Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Alimentation

La cuisine "arc-en-ciel" de Caleigh Megless

Rencontre avec Caleigh Megless, la chef derrière la cuisine “rainbow”
"J’aime oser des associations de saveurs et de textures en variant les modes de cuisson et en intégrant des aliments crus qui apportent toujours une énergie particulière aux plats"
Audrey Etner
Audrey Etner
le 05 août 2020
L’Américaine, amoureuse de Paris et créatrice du restaurant KEÏLÏ, situé dans le 11e arrondissement de la capitale, partage généreusement sa cuisine saine et haute en couleurs, pour des petits plats du quotidien simples, originaux et revitalisants.
Partenaire

Cet article a été publié dans le magazine #29 juillet-août 2020

>> Pour retrouver la liste des points de vente, c'est ici

 

 

Qui se cache derrière les trois corners parisiens “ healthy et gluten free” nommés KEÏLÏ ? La cheffe Caleigh Megless ("Keïlï" est son prénom en phonétique, pour simplifier la prononciation française) et son associé, François Verez. À l’origine de cette success story, une Américaine de Virginie élevée aux bons légumes frais et passionnée d’alimentation qui débarque il y a quatorze ans en France, et qui lance en 2013 son petit service de traiteur. Sept ans plus tard, sa cuisine goûteuse et généreuse fait de plus en plus d’adeptes et répand ses savoureux effluves à travers la capitale. Enceinte de son deuxième enfant, elle a accepté de partager avec nous les secrets de sa “cuisine Rainbow”. 

FemininBio : Vous venez de loin pour propager vos bonnes recettes en France ! Racontez-nous votre parcours, Caleigh. 

Caleigh Megless : J’ai grandi en Virginie, aux États-Unis. Depuis mon enfance, mon alimentation est essentiellement composée de légumes frais du jardin familial et des produits locaux des fermes voisines. Tous les ingrédients étaient à portée de main, nous n’avions qu’à sortir de la maison et à traverser le champ! Je suis passionnée par l’alimentation et la relation que les gens entretiennent avec elle. Après l’université, j’ai déménagé à New York pour intégrer le Natural Gourmet Institute, une école proposant une approche globale de la cuisine axée sur la santé et les produits naturels. Cette formation a bouleversé toutes mes croyances et modifié durablement les habitudes alimentaires, car j’ai appris à cuisiner, mais aussi à comprendre le pouvoir des ingrédients sur l’organisme !

C’est ainsi que vous avez découvert votre intolérance au gluten ? 

Absolument, car aucun médecin ne comprenait les symptômes dont je souffrais depuis près de dix ans. Cette formation m’a appris à me reconnecter à mon corps, car nous sommes créateurs de notre santé. L’école m’a ensuite offert la liberté de jouer avec les ingrédients, d’improviser, d’oser, et elle a transformé ma façon de cuisiner. Je rêve désormais de me former à la naturopathie, car cela viendrait compléter mes connaissances. Depuis le démarrage de ma société je travaille jour et nuit mais ce rêve est noté sur ma to-do list! 

>> A lire sur FemininBio 5 fleurs sauvages comestibles à cuisiner pour parfumer vos assiettes

Comment votre aventure a-t-elle demarré à Paris ?

En 2012, j’ai commencé à cuisiner dans mon appartement parisien, puis pour des cafés et des food trucks. C’est par le bouche à oreille que je me suis fait connaître et, au bout d’un an, j’ai créé KEÏLI, restaurant "healthy & gourmet". Mon idée était de prouver que l’on peut à la fois manger sainement et se faire plaisir. La base de ma cuisine, que j’appelle "cuisine rainbow", parce qu’elle est riche en couleurs et en goûts, repose sur une sélection d’ingrédients frais, complets et de saison. J’aime oser des associations de saveurs et de textures en variant les modes de cuisson et en intégrant des aliments crus qui apportent toujours une énergie particulière aux plats.

Quels sont les principaux secrets de la cuisine “rainbow” ?

Ma cuisine est très simple! Le secret est de construire des assiettes à base d’une check-list simple pour une assiette complète: une céréale en base (riz, quinoa, sarrasin, épeautre, etc.), un mélange de légumes rôtis et crus, toujours du bon gras pour le bon fonctionnement du corps et le côté gourmand (coco, fromage de chèvre, feta, etc.), toujours un pickle pour l’acidité (oignon mariné, œuf mariné avec betterave ou curcuma, etc.), des herbes fraîches pour twister le tout, et faciles à faire pousser chez soi, et enfin du croquant avec sésame, noisettes, amandes, pavot. Enfin, je conseille de manger de saison, car cela fait une vraie différence au niveau goût et propriétés santé. En choisissant de bons produits bio, on n’a plus qu’à les combiner pour une assiette savoureuse, car le vrai travail, c’est l’agriculteur qui l’a fait. 

Les 6 aliments chouchous de Caleigh pour redonner vie et saveur à vos plats 

Voici ceux que vous n'auriez pas forcément invités dans votre assiette, et dont vous n'allez plus pouvoir vous passer une fois essayés. 

Le citron : je ne peux pas m'en passer. Son jus est revitalisant, détoxifiant et équilibre les saveurs d’une recette. Il est un peu comme le sel, un exhausteur de goût. Pensez aussi à en utiliser le zeste!

Le tahin : la purée de sésame a une saveur riche et chaleureuse qui se marie avec presque tout. C’est une alternative fabuleuse aux vinaigrettes. J’aime particulièrement l’utiliser avec de l’ail et du gingembre. Je l’utilise aussi dans mes cookies pour remplacer une partie du beurre; il se marie à merveille avec le chocolat!

Le tamari : alternative saine et sans gluten à la sauce soja qui contient du blé, je l’utilise souvent dans mes vinaigrettes, mes assaisonnements de woks et même mes marinades, notamment pour ses vertus protéiniques et antioxydantes.

>> A lire sur FemininBio Good mood food : la cuisine joyeuse de Lawrence Aboucaya

Le chou kale : avec ses superbes feuille vertes et charnues, ce chou est un détoxifiant naturel. Vous pouvez le manger cru ou le faire sauter dans de l’huile d’olive. Pensez à le couper très finement pour atténuer l’intensité des feuilles. 

La feta : ce fromage d’origine grec est délicieux associé à des tomates, du chou-fleur rôti, de l’aubergine ou des graines. J’aime l’émietter en gros morceaux avant de l’intégrer à mes recettes, l’arroser d’huile d’olive et le parsemer d’herbes fraîches et de noix.

Le vinaigre balsamique blanc: j’utilise ce vinaigre tout le temps. Il est moins sucré que le balsamique ordinaire et moins acide que le vinaigre de cidre. Sa douceur équilibre les vinaigrettes comme les sauces.

Notre experte 

Caleigh Megless est la cofondatrice de la marque KEÏLI, traiteur et corners restaurants à Paris. Elle signe son premier ouvrage, Happy & Veggie, aux éditions Marabout. 

 

 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire