Hygge

Vacances au ski: vivre de façon hygge

Publié le 18 février 2017
Originaire du Danemark, Katrine Horn réside actuellement en France, à Toulouse, où elle enseigne à l’Université Jean Jaurès et à Toulouse Business School. Elle consacre toute mon énergie et met ses compétences au service du développement et de la révélation des potentiels de chacun.
Quoi de mieux qu'un hygge après une belle journée à l'air libre ?
Quoi de mieux qu'un hygge après une belle journée à l'air libre ?
© Alain Wong/Unsplash

Alors que les vacances d'hiver battent leur plein, mettez-vous à l'heure du hygge pour les savourer encore plus !

Peut-être n’êtes-vous pas familier du concept de hygge ? C’est la façon danoise de profiter pleinement des moments présents. C’est l’art de cultiver le bien-être ensemble que ce soit en famille ou en compagnie des amis. Bien sûr qu’on peut cultiver le hygge tous les jours mais les vacances s’y prêtent à merveille car nous sommes plus détendus et nous sommes là pour ça !

Le hygge veut qu’on ne prête plus attention aux affaires, à la politique, aux problèmes mondiaux mais qu’on se concentre sur les plaisirs simples de la vie. Adieu le stress, adieu les frustrations, adieu les querelles et bonjour le partage, la convivialité, l’acceptation de soi et des autres ! Les vacances sont une excellente occasion de tisser des liens plus étroits et authentiques avec les êtres qui nous sont chers. Nous sommes davantage disponibles pour prendre le temps d’écouter, pour être réceptif à ce que vos proches vivent et pour faire ensemble des choses inutiles et plaisantes.

En montagne, vivre le hygge concrètement
Après une journée passée à lutter pour sa survie dans la poudreuse ou tout simplement après une rude épreuve de rigolades sur les pistes, vous vous retrouvez dans un coin tranquille, loin des éléments qui se déchaînent, bien au chaud, sans distraction venant de l’extérieur. Les téléphones portables sont donc à bannir ! Facebook se débrouillera sans vous. C’est le moment de partager. Partager vos aventures de la journée, vos émotions et vos bonheurs. Souvenez-vous que le hygge ne consiste pas à s’imposer aux autres en tant que héros. Dans l’esprit hygge, vous n’avez rien à démontrer. C’est tout le contraire. Si on raconte sa chute spectaculaire en haut des pistes on écoute également les aventures des autres. L’écoute est bienveillante. Vous ne cherchez pas l’erreur dans les récits mais une connexion, un lien qui vous rapproche et qui passe souvent par les émotions.

Pour briller dans l’art du hygge, vous n’avez pas besoin d’être exceptionnel. Vous pouvez vous laisser aller à raconter vos faiblesses et vos forces de façon humoristique parce que dans le hygge on peut être vulnérable ; nul besoin d’être parfait car tout le monde est accepté. Quand on analyse les réponses des Danois aux sondages qui visent à mesurer le degré de bonheur ressenti, ils se disent être très heureux. En fait, c’est le peuple le plus heureux au monde, selon ces sondages (pour plus de renseignements à ce sujet, consultez happinessresearchinstitute.com). Et quand on regarde le pourquoi et le comment de ce bonheur, on trouve que les Danois jouissent d’un sentiment d’inclusion ; ils ne se sentent pas seuls ! N’est-ce pas formidable ? Juste en prenant soin de nos proches et de nos moins proches, nous pouvons augmenter notre sentiment de vivre le bonheur !

Traditionnellement, les jeux de cartes ou de société ont été un point de rassemblement autour desquels on pouvait se détendre. Si ces divertissements restent sympathiques, ils ne sont pas nécessaires au hygge. Un feu qui ronfle et ses adjuvants les bougies, font davantage monter le hygge d’un degré. Il s’agit de garder l’esprit libre et réceptif, propice à l’échange. Trop pris au jeu, vous prêtez moins attention aux conversations et vous vous focalisez plus sur l’aspect compétition ! Certaines personnes commencent même à prendre le jeu très au sérieux, ce qui est anti-hygge !

Cultiver le hygge peut aussi être une occasion d’exprimer sa créativité. Pourquoi ne pas faire un instant de hygge en créant une nouvelle recette de cuisine ? Qui dit que le hygge ne doit pas être utile ? Vous pouvez également regarder les photos de la journée ensemble et en faire du scrapbooking, sortir les pinceaux et les couleurs pour donner libre cours à votre imagination. De telles œuvres d’art feront des souvenirs bien plus marquants que la marmotte achetée chez le buraliste ! (Je n’ai rien contre les marmottes ;-) mais chaque chose en son temps.)

Retrouvez Katrine Horn sur son site internet

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte