Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Alimentation

Faites le plein d'antioxydants

Faites le plein d'antioxydants
Catherine Chegrani-Conan
Catherine Chegrani-Conan
le 29 novembre 2011
Les antioxydants permettent de lutter contre l'oxydation des tissus, favorisé par la pollution, le stress, le tabac, la mauvaise alimentation...

Partenaire

Privilégiez les aliments antioxydants

L’environnement, le stress induisent la formation de radicaux libres dans votre organisme dont les effets peuvent être atténués par l’apport d’antioxydants . Rappelez-vous, les radicaux libres peuvent affecter vos cellules et en particulier les cellules nerveuses ; les antioxydants améliorent la circulation sanguine, renforcent les capillaires sanguins ce qui permet une meilleure oxygénation de vos cellules. Les aliments antioxydants valent alors la peine qu’on s’y intéresse de très près. Pour une meilleure santé cérébrale, consommez des aliments débordants d’antioxydants (pigments colorés : anthocyanes, polyphénols , flavonoïdes …, mais aussi vitamines C et E, bêtacarotène, zinc, sélénium).

Où trouve-t-on des antioxydants ?
Parmi les aliments clés, on trouve les poissons gras (pour leur apport en zinc et en sélénium ), les légumes et les fruits de couleur foncée comme les baies rouges (vitamine C et bêtacarotène), les abricots, les carottes, les épinards (bêtacarotène), les agrumes (présence de flavonoïdes également dans les zestes), l’acérola (petite cerise à forte concentration en vitamine C), les fruits et les légumes secs (zinc), les céréales complètes, les huiles végétales (vitamine E ) et le thé vert qui regorge de catéchines (stimulant les fonctions cérébrales).

  • Les flavonoïdes

Certaines plantes sont riches en flavonoïdes et renforcent l’action de l’alimentation. C’est le cas par exemple du romarin dont les flavonoïdes posséderaient des propriétés stimulantes pour la concentration et la mémoire en favorisant la circulation sanguine au niveau cérébral.

  • Le lycopène

Autre antioxydant qui suscite bien des intérêts, il s’agit du lycopène, abondamment présent dans les tomates. Excellente arme pour un effet antiradicaux libres . Mais pas de panique, si vous n’êtes pas un adepte des tomates à la croque au sel, pensez au coulis de tomates cher à vos spaghettis ou encore au ketchup (mais n’en oubliez pas pour autant le sel et le sucre qui l’accompagne !).

En pratique
La dose d’antioxydants que vous trouverez dans une alimentation équilibrée est largement suffisante.

  • Les polyphénols

Concernant les polyphénols , ce sont de puissants antioxydants naturels qui présentent de réels bénéfices pour la santé. Non seulement, comme tout antioxydant, ils limitent le stress oxydatif auquel nos tissus sont constamment soumis et, ainsi, ralentissent le vieillissement cellulaire. Ils entrent dans la composition des produits de consommation les plus courants: avant tout dans les fruits et légumes (fraise, litchi, raisin, artichaut, persil,
chou de Bruxelles, pomme de terre) mais aussi dans les produits transformés comme le chocolat, le thé ou encore le vin. Citons également les feuilles de vigne rouge, le ginkgo biloba , l’hamamélis, le cyprès, le noisetier, le marron d’Inde, le sarrasin … considérés comme de véritables élixirs de jeunesse en ce qu’ils ralentissent le vieillissement tissulaire.

Extrait de l'ouvrage de Catherine Chegrani-Conan, La santé du cerveau est dans l'assiette aux éditions Eyrolles.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire