Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Transit intestinal

Alimentation, plantes, compléments alimentaires : les bons gestes contre les ballonnements

Traitements naturels ballonnements

Achillée, argile, aloe véra... De nombreuses plantes peuvent vous soulager de vos ballonnements !

Anete Lusina/Pexels
Rédaction
Par Rédaction
le 15 septembre 2021

Douleurs, inconfort, ventre gonflé... Les ballonnements sont parfois le signe que quelque chose dans votre routine ne convient pas à votre corps. Qu'il s'agisse d'alimentation ou d'hygiène de vie plus généralement, il est possible de retrouver un confort digestif grâce à de petits gestes. En voici sept indispensables.


Partenaire

1. L'alimentation à privilégier

Ballonnements, constipation... Certains troubles du transit sont directement liés à notre alimentation, probablement pauvre en fibres. Il est donc important de choisir les bons fruits et légumes qui favoriseront un bon transit intestinal :

  • La pomme
  • Les mirabelles
  • La rhubarbe
  • La courgette
  • L'aubergine
  • Le panais
  • Le fenouil
  • Le maïs
  • La blette
  • L'avocat
  • L'asperge

Pour connaître en détail l'action de ces fruits et légumes sur le transit, lisez Ballonnements : 11 aliments à privilégier bons pour la digestion

Pour relancer votre digestion, vous pouvez aussi favoriser :

  • Les viandes grillées et blanches et la volaille car elles permettent une bonne digestion.
  • Les poissons maigres, en papillote ou grillés car ils ont une teneur en fermentation moindre.
  • Les oeufs durs ou pochés car ils sont cuits sans graisse.

Tous les aliments du quotidien qui aident à la digestion sont à retrouver ici.

2. L'alimentation à éviter

Si certains aliments du quotidien sont excellents pour la digestion, d'autres le sont beaucoup moins !

  • viandes : les abats, viandes grasses et à braiser, la charcuteriecar elles provoquent de la fermentation dans le côlon.
  • poissons : éviter de consommer des poissons gras (saumon, thon..) car ils favorisent la fermentation.
  • oeufs : il n'est pas recommandé de manger des oeufs au plat ou en omelette car ils utilisent des graisses qui empêchent l'évacuation gastrique.
  • légumes : les crucifères (chou, chou-fleur..) sont gazogènes et favorisent la fermentation. Eviter aussi lesconcombres et autres crudités,pommes de terre,aubergines, qui contiennent des fibres alimentaires dures. Elles accélèrent la création de gaz par fermentation et qui s'accumulent dans l'estomac.
  • laitages (lait entier et fromages fermentés) : une forte consommation de produits laitiers peut s'avérer être à l'origine des ballonnements. Il faut savoir qu'à l'âge adulte, l'activité de l'enzyme responsable de la bonne digestion du glucose s'amoindrit. Par conséquent, le lactose n'est pas bien digéré et une fois dans le côlon, il fermente et provoque des gaz.
  • graisses cuites et fritures retardent l'évacuation du bol gastrique. Chez les personnes très sensibles aux désagréments intestinaux, une alimentation riche en lipides peut accroître la gêne abdominale.
  • fruits secs: amandes, noisettes irritent la muqueuse intestinale et distendent le ventre.
  • fruits : figue, cerise, melon car en plus de contenir des fibres dures, ces fruits sont des alimentsfermentes cibles.
  • boissons: gazeuses, jus de fruits, boissons alcoolisées et café.Les sodas regorgent d'édulcorants artificiels difficiles à digérer (sorbitol). Les bulles de gaz des boissons gazeuses se retrouvent directement dans l'estomac et provoquent une distension des parois de l'estomac et de l'intestin.
  • pains : mieux vaut éviter le pain complet, aux céréales car ils contiennent des fibres dures.

3. Les compléments alimentaires

Poudre d'aloe véra, mix détox, gélules d'extrait de pépins de raisin... Plusieurs compléments alimentaires naturels sont disponibles sur le marché pour prendre soin de sa digestion et de son transit. Découvrez ici notre sélection !

4. Les plantes

Souvent, les meilleures solutions à nos problèmes se trouvent dans la nature ! Et pour les maux de digestion, de nombreuses plantes se consomment sous différentes formes. L'achillée par exemple viendra se boire en décoction, l'aloe véra en jus, ou encore l'argile en usage interne (une cuillère à café dans un verre d'eau). Pour connaître tous les secrets des plantes qui soulagent les troubles digestifs, découvrez notre article sur le sujet.

5. Les huiles essentielles

Il existe des huiles essentielles efficaces contre les ballonnements.L’estragon, le basilic, le carvi, la coriandre ou la menthe poivrée ont des propriétés antispasmodiques et certaines favorisent l’expulsion des gaz.Il faut alors mélanger 1 goutte d’huile essentielle d’estragon ou de basilic + 1 goutte de carvi + 1 goutte de coriandre + 1 goutte de menthe poivrée que vous ajoutez à une demi cuillère à café d’huile végétale de calophylle. Massez votre ventre et estomac toutes les 3 heures jusqu’à ressentir une amélioration.

6. Bien mâcher les aliments

Il est important de bien mastiquer les aliments en mangeant pour réduire le risque de ballonnement. En mâchant correctement, l’estomac travaille moins, la digestion est plus facile donc le risque de ballonnements diminue.

7. Être en mouvement

Il est important pour l’organisme de pratiquer une activité physique quotidiennement. Toute activité physique touche les muscles abdominaux et permet ainsi une meilleure digestion. Marcher minimum 30 minutes est fortement conseillé pour le transit intestinal. Non seulement vous travaillez votre sangle abdominale et votre taille (par l’action du transverse), mais vous agissez également sur tous les soucis fréquents : ballonnements, gaz, constipation chronique, digestion difficile ou mal au ventre après les repas.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire