Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Santé

Santé : la viande rouge classée "cancérigène probable" par le CIRC

femme mange viande
Faut-il arrêter de manger de la viande rouge ?
Jennifer Maherou
Jennifer Maherou
le 28 octobre 2015
La viande rouge classée « cancérigène probable », la crème solaire qui menace les coraux et des nanotubes de carbone retrouvés dans les poumons des enfants voilà ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans l’actu santé-environnement.

Partenaire

La viande rouge et la charcuterie cancérigènes ?
Le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) vient de classer la viande rouge (porc, bœuf, veau, agneau, mouton, cheval et chèvre) comme « probablement cancérigène pour l’Homme» et la charcuterie comme « cancérigène pour l’Homme ». Pourtant, la viande rouge, est une source indéniable de fer et de protéines, deux éléments nutritionnels indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Alors le mieux, c’est de trouver le « juste milieu ». Le Fonds Mondial de recherche contre le Cancer recommande de ne pas dépasser 300 g de viande rouge par semaine (soit environ deux steaks) !
La crème solaire menace les coraux !
Si la crème solaire est indispensable pour se protéger des rayons du soleil, elle peut aussi s’avérer néfaste pour l’environnement. Cette semaine, une étude a en effet montré que la benzophénone-3, un filtre chimique présent dans certaines crèmes solaires, menace les coraux. Il agirait comme un perturbateur endocrinien, provoque des malformations des larves coralliennes, modifie leur ADN et enferme le corail dans son propre squelette, ce qui entraîne sa disparition. Rien que ça ! Et pour notre santé alors ? Les filtres chimiques étant considérés comme perturbateurs endocriniens, ils sont également toxiques pour nous. Alors pour préserver notre santé et l’environnement, on évite les crèmes qui contiennent du parabène, des sels d’aluminium et des filtres chimiques, et on privilégie celles contenant uniquement des filtres minéraux, mais sans nanoparticules.
Les nanotubes dans les poumons d’enfants asthmatiques
Des chercheurs français ont retrouvé des nanotubes de carbone dans les cellules des voies respiratoires de 69 enfants asthmatiques âgés de 2 mois à 17 ans et vivant en région parisienne. Des nanotubes provenant des pots d’échappement catalytiques de voitures ! Mais au fait, c’est quoi des nanotubes de carbone ? Ils font partie de ce qu’on appelle les « nanoparticules », des éléments dont la taille est comprise approximativement entre 1 et 100 nanomètres. Leur petite taille leur confère des propriétés particulièrement intéressantes. On les retrouve donc dans de nombreux objets du quotidien : cosmétiques, peintures, alimentation, vêtements, etc. Si on ne connait pas encore leurs effets sur la santé, cette étude montre bien que nous y sommes exposés tous les jours. 

 

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire