Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Bilan Positif 2020

"Nous vivons la naissance d’un nouveau monde", le regard de Marie Eloy sur l'année écoulée

Marie Eloy
Marie Eloy, présidente du réseau d’entraide Femmes des Territoires et du réseau business Bouge ta Boîte, appelle à plus d'égalité entre hommes et femmes pour 2021. (Crédit photo : Gwenaël Saliou)
Gwenaël Saliou
Plume Positive 2020 : nos personnalités préférées partagent leur bilan de l'année
Rédaction
Par Rédaction
le 14 décembre 2020

Entrepreneure engagée et multipotentiel, Marie Eloy met son énergie illimitée au service de l'équilibre féminin-masculin dans la société. Elle a ainsi fondé les réseaux féminins Bouge ta Boîte et Femmes des Territoires. Cette année, elle souligne la montée des femmes au pouvoir, et appelle de ses voeux une mixité beaucoup plus tangible pour 2021. Et c'est avec bienveillance qu'elle nous invite à laisser entrer la joie dans nos coeurs. Merci chère Marie !


Partenaire

Qu'allons-nous retenir de cette année 2020 particulièrement forte en énergies ? Afin d'aborder 2021 dans les meilleures dispositions, nous avons proposé à nos figures d'inspiration de partager avec nous tout le positif qu'elles retiendront de cette période chamboulée.

Marie Eloy est présidente du réseau d’entraide Femmes des Territoires et du réseau business Bouge ta Boîte et co-fondatrice de l'école #Montessori Les Mimosas (56). Journaliste par passion, elle a sillonné la planète pour @RFI. Elle s'est tournée vers le green et l'alternatif par amour maternel.

FemininBio : Quel est ton bilan positif de 2020 ?

Marie Eloy : La crise a eu le mérite de mettre en avant celles et ceux qui étaient souvent invisibles: les soignant.e.s, les enseignant.e.s, les services de nettoyage de la ville et aussi les entrepreneur.e.s, les commerçant.e.s. Nous nous sommes rendu compte que ces petites entreprises, qui représentent 95% des entreprises françaises, font vivre les villes et les villages et sont essentielles à la dynamique de nos territoires.

2020 a aussi fait émerger Kamala Harris, la première femme vice-présidente des Etats-Unis. Elle représente un immense symbole pour le monde entier et illustre parfaitement la citation si juste de Maya Angelou : « à chaque fois qu’une femme se lève pour elle-même, sans le savoir, sans le prétendre, elle se lève pour toutes les femmes ! »

Au niveau personnel, je rêvais depuis des années de méditer tous les jours ou presque et j’y suis enfin arrivée ! Le confinement n°1 a été parfait pour installer cette nouvelle habitude qui me sauve au quotidien. Avec quatre enfants à la maison, Bouge ta Boite, Femmes des Territoires et pas mal d’engagements, parfois je me retrouve à jongler d’un sujet à l’autre sans espace temps. Si j’arrive à m’accorder un moment de méditation dans la journée, je me régénère vite !

Si tu avais une baguette magique et que tu pouvais l’utiliser dès aujourd’hui, que ferais-tu ?

Pour relancer l’économie, il existeune innovation facile à déployer partout dans les territoires et indispensable à latransition écologique. Cette solution concrète et disponible augmenterait de 10%lacroissance des pays développés et injecterait 28000 milliards de dollars supplémentaires au PIB mondial d’ici 2025[1].

Cette innovation, c’estlaMIXITE: l’égalité économique, salariale et entrepreneuriale entre les femmes et les hommes.

Nous vivons un immense paradoxe concernant la mixité. D’une part, toutes les études démontrent qu’elle est essentielle pourlarelance économique, unmonde plus vert, de nouvelles solutions,unmieux vivre ensemble etune société plus juste… D’autre part, sans accélération de notre prise de conscience,lamixité ne deviendra réalité que dans… 150 ans[2]! Donc, trop tard.

Si j’avais une baguette magique, j’instaurerais donc une réelle égalité entre femmes et hommes dans le mondeen quelques secondes !

Si tu devais retirer une clé de compréhension majeure qui s’est révélée à toi cette année, ce serait quoi ?

Je suis convaincue que nous vivons la naissance d’un nouveau monde, synonyme de transition écologique, de solidarité, de transversalité, d’impact et d’égalité. Nous ne pourrons plus continuer avec les mêmes travers de surconsommation, d’inégalités, de système pyramidal, de recherche du profit à tout prix.

Pour enclencher un véritable changement et trouver un nouvel équilibre, il faut d’abord passer par une phase de déséquilibre, de chaos, qui nous contraint à nous transformer, à nous adapter avant d’arriver à retrouver un équilibre avec les nouvelles données et les nouvelles valeurs.

J’espère que c’est ce que nous vivons !

Une astuce pour ne pas céder à la peur / le stress ambiant ?

Une nuit de septembre, j’ai rêvé qu’un virus tuait tout le monde sauf ceux qui étaient dans la joie. Les médecins s’en étaient rendu compte parce que les enfants n’étaient pas atteints. Petit à petit, tout le monde, bien déprimé par la crise, s’est efforcé de ressentir à nouveau de la joie. Les médias s’étaient mis à parler des bonnes nouvelles et des solutions, car c’était vital pour nous tous. Ce qui était terrible dans ce rêve, c’est qu’on ne peut pas faire semblant d’être dans la joie. Soit on l’est, soit on ne l’est pas, et il n’y a pas de médicaments pour cela ! Cela part d’une transformation intérieure et nécessite une vigilance de chaque instant pour ne pas retomber dans des pensées négatives. Je me suis réveillée joyeusement et, même si ce n’est qu’un rêve, je fais encore plus attention qu’avant à mon moral et à la façon dont je le nourris.

As-tu envie de partager une phrase, un mantra, un rituel, une pratique ou autre pour bien finir l’année ?

Ma phrase fétiche depuis des années: qu’est-ce que je ferais si je n’avais pas peur. J’essaie de me la dire chaque matin et je vous assure que le champ des possibles s’ouvre, même pour ce qui paraît bloqué ou sans solution. C’est un mantra puissant !

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire