Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Ménopause

Alimentation, stress, hygiène : ce qu'il faut surveiller pour ne pas grossir à la ménopause

Prise de poids à la ménopause : comment éviter de grossir

Si revoir son alimentation est une évidence lorsque l'on chercher à perdre du poids, il est également important d'observer son bien-être et son niveau de stress.

SHVETZ production/Pexels
Féminin sacré Célébrer le féminin
Florence Cohen
Par Florence Cohen
le 05 octobre 2021

Quand vient la période de la ménopause, certaines femmes connaissent une prise de poids liée aux différents bouleversements que traversent le corps et l'esprit. S'il est possible de détecter d'où vient cette prise de poids, éliminer les kilos non-désirés l'est tout autant.


Partenaire

Votre alimentation mais aussi vos relations ont un effet sur l’intensité de ces éruptions qui arrivent sans prévenir et vous mettent très mal à l’aise, donc il va vous être demandé de manger différemment, de surveiller comment vous vous sentez dans vos vêtements et d’éviter d’être en lien avec des personnes qui ne vous correspondent pas ou plus car si des gens vous insupportent, le baromètre émotionnel sera dans le rouge bien trop souvent. J’aime dire que c’est un tout.

A lire Ménopause : d'où vient vraiment la prise de poids ?

Revoir son alimentation

Si ce n’est déjà fait, vous allez devoir éliminer tout ce qui va faire augmenter votre température corporelle car c’est un phénomène plus que désagréable.

  • L’alcool
  • les laitages
  • le fromage et choisir des aliments sans gluten.
  • La charcuterie, tous les aliments gras seront également à bannir

Et vous allez découvrir des aliments différents, des saveurs particulières dont vous ne pourrez plus vous passer.
Le choix est large, nous avons la chance d’avoir internet et donc de chercher des recettes amusantes et savoureuses qui vont de l’apéritif au dessert.

Changer d’alimentation va vous permettre de vous sentir beaucoup mieux et va contribuer à faire baisser l’intensité des bouffées de chaleur mais aussi de perdre du poids.

Il va être également important d’avoir une activité physique adaptée : c’est à dire un sport que vous appréciez à pratiquer plusieurs fois par semaine en alternance avec des exercices de yoga et/ou de méditation.

Un bon sommeil n’est pas forcément une nuit de douze heures : c’est le temps dont votre organisme a besoin pour récupérer.
Que vous soyez une lève-tôt ou une lève tard, que vous dormiez 5h, 7h ou 9h, le tout est d’avoir un rythme régulier, de se coucher dès que les signaux de fatigue apparaissent ( ce qui équivaut à respecter votre rythme) et pour les petites ou moyennes dormeuses, s’accorder un temps de repos allant de 5 à 20mn, 6h après l’heure de votre levée pour vous rebooster pour l’après-midi.

Conseils et astuces pour trouver votre équilibre

Entre hormones, rééquilibrage alimentaire, physique, émotionnel et mental, vous vous dites que tout cela a l’air bien compliqué à suivre, ce qui au début n’est pas faux parce que nous n’avons pas cette habitude d’être à l’écoute de nos sensations, de ce que l’on ressent. La vie fait que nous allons écouter ce que l’autre pense, alors qu’une seule voix compte : la votre.
Alors voici quelques conseils à suivre sans modération.

-Soyez heureuse d’être imparfaite, n’essayez pas de ressembler à qui que ce soit et ne tentez pas d’être qui vous n’êtes pas. Au plus vous courrez vers l’impossible, au plus vous vous sentirez stressée, mal dans votre peau.

-Ne cherchez pas à compter vos calories mais essayez plutôt de vous arrêtez de manger lorsque vous n’avez plus faim.
Il y aura des jours (et je dis tant mieux) où la nourriture sera votre base de repli, des soirées bien arrosées entre amies, en famille : durant ces moments lâcher prise, amusez-vous et profitez.

A lire Ménopause : exercice d'auto-massage en cas de bouffées de chaleur

Comment déculpabiliser ces moments ? Tout simplement en sachant que le lendemain et les jours d’après vous reprendrez votre routine alimentaire.

-Saviez vous que l’équilibre se trouve dans le déséquilibre ? Durant cette phase de bouffées de chaleur liée notamment à la nourriture que vous allez consommer, c’est lors des phases plus calmes que vous allez aimé manger des produits industriels.
Mais c’est aussi durant ces périodes que j’ai découvert ce que c’était mieux manger : de bons aliments aident à mieux digérer, à être moins ballonnée. Donc à vous de jongler jusqu’à trouver votre assiette personnalisée.
Si vous êtes fatiguée, c’est que vous avez eu une alimentation déréglée.
Si vous dormez moins bien c’est que votre activité physique a été laissée pour compte et que vos repas ne sont pas adaptés.

-Quel est votre IMC (indice de masse corporel) ? C’est ce qui va vous indiquer si vous êtes en surpoids ou dans la bonne fourchette. N’essayez pas d’atteindre un poids parfait, allez faire les boutiques et essayez des vêtements à votre taille selon votre morphologie : vous serez surprise du résultat.
Prenez du plaisir à vous maquiller, à choisir quelques bijoux, osez les coupes de cheveux, les couleurs : jouez avec la palette de vos sens ! Et souriez !

Savoir gérer son souffle

Vous entendez parler de plus en plus de la sophrologie, de la méditation : leur point commun est la respiration. Prenez des moments plusieurs fois dans la journée pour juste être consciente de votre respiration, ce qui vous aidera à être moins stressée.

Que signifie prendre conscience de son souffle ? Lors de vos respirations votre attention sera focalisée sur la température de l’air au niveau de vos narines, qui sera différente à l’inspiration et à l’expiration.

Vous pouvez également à l’inspiration sentir votre ventre qui se gonfle et à l’expiration le laisser se relâcher : c’est l’exercice par excellence de la détente et qui est loin d’être facile car lorsque l’on est stressée, surmenée, la respiration est bloquée au niveau de la cage thoracique. Mais avec de l’entrainement, vous prendrez du plaisir à jouer avec votre ventre comme avec un ballon. Posez vos mains dessus pour le sentir et vous entrainez à le soulever grâce à votre souffle.

A lire Sécheresses vaginales : les bienfaits des huiles végétales

Ces moments de pause respiratoire, vous pouvez les faire n’importe où, dans n’importe quel endroit, à n’importe quelle heure.

Vous l’aurez compris, il n’y a pas de recettes miracles car le miracle c’est vous qui l’activerez avec vos propres ressources et découvertes, car la vie est un terrain de jeux sur lequel vous pourrez vivre selon vos règles et pas celles des autres. Nous sommes toutes différentes et uniques.

Le découvrir et l’accepter reste la recette anti-morosité tout comme chacune possède ses propres goûts alimentaires.
Alors ne cherchez plus à qui ressembler mais partez à la recherche de votre propre personnalité avec vos propres goûts et le tout avec des paillettes dans les yeux.

L'autrice

Florence Cohen

Florence Cohen est sophrologue psychanaliste et alliée des femmes de 50 ans et + qui veulent renouer avec la joie pour faire croitre THE confiance en leur potentiel féminin.
Son site : florence-cohen.fr
Son mail : florence@florence-cohen.fr
Son Facebook : Florence Cohen Sophroanalyste

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire