Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Coronavirus

L'argent colloïdal, antiviral et antibactérien, une piste intéressante pour lutter contre le Covid-19 ?

Argent colloidal
"Aucune étude clinique ou scientifique à l'heure actuelle n'a été réalisée mettant en avant l'effet de l'argent colloïdal contre le coronavirus" indique Justine Pommier
malade coronavirus bon geste DOSSIER COMPLET : Coronavirus et confinement
Audrey Etner
Audrey Etner
le 29 mars 2020
Alors que les propriétés antivirales, anti-microbiennes et antiseptiques de l’argent colloïdal sont scientifiquement reconnues, ce liquide fabriqué à partir d’un métal précieux pourrait être une piste intéressante en prévention du Coronavirus. Nous avons demandé son éclairage à l'experte Justine Pommier.

Partenaire

Alors que la France et de nombreux pays du monde sont en période de confinement pour limiter la propagation Coronavirus, les remèdes naturels ont le vent en poupe, notamment en prévention du Covid-19. Et s’il convient d’être particulièrement prudent sur les recommandations qui touchent à la santé, il est intéressant de se tourner vers les solutions permettant de renforcer son immunité et d’atténuer les symptômes en cas de maladie.

Voici ce que nous vous proposons sur FemininBio pour renforcer votre immunité pendant le COVID-19 :

L’argent colloïdal, un produit naturel aux propriétés antivirales reconnues

Parmi les pistes de réflexions, nous nous sommes interrogés sur l’argent colloïdal. Des particules microscopiques d’argent dans de l’eau pure, voilà qui constitue la formule de cette solution vendue sous forme d’un liquide incolore en pharmacie ou en magasin bio. Ses puissantes propriétés purificatrices et antivirales et son efficacité prouvée en font un remède précieux qui mériterait l’attention des chercheurs dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Nous avons souhaité recueillir l’avis d’une experte sur le sujet, et avons contacté Justine Pommier, auteure de l’ouvrage “Le véritable argent colloïdal”, éditions Quintessence, qui nous expliquait il y a quelques mois dans nos colonnes les secrets de fabrication de l’argent colloïdal ainsi que ses vertus et bienfaits sur l’organisme 
L’experte nous rappelle l’objectif de son ouvrage qui était “d'informer un maximum de population de la désinformation que pratiquent les instances dirigeantes et d'informer sur un produit qui a largement prouvé sa valeur médicale, scientifique et clinique.”

Dans son article pour Femininbio, Justine Pommier conseillait la posologie suivante en prévention :
Pour préserver le système immunitaire, vous pouvez faire une cure d’argent colloïdal à 15 ppm 20 ml le matin à jeun pendant 3 semaines. Vous pouvez renouveler cette cure en cas de fatigue ou de surmenage et à l’arrivée du printemps. En cas de petits maux d’hiver du type angine, grippe, gastro…  buvez-en 30 ml matin, midi et soir jusqu’à disparition de la maladie.”

Argent colloïdal et coronavirus : quelle posologie en prévention ?

Bien sûr, la prudence est de mise, et nous saluons notre experte pour ses mises en gardes préliminaires “Aucune étude clinique ou scientifique à l'heure actuelle n'a été réalisée mettant en avant l'effet de l'argent colloïdal contre le coronavirus” indique Justine Pommier. Les propriétés de l’argent colloïdal et son absence de toxicité permettent d’indiquer qu’il serait intéressant en prévention. Pour cet usage, Justine Pommier conseille de l’argent colloïdal 15PPM à raison de 20ml deux fois par jour pendant un mois.

Peut-on prendre de l’argent colloïdal si l’on est atteint du Coronavirus ?

Là encore, il semble intéressant d’aider l’organisme à reprendre le dessus en se servant des propriétés antivirales reconnues de l’argent colloïdal. Ce produit naturel a notamment été testé en tube à essai au contact du VIH.

On peut mentionner parmi les études scientifiques réalisées celle de 2011, Université Winston Salem, USA : “il a été mis en exergue grâce à la recherche que l'argent colloïdal favorisait l'action des anticorps neutralisants appelés NABS. Les NABS agissent dans l'organisme en inhibant les cellules contaminées par le virus du Sida donc la propagation de la maladie dans l'organisme. Dans d'autres maladies sévères comme la mucoviscidose qui atteint aussi bien les voies respiratoires que le système digestif”. Une autre étude présente des résultats probants indiquant que l’argent colloïdal placé en contact direct avec certaines bactéries et virus a la capacité de les détruire rapidement (Laboratoire UCLA, et travaux du Robert O'BECKER, Centre médical universitaire de Syracuse). 

Concernant la posologie à tester si l’on présente les premiers symptômes du coronavirus, Justine Pommier recommande du 15PPM à raison de 30 ml trois fois par jour, accompagné de trois  inhalations par jour du même produit.

>> A lire sur FemininBio Argent colloïdal : quelle différence entre le 10 ppm, 15 ppm, 20 ppm ?

ATTENTION : le contenu de cet article ne constitue en aucun cas une prescription médicale. Si vous présentez des symptômes, prenez contact sans attendre avec votre médecin. 

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire