Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Rituel d'ancrage

Prendre conscience de son périnée : rituel d'ancrage à la terre

"Nous ressentons l’importance majeure de notre relation à la terre dans notre contact avec notre périnée."

Ava Sol/Unsplash
Féminin sacré Célébrer le féminin
Efféa Aguilera
Par Efféa Aguilera
le 09 juin 2021

Mobilité, souplesse, vitalité, résistance, contenance sont les qualités parfois méconnues du périnée. Voici pourquoi notre plancher multicouches et multifonctions, soutien de nos organes internes, mérite conscience et attention.


Partenaire

Magazine #34 FemininBio
(©DR)

Cet article a été publié dans le magazine #34 mai-juin 2021
>> Pour retrouver la liste des points de vente c'est ici

Le périnée féminin est trop fréquemment qualifié de tonique ou non, mou, bon ou pas bon... Autant de jugements et croyances qui affectent très souvent les femmes et offrent peu de modulations. Et si, loin de cette façon de le considérer, nous explorions ici les qualités d’ancrage de notre plancher pelvien, afin de nous réconcilier avec ses compétences naturelles ?

Notre périnée, cet inconnu

Le périnée est un ensemble de muscles et de tissus conjonctifs qui ferment le petit bassin. Co-partenaire de presque tous les systèmes du corps, il interagit avec eux en permanence (systèmes musculaire, tendineux, respiratoire, hormonal, nerveux, celui des liquides, etc.).

De mon expérience de quarante ans de pratiques corporelles, psychocorporelles et danse, notamment, j’ai observé et ressenti que, dans notre corps, tout soutient et tout est soutenu. C’est un principe physiologique. Lorsque nous respectons notre fonctionnement naturel sans le contrarier, ce qui est malheureusement rarement le cas en Occident, notre périnée soutient nos organes du petit bassin tout autant qu’il est soutenu par notre organisation corporelle et posturale globale.

En suivant cette logique bien connue des posturologues, fasciathérapeutes, ostéopathes et autres praticiens en médecine globale, nous ressentons l’importance majeure de notre relation à la terre dans notre contact avec notre périnée. La gravité nous attire vers le centre de notre planète, tout en nous offrant le soutien et aussi l’énergie ascendante qui fait pousser les plantes et les arbres, celle-là même qui nous nourrit. Notre base participe ainsi à nous ancrer, nous redresser, nous élever.

Soutenir et être soutenue

Pour l’expérimenter corporellement par vous-même, je vous invite à retirer vos chaussures et à poser vos pieds sur le sol, en extérieur si possible, dans l’herbe par exemple, tout en respirant lentement. Prenez votre temps. Reliez-vous intérieurement à la notion de soutien. Puis, progressivement, goûtez celui offert par la Terre-Mère, ainsi qu’elle est appelée dans les traditions anciennes. Ressentez comme elle vous porte dans cet instant et au quotidien.

Au moment de votre choix, déplacez-vous à pas lents, toujours dans cette observation bienveillante et sans jugement. Changez de rythme à votre guise. Nommez vos ressentis physiques intérieurs, et ceux du cœur, pour vous-même, ou partagez-les.

>> A lire aussi : Périnée : se réconcilier avec ce muscle intime

Se nourrir de l’énergie terrestre

Puis immobilisez-vous de nouveau sur vos deux pieds, genoux souples. Imaginez que de vos pieds et de votre bassin émanent des racines puissantes qui plongent profondément dans les profondeurs de la terre. Visualisez le courant d’énergie ascendante qui fait monter la sève. Ressentez sa force qui fait pousser les arbres, jaillir les bougeons, éclore les graines. Accueillez ce mouvement énergétique naturel par la plante de vos pieds et par votre périnée. Inspirez l’énergie pétillante, vivifiante et puissante de notre planète.

Le périnée qui « regarde » la terre, la terre qui le regarde

Imaginez maintenant que votre périnée regarde la terre et que celle-ci le regarde. Déplacez-vous à pas lents en amenant votre attention sur cette vision. Alternez mouvement et immobilité, genoux souples. Ressentez, respirez, observez vos sensations. Ralentissement, présence, ancrage et peut-être jaillissement prennent place. Laissez-vous surprendre, savourez aussi. Quittez cette attention le temps de quelques pas puis revenez-y. Comparez. Est-ce ressourçant pour vous ? Est-ce que cela prend soin de vous ?

Rituel d’ancrage périnée – terre – respiration

Posez maintenant une intention d’ancrage pour ce rituel précieux, à pratiquer comme un rendez-vous avec nous-mêmes, en contact avec notre humanité, avec notre profondeur, avec celle de la terre.

Agenouillez-vous à même le sol. Respirez-le un moment en appelant l’énergie dorée dans votre bassin, votre ventre et jusqu’à votre cœur. Puis penchez-vous vers l’avant. Grattez la couche superficielle sur une petite surface pour y approcher votre nez. Amenez les senteurs d’humus jusque dans votre cœur, votre ventre, votre bassin. Goûtez la puissance de cette reliance et l’humanité de ce geste à genou devant Gaïa, Pacha Mama ou tout autre nom issu des traditions qui la remercient comme déesse de la Nature et de toute vie. Restez un moment dans ce double accueil des énergies douces, puissantes et soutenantes.

Puis refermez respectueusement l’espace que vous avez découvert. En conscience de vos appuis, relevez-vous étape par étape, lentement. Sur vos deux pieds de nouveau laissez venir vos ressentis corporels et intérieurs. Accueillez-les comme de nouvelles richesses et remerciez.

Notre experte :

(©Le courrier du livre)

Efféa Aguilera est thérapeute psychocorporelle, autrice et conférencière. Elle a créé l’approche « Découvrir le potentiel du périnée ».

Elle propose aujourd'hui des accompagnements pour retrouver son pouvoir féminin et améliorer la santé des femmes.

Son livre Un périnée heureux, c'est possible est paru aux éditions Le courrier du livre.

Son site Internet : effeaaguilera.com.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire