Télévision

Perturbateurs endocriniens : "Les nouveaux poisons de notre quotidien"

Publié le 27 février 2017
Attention aux perturbateurs endocriniens
Attention aux perturbateurs endocriniens
© Pixabay

Mardi 31 janvier, France 5 va consacrer sa soirée aux perturbateurs endocriniens avec le documentaire "Les nouveaux poisons de notre quotidien" de Bernard Faroux.

"Les nouveaux poisons de notre quotien", reportage de Bernard Faroux diffusé mardi 31 janvier 2017 sur France 5 a pour vocation de faire la lumière sur les perturbateurs endocriniens omniprésents dans notre quotidien. Produits d'hygiène, alimentation, agriculture et jusqu'à notre eau du robinet sont empoisonnées par une multitude de perturbateurs endocriniens : phtalates, DDT, parabens, nonylphénols, éthylène, halogéno-phénols, bisphénols A, B, S ou T, perfluorés, pesticides...La liste non exhaustive des perturbateurs endocriniens ne cesse de s'allonger. En 60 ans, ces molécules invisibles se sont introduites dans notre consommation journalière. Si certaines observations ont permis de tirer la sonnette d'alarme sur les dangers des perturbateurs endocriniens, peu de mesures ont été approuvées pour lutter contre l'usage de ces derniers. 

Une pollution sanitaire irréversible ? 

L'exposition permanente aux perturbateurs endocriniens a changé notre métabolisme, on recense des cas avérés de cancers du sein ou des testicules, une baisse de la fertilité chez les jeunes hommes, des malformations génitales, une puberté précoce, des maladies neuro-comportementales ou encore une augmentation de l'obésité, l'endométriose, le diabète, l'asthme...peu de mesures concrètes ont été prises pour minimiser l'impact de ses perturbateurs sur notre santé.

En octobre 2016, le Parlement Européen a manifesté sa volonté d'interdire le bisphénol A dans les contenants alimentaires. Une goutte d'eau face à cette "pollution" chaque fois plus nuisible et qui fait dorénavant partie de nous. Le Réseau Environnement Santé alerte :" En moins de 100 ans, la production de produits chimiques de synthèse est passée de 1 à 500 millions de tonnes par an. L'exposition aux produits chimiques contribuerait à l'épidémie mondiale de maladies chroniques non-infectieuses". Une contamination qui pourrait se transmettre sur plusieurs générations étant donné les mécanismes biochimiques complexes des perturbateurs endocriniens

"Les nouveaux poisons de notre quotidien", un documentaire de Bernard Faroux diffusé le mardi 31 janvier 2017 à 20h45 sur France 5. Le reportage sera suivi d'un débat animé en plateau avec Marina Carrère d'Encausse, Michel Cymes et Benoît Thevenet.

 

 

Articles du même dossier
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte