Tourisme vert

Gîte écolo, préservation des fonds marins... Le Var s'engage dans l'écotourisme

Publié le 29 mars 2019 - Mis à jour le 9 avril 2019
Fondé par Romain Vallon, Voyageons-Autrement est un portail d'information sur l'actualité du tourisme responsable, qui sensibilise les voyageurs et donne de la visibilité aux acteurs engagés.
Balade au-dessus du lac de Bimont proposée par le gîte Les 4 chemins, qui contribue au développement touristique de la région
Balade au-dessus du lac de Bimont proposée par le gîte Les 4 chemins, qui contribue au développement touristique de la région
© Les 4 chemins

Bondé de touristes pendant la période estivale, affublé d’infrastructures vieillissantes sur son littoral, le Var n’est pas en tête des départements soucieux de son environnement. Pourtant, de belles initiatives menées par des femmes ont le mérite de faire du Var un département de plus en plus vert.

Du littoral aux confins du département, ces femmes portent haut leurs beaux projets en accord avec le patrimoine environnemental et invitent au voyage. A vos palmes, vos tubas et en voiture pour découvrir le Var autrement.

Sensibiliser les touristes à la préservation de la faune marine

Passionnée par le monde sub-aquatique, monitrice de plongée et patron pêcheur, Lydie Pierron a créé Snorkeling Sanary, une chouette entreprise qui propose des randonnées palmées à la surface de l’eau et sous l’eau. “Mon idée, c’est de sensibiliser les gens à connaître et à aimer la faune et la flore marines pour mieux les comprendre et les préserver”, explique Lydie.

>> A lire sur FemininBio Voyager responsable et financer des ONG, avec U2Guide

Ses découvertes aquatiques s’adressent à tous les curieux de fonds marins quels que soient leurs âges. “On part en zodiac jusqu’à l’île de Rouveau. Là, on fait un petit débriefing sur la plage et c’est parti pour la randonnée palmée”, poursuit Lydie. Cette année, Snorkeling Sanary innove en élargissant l’accès aux fonds sous-marins varois aux personnes à mobilité réduite ou à ceux qui n’ont tout simplement pas envie de se mouiller grâce à un petit navire à vitres aux allures de petit sous-marin.

Au-delà de l’exploration sous-marine, Snorkeling Sanary, qui bénéficie de la certification STRATUS, a une approche durable : “je m’inscris dans une démarche de tourisme durable car le vivant diminue en diversité et en nombre. J’encourage la préservation du milieu marin et côtier par le ramassage d’ordures, l’utilisation de produits biodégradables, une meilleure gestion de l’eau”. Jacques Cousteauaurait adoré.

Des logements écolos pour se ressourcer

Cap vers l’intérieur des terres et une toute autre activité, celle de Fabienne Poletti qui a transformé un domaine de 2 ha, les Ecuries du Mirandolier, en un bel éco-système où règne la biodiversité au pied de la Sainte-Baume à Tourves, au coeur de la Provence Verte. On peut y louer deux appartements de deux pièces ou deux studios. “Ma propriété est certifiée STRATUS, Ecocert, c’est aussi un refuge LPO (Ligue de Protection des Oiseaux). Nous sommes en lisière de forêt et en pleine campagne”, précise Fabienne. C’est aussi tout un espace de bien-être qu’elle a créé, pour la nature et pour ses locataires : “j’ai deux mares en éco-système, un potager en permaculture et je cultive aussi du safran bio“, ajoute-t-elle.

>> A lire sur FemininBio Un prix de l'innovation pour encourager à repeupler les campagnes

Les locataires sont non seulement invités à se détendre, se ressourcer, méditer dans l’espace zen auprès des mares, mais aussi à prendre soin cette belle nature : “j’incite par exemple mes locataires à utiliser des produits bios que je leur fournis, à mettre en route les machines à laver la nuit, à minimiser et bien gérer les déchets“. Pour elle, bénéficier de la certification STRATUS est un plus, “je trouve que deux pays – la France et l’Italie – qui s’allient pour le respect de l’environnement est une chance que nous ne devons pas laisser passer”.

Le voyage en étapes, idéal pour découvrir la région

A Rians, dans le Haut Var, “on est aux confins du département et aux antipodes du littoral” selon Véronique, qui en 2000, a ouvert un gîte d’étape à Rians, dans une grande maison de village : “nous voulions proposer une alternative aux chambres d’hôtes haut de gamme, souvent en périphérie des villages, et toujours situées dans les zones les plus touristiques”, explique Véronique qui développe son concept : “nous avons essayé de créer un lieu de séjour simple et convivial, d’échange et de partage. Pas de piscine ni de spa, pas de télé dans les chambres, mais juste l’essentiel : la propreté, l’hospitalité et des prix modiques accessibles à tous”.

Le gîte d’étape Les 4 Chemins affiche son crédo : l’étape du soir est un moment privilégié, une rencontre supplémentaire qui participe au récit du voyage. Des vélos sont à disposition des clients qui souhaitent prolonger leur étape et approfondir leur découverte de la région… Parallèlement, Nelly, accompagnatrice en montagne, a ouvert l’agence Occitanies, voyages en Terres du Sud, dans le village voisin de Jouques. Elle propose des séjours en Provence en s’appuyant sur la structure réceptive de Rians, ainsi que des randonnées culturelles en Italie, pour petits groupes, sur des valeurs d’authenticité et d’originalité, et avec les ressources de l’agence, principalement deux minibus de 8 et 16 places.

>> A lire sur FemininBio Eco-citoyenne du mois : elle a créé une boutique pour voyageurs écolos

Pour les 4 Chemins et Occitanies voyages “la certification STRATUS est un moyen de désenclaver la commune de Rians, qui échappe aujourd’hui aux grands enjeux du développement touristique de la région, et ne profite pas de la proximité des grands pôles touristiques que sont le Verdon, le Lubéron, et le pays d’Aix”. Selon Véronique et Nelly, la certification STRATUS apporte une certaine visibilité, qui les a conduit à mettre par écrit des projets à court et moyen termes, à codifier un fonctionnement qui relevait plus de l’habitude et à “théoriser” certaines pratiques. “Nous espérons que STRATUS sera une vraie opportunité de développement pour l’”arrière-pays” varois”, insistent-t-elles.

NB : le projet STRATUS – Stratégie environnementale pour un tourisme durable -, est financé par le programme Interreg Maritime de l’Union Européenne.

Surveillez l'actualité du tourisme vert sur Voyageons-Autrement

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Culture green
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte