Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Après 50 ans

L'huile d'onagre et la ménopause

Pixabay

le 06 mars 2012
Au moment de la ménopause, la production d'hormones féminines disparaît presque en totalité chez la grande majorité des femmes (75%). Des bouleversements interviennent alors comme des vertiges, des palpitations, des bouffées de chaleur qui peuvent affecter l'aspect physique comme la perte d'élasticité de la peau, la sècheresse des muqueuses ou la perte de la tonicité des seins. Une solution naturelle à ces troubles existe : l'huile d'onagre.

Partenaire

L'huile d'onagre et la ménopause

L'huile d'onagre, un régulateur du système hormonal
Originaire d’Amérique du Nord où les Indiens la connaissaient depuis longtemps pour ses multiples propriétés curatives, l’onagre “Oenothera Biennis” appelée aussi “primevère du soir” ou “herbe aux ânes”, n’est apparue en Europe qu’au XVIIème siècle.

Discrète, elle pousse à l’état sauvage le long des routes, des voies ferrées ou sur les dunes de sable.

L’huile, extraite des graines de cette plante, possède une richesse exceptionnelle en acides gras polyinsaturés : acide gamma-linolénique 10 à 12% et acide linoléique 70% ainsi qu’en vitamines A, D, E et K.

Des minuscules graines composant ses fruits est extraite une huile jaune très pâle formée essentiellement d’acides gras polyinsaturés. L’acide linoléique subit, dans l’organisme une transformation en chaîne donnant naissance à de l’acide gamma linolénique puis des prostaglandines impliquées notamment dans le cycle menstruel de la femme. L’acide linoléique intervient également dans l’élaboration de la membrane cellulaire. 

L'huile d'onagre est prescrite dans de nombreux cas : arthrite, cholestérol, sclérose en plaques, sénescence, troubles cardio-vasculaires.

Mais la meilleure indication de l’huile d’onagre est son efficacité dans les troubles des règles et de la ménopause. Près de 40% des femmes souffrent de ces problèmes aux manifestations très diverses : maux de tête, douleurs abdominales, cycles irréguliers, rétention d’eau, prise de poids, irritabilité, nervosité, dépression. Par la prise d’huile d’onagre, il a été constaté une disparition de ces symptômes chez 60% des femmes qui en étaient atteintes.

Cette huile est généralement commercialisée sous forme de gélules. N'attendez pas que la ménopause se manifeste, prenez de l'huile d'onagre dès 40 ans.

Pour en savoir plus : Les huiles de santé et de beauté de C. et L. Clergeaud paru aux éditions Les 3 Spirales.

Chantal et Lionel Clergeaud
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire