Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Inspiration

"Il faut être dans la bonne énergie tout le temps", le bilan de Jean-Didier sur 2020

Jean-Didier
"2020 m'a ouvert les yeux sur le fait que nous avons tous la possibilité de faire évoluer les choses dans un sens ou dans l'autre."
Plume Positive 2020 : nos personnalités préférées partagent leur bilan de l'année
Rédaction
Par Rédaction
le 07 décembre 2020

Jean-Didier est médium. Reconnu dans son domaine, il est l'expert du paranormal avec qui on aime échanger pour y voir clair sur les zones d'ombre. Régulièrement, il apporte à travers FemininBio, une autre dimension à notre compréhension du monde. Découvrez sans attendre son Bilan Positif 2020 !


Partenaire

Qu'allons-nous retenir de cette année 2020 particulièrement forte en énergies positives et négatives ? Afin d'aborder 2021 dans les meilleurs dispositions, nous avons proposé à nos figures d'inspiration de partager avec nous tout le positif qu'ils retiendront de cette période chamboulée. Notre médium et contributeur régulier Jean-Didier, nous a fait cette année découvrir des sujets insolites, comme les énergies transmises par les chats, ou la voyance dans les dominos. Pour célébrer cette fin de chapitre, nous lui avons laissé la parole pour un dernier bilan inspirant.

FemininBio : Quel est votre bilan positif de 2020 ?

Jean-Didier : Le côté positif de cette année 2020, très particulière et inédite, repose sur le fait que nous avons tous appris à vivre de façon différente. En effet, avant c'était le «métro-boulot-dodo». Aujourd'hui, certains peuvent moins souffrir des heures passées dans les transports en commun pour bénéficier du télétravail. Cela a l'air de rien, mais beaucoup de personnes s'en trouvent plus zens, moins stressées et surtout plus concentrées sur leur travail.

Puis, le temps gagné sur les transports en commun, a laissé le champ libre à un peu plus de loisirs. De ce fait, les ventes de livres ont explosé, tout comme les abonnements aux plateformes de contenu vidéos ou la recherche de sujets sur les sites internet. Bref, les français se cultivent un peu plus et d’une autre manière, c'est très bien ainsi.

Pour finir, cette année 2020 a également été un tournant pour beaucoup de couples et de familles. Le confinement est passé par là. Soit il a renforcé des liens dans une relation et a consolidé le couple pour le pousser vers l'union ou la vie commune. Soit il a accentué les problématiques déjà existantes et a laissé place à un autre chemin de vie. Quelque soit l'issue, tout cela me semble très positif car cela permet de remettre les pendules à l'heure pour se tourner vers un avenir meilleur.

Si vous aviez une baguette magique à utiliser dès aujourd'hui, qu'en feriez-vous ?

La maladie reste pour moi une chose qui, à notre époque, ne devrait plus exister sur cette terre. J'ai perdu, comme tout le monde, de la famille et des amis à cause de la maladie. Pour moi, c'est une forme d'injustice car nous sommes souvent tous impuissants devant elle.

Si je pouvais utiliser une baguette magique, je donnerais la possibilité, à chaque individu qui a perdu un être cher, de le faire revenir juste pour le serrer très fort dans ses bras quelques instants.

Puis, bien sûr, si cette baguette magique pouvait être utilisée au moins pour deux actions différentes, sans hésitation, elle me servirait à trouver une solution pour éradiquer la Covid.

Quelle clé de compréhension majeure s'est révélée à vous cette année ?

En fait, cette année 2020 a été pour moi très positive. Je le savais déjà, mais le concept spirituel et la croyance concernant le Yin et le Yang a pris beaucoup plus d'importance dans ma vie. Dans chaque phase négative de la vie, il y a toujours au bout une autre phase dite positive. Et, comme pour toutes les croyances, plus on y croit, plus cela marche.

C'est bien connu le positif attire le positif. Il restait juste à s’en convaincre. 2020 m'a ouvert les yeux sur le fait que nous avons tous la possibilité de faire évoluer les choses dans un sens ou dans l'autre. C'est vous qui décidez, il faut simplement choisir son camp.

Vous allez me dire, c'est facile à dire et pas facile à faire. Mais non, c'est une question d'énergie. Il faut être dans la bonne énergie tout le temps, à chaque instant et il ne faut jamais en douter.

Une astuce pour ne pas céder à la peur, au stress ambiant ?

Pour ne pas céder au stress, comme j'ai pu le dire un peu plus haut, il faut être dans la bonne énergie. Pour cela, je vous recommande de méditer quelques minutes par semaine. En effet, la méditation calme l'esprit et fait descendre la tension nerveuse et artérielle.

Asseyez-vous confortablement et fermez les yeux. Détendez-vous. Soyez simplement conscient de votre respiration. Portez votre attention sur le ventre, qui se soulève légèrement à chaque inspiration, puis se vide à chaque expiration. A chaque fois que votre attention s'évade, ramenez-la avec souplesse sur la respiration. Aucune tension, aucun effort, aucun contrôle n'est nécessaire. Il suffit de se laisser aller dans la respiration en étant conscient de l'air qui entre et de l'air qui sort.

Continuez ainsi pendant au moins quinze minutes. Si vous entrez vraiment dans cette méditation, vous perdrez toute notion de temps et d'espace. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser une musique de relaxation, la musique et la méditation s'accompagnent souvent de manière harmonieuse.

Il est possible que vous éprouviez des difficultés à rester concentré sur la respiration ou que vous ressentiez une agitation intérieure, cela est tout à fait normal et chaque jour est différent. Rappelez-vous la règle de base de la méditation : "pas de jugement, pas d'attente".

Avec le temps, vous parviendrez plus facilement au calme intérieur et toute agitation disparaîtra peu à peu. Vous ressentirez un besoin croissant de vous retrouver avec vous-même et de vous laisser aller au gré de la respiration, source de la vie.

Un mantra, un rituel ou une pratique que vous souhaiteriez offrir pour bien finir l’année ?

Comment éviter la pandémie ?
Osho a été interrogé à ce sujet il y a environ 40 ans, lorsque le SIDA se propageait.
Osho a répondu : "Vous posez la mauvaise question. La bonne question devrait être : Comment éviter la peur de la mort parce que l'épidémie est là ?

Il est très facile d'éviter un virus, mais c'est très difficile d'éviter la peur en vous et l'éviter dans le monde. Les gens mourront plus de peur que d'épidémie. Aucun virus dans ce monde n'est plus dangereux que la peur. Comprenez cette peur, sinon vous deviendrez un cadavre avant que votre corps ne meure. L'atmosphère effrayante que vous ressentez dans ces moments est une folie collective.

Cela s'est produit des milliers de fois et cela se reproduira. Si vous ne comprenez pas la psychologie humaine et la peur, votre conscience peut être complètement perdue. Vous ne saurez même pas quand vous avez perdu le contrôle. Alors la peur peut vous faire faire n'importe quoi . Faites attention. Ne regardez pas les nouvelles qui font peur. Arrêtez de parler d'épidémie.

Répéter la même chose encore et encore, c'est de l'autohypnose. Elle provoque des changements chimiques dans le corps. Et si vous l'entretenez encore et encore, cela peut provoquer un changement chimique si toxique que ça peut vous tuer. Pendant une épidémie, l'énergie dans le monde devient irrationnelle. Vous pouvez tomber dans un trou noir à tout moment. La méditation ou plutôt la paix cérébrale, le silence mental peut alors créer une aura protectrice dans laquelle aucune énergie négative ne peut pénétrer. "

L'actualité de Jean-Didier

(©Editions Leduc)

En Mars 2021 sortira mon livre de développement personnel aux éditions LEDUC.S dans la collection "Ressources & Sens": Révélez vos facultés psychiques et énergétiques de Jean-Didier, un véritable programme personnel pour monter en 3 mois en vibrations.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire