme pour descendre dans votre cave intime et rencontrer votre inconscient. Le siège de l’inconscient est le bassin.
  • A poumons vides écoutez les battements de votre cœur et écoutez vos prières les plus intimes.

Saisir le langage inconscient du corps :

  • Être dans une assise simple et claire dit à notre entourage et à l’univers que nous nous sentons ancrés, c’est à dire à notre place sur Terre. Ainsi, nous dégageons inconsciemment et naturellement une confiance qui invite la Vie à nous livrer le meilleur pour notre bonheur. Nous sentir reliés à la Terre grâce à l’assise, nous permet de rentrer en complicité avec l’énergie du taureau, signe de cette nouvelle Lune. Le taureau sait jouir de la fertilité de la Terre et des opportunités vivant.
  • Les paumes des mains tournées vers le ciel, indiquent à l’univers que nous sommes prêts à accueillir, sans peurs, les cadeaux du ciel et les changements induits par la forte présence d’Uranus.
  • Garder la colonne droite donne une information d’alignement et d’intégrité qui facilite notre intégration au Monde en plein bouleversement.
  • Rester à poumons vides est une astuce yogique qui stimule les organes d’élimination. Ces organes permettent d’évacuer les déchets vers la Terre. Accepter de se vider d’air, c’est accepter d’éliminer l’ancien pour accueillir le nouveau. Le vide appelle le plein.

Rituel :

  • A l’issue de la méditation, munissez-vous de deux papiers et d’un crayon.
  • Ecrivez sur un papier spontanément 3 peurs ou croyances limitantes.
  • Ecrivez sur l’autre papier une prière sous forme de sankalpa, c'est-à-dire une affirmation au présent et à la première personne : « Je suis amour, je vis un couple heureux » « Je suis abondance, je concrétise le projet de… ou je reçois…. »
  • Vous brûlerez en conscience le papier de vos peurs ou de vos limites.
  • Vous placerez sous votre matelas le papier de votre prière. Oubliez-le. Laissez l’inconscient et la lune œuvrer en complicité en votre faveur.

 

Marion Sebih est enseignante de Kundalini Yoga, conférencière dédiée à la prise de conscience du vivant. Auteure de Kundalini des saisons, yoga du vivant, aux éditions Flammarion.

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Trouchmolche le 23 avril 2020 à 23h16
La face cachée visible ?

Ma lune ne montre jamais sa face cachée, parce que, comme son nom l'indique, elle est cachée. Sinon, elle s'appellerait peut-être différemment. La nouvelle lune ce n'est pas voir la lune "de dos". Il faut n'avoir jamais levé le nez pour ne pas avoir remarqué qu'on voit toujours le même paysage lunaire, quelle que soit la phase.

Et de croyances, vous n'en manquez pas, contrairement à ce que vous semblez croire. Ça sent même l'ouverture d'esprit mode poêle à frire.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte