Anti-âge

Ubiquinol : de l’énergie en gélules pour retarder le vieillissement

Publié le 21 janvier 2020
Compléments alimentaires anti-âge Dynveo
Compléments alimentaires anti-âge Dynveo
© Matthew T Rader

Souvent utilisé comme anti-âge, l’ubiquinol, une forme active de la célèbre Coenzyme Q10, est une molécule bien connue des laboratoires cosmétiques. En réalité, ses propriétés santé vont bien au-delà de son pouvoir anti-oxydant.

Présente à l’état naturel dans l’organisme où elle participe à la production d’énergie au niveau des cellules, l’ubiquinol est la forme réduite de la Coenzyme Q10 ou ubiquinone. Avec le temps qui passe et l’âge qui avance, le corps produit de moins en moins d’ubiquinone. Cette dernière existe sous trois états d’oxydation : l’ubiquinone (entièrement oxydée), la semiquinone (semi-oxydée) et l’ubiquinol (forme dite réduite). Et c’est justement le fait qu’elle puisse échanger des électrons entre ces trois états qui confère à l’ubiquinone ses pouvoirs bioénergétiques et antioxydants. De plus, l’ubiquinol a la particularité d’être hydrophile, c’est-à-dire qu’elle présente une affinité avec les molécules d’eau, ce qui la rend plus stable et biodisponible que les deux autres formes.

Les bienfaits de l’ubiquinol

Si l’ubiquinone fait l’objet d’une recherche scientifique poussée sur ses propriétés anti-âge, peu d’études sont encore dédiées à l’ubiquinone. Mais les recherches qui ont été menées mettent toutes en évidence le pouvoir de “super antioxydant” de l’ubiquinol. Cette molécule est notamment reconnue pour retarder le processus de vieillissement de l’organisme, selon une étude menée en 2006 sur des souris présentant une sénescence accélérée.

L’ubiquinol est également reconnu pour améliorer les capacités physiques de l’organisme, avec une amélioration de l’espérance de vie. Enfin, des recherches ont été menées pour identifier l’effet de l’ubiquinone sur les hormones, avec des résultats tout à fait concluants sur la stimulation hormonale chez des femmes présentant des problèmes de stérilité.

Bien se complémenter en ubiquinol

Les études scientifiques permettent de déterminer la quantité d’ubiquinol nécessaire à l’obtention des effets recherchés sur le ralentissement du vieillissement de l’organisme. Pour profiter de ses bienfaits, il convient de prendre entre 90mg et 200mg d’ubiquinol par jour à diviser en deux prises au moment des repas. A titre indicatif, il faut 1200mg d’ubiquinone pour obtenir les mêmes effets. Si vous prenez un traitement contre le cholestérol, parlez-en à votre médecin, car les statines peuvent inhiber l’action de l’ubiquinol.

Bien choisir ses gélules d’ubiquinol

L’ubiquinol bio n’existe pas, car le label ne peut s’appliquer à une molécule. En revanche, il convient de bien vérifier sa biodisponibilité pour optimiser son assimilation par l’organisme et donc l’efficacité de son action.

Pour bien choisir vos gélules d’ubiquinol, vérifiez leur dosage (90 ou 100mg est préférable pour espacer les prises), les ingrédients associés qui peuvent protéger l’ubiquinol de l’oxydation (comme la vitamine C) et la qualité de la micro-encapsulation (processus de traitement sur la matière première afin de protéger ce précieux actif). Les gélules que propose Dynveo remplissent ces critères pour une efficacité optimale de l’ubiquinol sur votre corps.

Plus d’informations https://www.santescience.fr/ubiquinol

Articles du thème Anti-âge
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !