Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Entre femmes

Faire vibrer la libération au cœur des femmes, la chronique d'Aurélie Godefroy

Aurélie Godefroy

"La sensation d’être reliées les unes aux autres montre combien chaque femme constitue aussi une facette singulière de soi." Aurélie Godefroy

Isabelle Nègre
Féminin sacré Célébrer le féminin
Aurélie Godefroy
Par Aurélie Godefroy
le 10 juin 2021

Les cercles de femmes apportent un sentiment d'appartenance et créent des liens invisibles. Dans ces moments de partage et de découvertes, elles sont unies autour d'une parole ou d'un son de tambour qui fait vibrer la sororité dans leur cœur. Journaliste et écrivaine, Aurélie Godefroy nous raconte son expérience partagée avec sa fille.


Partenaire

Magazine #34 FemininBio
(©DR)

Cet article a été publié dans le magazine #34 mai-juin 2021

>> Pour retrouver la liste des points de vente c'est ici

En ces temps chaotiques, l’ancrage est LA voie qui me permet de tenir. Cette reliance à la terre se manifeste de manière très concrète dans le corps à travers notre nature de femme. À chaque portail que sont les équinoxes et les solstices nous avons l’occasion de mettre en place un rituel qui redonne du sens, et qui surtout se partage. Un soir de Pleine Lune j'ai été invitée à célébrer ce moment très spécial en compagnie de l’écothérapeute Marianne Grasselli Meier. J’emmène ma fille de cinq ans, qui gardera un souvenir inoubliable de cette ronde de robes blanches et de couronnes de fleurs, éclairée par la douce lueur des bougies. Il n’y a pas d’âge pour la sororité, j’en suis convaincue !

Autour d’un magnifique arbre centenaire, pieds nus dans la terre, chacune clame ses vœux, pour elle et toutes les femmes. « Je suis venue chercher la liberté d’être moi », partage une des participantes. Sa quête, à la fois évidente et si ardue, résonne en chacune. Dans un mouvement de danse, nous sommes conviées à incarner notre vœu en nous reliant à son énergie. Les gestes puisés dans l’inspiration libre, hors de nos schémas, esquissent des pistes de réflexion et même d’action. Je ressens alors que nous les femmes, êtres de vibrations, sommes unies par ce lien si fort. Nous nous prenons de plus en plus vite au jeu, portées par l’énergie du groupe et accompagnées par les sons de tambour.

>> A lire aussi : Cercles de femmes : "La sororité m'a permis de m'accepter"

J'ai l’impression d’avoir levé le voile – ce voile ancestral tissé de conditionnements et d’interdits – sur mes réels besoins et envies. Au quotidien cela se traduit désormais par davantage d’enracinement et de confiance en moi, mais aussi dans mes choix et mes intuitions. La sensation d’être reliées les unes aux autres montre combien chaque femme constitue aussi une facette singulière de soi. Au-delà de l’écho que ce kaléidoscope géant produit, l’expérience de l’autre (nous) inspire. Cette force continue de m’accompagner. Seule, mais toutes ensemble.

>> A lire aussi : Rituels de femmes, pour une renaissance

Notre autrice :

(©Editions Leduc.s)

Aurélie Godefroy est journaliste, animatrice, réalisatrice, conférencière et écrivaine.

Son dernier livre, coécrit avec Julie Laurent-Marotte, À nos sœurs, nos mères nos filles, est paru aux éditions Leduc.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire