Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Médecine chinoise

La liste des ingrédients à manger selon votre type d'allergies

Que consommer selon son allergie ? En médecine chinoise, alimentation et allergies sont liées, car une bonne alimentation est synonyme de bonne immunité.
Brooke Lark/Unsplash
Un oeil nouveau sur le monde Autre regard
Aurore Buino-Lanvin
Par Aurore Buino-Lanvin
le 02 avril 2021

En médecine chinoise, chaque saison est reliée à un organe. Il faut donc prendre soin de son corps de l'intérieur, notamment par l'alimentation, pour booster son immunité et ne plus souffrir des allergies. Voici quels aliments privilégier selon son type d'allergie.


Partenaire

En médecine chinoise, tout est lié. Les méridiens agissent les uns sur les autres en s’aidant quand ils le peuvent, et si l’un est touché, les autres le sont plus ou moins. C’est un cycle qui est perturbé. Si le méridien de la rate aide moins bien le méridien du poumon, des symptômes peuvent survenir. Si le méridien du rein est affaibli et donne moins d’énergie au méridien du foie, des symptômes peuvent survenir. Des symptômes peuvent aussi survenir si le corps fait face à trop de vent (du printemps par exemple), d’humidité (qui agresse le méridien de la rate) ou de chaleur interne (peau qui rougit facilement au touché) stockée pendant l’hiver qui monte et n’arrive pas à bien sortir au printemps car bloquée dans le corps.

>>A lire sur FemininBio Allergies : l'automassage énergétique pour apaiser les symptômes

Que faire en général lorsqu’on a tendance à avoir des déséquilibres immunitaires ? La réponse est simple, la première règle de base est de manger chaud et léger le soir (si possible sans viande ni poisson) et de suffisamment dormir (voire se reposer si le sommeil est léger). Et ci-dessous nous allons détailler de plus près ce qu’il est possible de mettre en place.

Asthme et rhinites allergiques

Comme nous l’avons vu, l’asthme et les rhinites allergiques sont liés à un manque (vide) d’énergie (Qi) protectrice des méridiens du Poumon et du Rein. Le vide de Qi du Poumon est à l’origine de la maladie, le vide de Qi du Rein est la manifestation de la maladie.

Pour aider les méridiens du Poumon et du Rein je consomme des aliments de nature piquante comme par exemple :

  • l'ail, l'anis (graine), l'anis étoilé (badiane),
  • le basilic (feuille),
  • cannelle (écorce),
  • cardamome chinoise ou cardamome verte,
  • carotte,
  • céleri (branche),
  • chou vert,
  • ciboule (oignon vert), ciboulette,
  • clou de girofle,
  • coriandre (feuille),
  • épinard,
  • fenouil (graine),
  • fenugrec (graine),
  • gingembre (rhizome frais),
  • kumquat,
  • marjolaine (feuille),
  • menthe,
  • muscade,
  • noix,
  • oignon,
  • origan,
  • persil,
  • poireau,
  • poivre,
  • navet long blanc,
  • romarin (feuille),
  • sauge (feuille)
  • thym (feuille),
  • tilleul (fleur).

Ces aliments peuvent être cuisinés au quotidien, consommés en infusion, si possible j’utilise un ingrédient de la liste dans chacun de mes repas. Il est même possible de mettre des plantes en infusion dans les eaux de cuisson (de pâte, riz…).

>>A lire sur FemininBio Troubles intestinaux: causes, symptômes et solutions

Allergies cutanées

Pour les allergies cutanées, j’évite de consommer en excès des aliments de nature chaude et particulièrement des aliments contenant des macro-protéines (bœuf) ou de l’histamine (ou libérant l’histamine) comme le crabe, les crevettes et les produits de la mer sans écailles à peau claire et chair rouge en particulier. Je consomme de préférence des aliments de nature fraiche et neutre, comme par exemple :

  • anchois,
  • avoine,
  • blé,
  • cabillaud,
  • endive,
  • spiruline,
  • hareng,
  • millet,
  • orge,
  • petits pois,
  • jambon,
  • sardine,
  • huîtres,
  • champignon shiitaké,
  • saumon.

Je fais attention à avoir dans ma journée les apports journaliers recommandés en huile vierge de première pression à froid, oméga 9 (par exemple d'olive), oméga 6 (par exemple de sésame), oméga 3 (par exemple de caméline). Je veille à ne pas mélanger plus de deux huiles lors d’un même repas pour faciliter leur digestion.

Allergies digestives

Pour les allergies digestives, j’évite en excès la consommation d’aliments aggravant l’humidité : les aliments gras, sucrés, frits, les fromages. Je consomme des aliments qui chassent l’humidité et de nature neutre comme par exemple :

  • anis (graine),
  • basilic (feuilles),
  • camomille,
  • ciboule (oignon vert), ciboulette,
  • clou de girofle,
  • fenugrec (graine),
  • gingembre (rhizome frais),
  • marjolaine (feuille),
  • origan,
  • persil,
  • pignon,
  • piment piquant,
  • pissenlit,
  • poivre blanc,
  • sauge (feuille),
  • thé noir, thé vert,
  • graine de tournesol,
  • spiruline,
  • rhubarbe (tige),
  • anchois, carpe, huître, maquereau, saumon, thon, crevette, langouste,
  • bœuf (chair), caille, canard, mouton, agneau (rognon), porc (foie), poulet (viande),
  • avoine, blé (son),
  • châtaigne/marron,
  • mais, orge, sarrasin, seigle,
  • sorgho,
  • bambou (pousses),
  • carotte,
  • chou-fleur,
  • citrouille, courge musquée, potiron, céleri (branche), courge d’hiver à chair blanche (courge cireuse),
  • endive, laitue,
  • luzerne (alfalfa germe),
  • navet, navet long blanc,
  • oignon,
  • panais,
  • ail,
  • radis oriental,
  • haricot azuki, haricot noir, haricot rouge, lentille, riz,
  • champignon (trémelle blanche).

Notre experte :

Aurore Buino-Lanvin est diététicienne, spécialisée en diététique chinoise après une formation de Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) au sein de l'Institut de MTC de Bordeaux. Elle développe la rédaction de recettes de cuisines et de conseils simples en lien avec la MTC. Son site : Aurore Santé Bien-être

Partenaire

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire