Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Instagram

Ces 4 influenceuses prônent l'acceptation de soi et le "skin positive" sur les réseaux

A coeur ouvert A coeur ouvert
Adèle Gireau
Par Adèle Gireau
le 25 octobre 2021

Véritable mouvement sur les réseaux sociaux, l'acné positive (ou skin positivity) fait tomber le complexe de l'acné. A travers des photos sans filtres et des témoignages sincères, ces quatre femmes d'âge et d'horizon différents aident leur communauté en prônant l'acceptation de l'acné et l'amour de soi.


Partenaire

1. Anne Latuille, "Acné positive"

C'est une figure de l'acné positive en France que nous avons déjà eu le plaisir d'avoir sur FemininBio : Anne Latuille, aussi connue sous le nom d'Acné positive sur Instagram et sur son blog, nous parle d'acné et d'acceptation de soi. A travers des post à la fois humoristiques et profonds, elle dédiabolise ce que l'on appelle communément les "imperfections" tout en donnant ses meilleurs conseils beauté.

2. Camille Montaz, "Peau.ssible"

A 31 ans, Camille Montaz sensibilise sur Instagram à un TOC encore méconnu et pourtant bien répandu chez bon nombre de personnes, notamment celles qui souffrent d'acné et autres maladies de peau : la dermatillomanie. Elle explique dans cet article qu'il s'agit d'un "trouble anxieux par lequel on va essayer de lisser la peau en grattant les irrégularités, les croutes, les boutons noirs et les petits reliefs". Avec plus de 17 000 abonnés, elle rassemble sur son compte les personnes souffrant de ce TOC et raconte son chemin vers la guérison.

3. Constanza Concha, "Skin no shame"

Constanza Concha n'a que 18 ans et cumule déjà plus de 60 000 followers sur son compte Instagram @cottyconcha. Tout au long de son feed, des selfies et autres photos de son visage, parfois de très près, pour dévoiler sa beauté naturelle. La mission de la jeune Vénézuélienne : aider les autres à accepter son corps tel qu'il est, cette "réalité corporelle", pour la citer, qu'elle valorise.

4. Lou Northcote, "Free the pimple"

C'est elle qui a lancé le mouvement "Free the pimple" en 2020 et est devenue l'égérie de toute une communauté sur les réseaux sociaux. Lou Northcote, mannequin, souffre d'acné depuis ses 16 ans. Elle affiche sur son Instagram des photos de son quotidien et de sa vraie peau, loin du visage maquillé et lisse qu'elle arbore lors de ses shootings photo professionnels.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire