Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Bilan Positif 2020

" Les liens à nos proches nous rendent plus forts ", le bilan positif de Sylvie Hampikian

Anne Ghesquière, podcast métamorphose
Sylvie Hampikian, docteur vétérinaire et expert pharmaco-toxicologue pratique la cosmétique naturelle depuis une vingtaine d’années.
DR
Plume Positive 2020 : nos personnalités préférées partagent leur bilan de l'année
Rédaction
Par Rédaction
le 24 décembre 2020

Membre éminent de notre Comité d'expert, Sylvie Hampikian, expert pharmaco-toxicologue passionnée des usages naturels des plantes accompagne FemininBio depuis ses débuts. Cette année, elle a accueillie son premier petit-enfant, et perdu sa chère tante, et ainsi tourne la roue de la vie. Sylvie nous souhaite, pour 2021, de "tisser la trame du bonheur" grâce aux instant partagés avec ceux que l'on aime.


Partenaire

Qu'allons-nous retenir de cette année 2020 particulièrement forte en énergies ? Afin d'aborder 2021 dans les meilleures dispositions, nous avons proposé à nos figures d'inspiration de partager avec nous tout le positif qu'elles retiendront de cette période chamboulée.

Après avoir été expert pharmaco-toxicologue pendant plus de 25 ans pour l’industrie pharmaceutique et cosmétique, Sylvie Hampikian se consacre désormais à sa passion pour les plantes et leurs usages en santé, beauté et bien-être. Elle est l’auteure de nombreux ouvrages dont “Créez vos cosmétiques bio” (éditions Terre Vivante), dont la nouvelle édition va paraître prochainement.

Quel est ton bilan positif de 2020 ?

Mon premier petit-fils est né en février 2020, et cela, c’est forcément un bilan positif ! Ce bébé qui ne cesse de sourire, de rire, d’observer et de tendre la main vers les autres me semble être un messager porteur d’espoir. La vie est simple en fait, c’est une roue qui tourne. Pour qu’elle tourne tranquillement, sans grincer, à quoi bon poursuivre des ambitions stériles. Le plus important n’est-il pas de garder des liens solides avec ses proches, ses amis, sa famille ? Ce sont ces liens qui nous rendent plus fort. Ralentir, ne pas courir sans cesse après le temps, mais goûter tous les instants partagés, qui tissent la trame du bonheur.

Si tu avais une baguette magique et que tu pouvais l’utiliser dès aujourd’hui, que ferais-tu ?

Je rassemblerais les familles qui s’aiment et qui sont dispersées.

Si tu devais retirer une clé de compréhension majeure qui s’est révélée à toi cette année, ce serait quoi ?

Cette année a été difficile pour tout le monde. Le Covid nous a enlevé notre tante Paulette, 95 ans. C’était justement une personne très positive, optimiste, réactive, souriante, coquette, qui pourtant était veuve depuis 50 ans de son mari très aimé. Elle était épuisée de cette vie trop longue, mais elle l’avait vécue heureuse entourée de sa famille, mais aussi de tout un village, dont elle était un des piliers. Sa vie simple et heureuse m’a fait comprendre, moi qui suis une parisienne attirée comme un papillon par les lumières des néons, que l’on peut être heureux et épanoui partout où l’on compte pour les autres, y compris pour une toute petite communauté bien éloignée des grandes capitales. “The place to be” peut se trouver sur la place d’un petit village du Limousin.

Une astuce pour ne pas céder à la peur / au stress ambiant ?

Regarder le ciel, l’herbe, les arbres, les rivières, les animaux, qui restent immuables, comme indifférents à la crise qui agite la société humaine.

As-tu envie de partager une phrase, un mantra, un rituel, une pratique ou autre pour bien finir l’année ?

J’aime les nuages qui passent, là-bas... là-bas... les merveilleux nuages.” L’étranger - Charles Baudelaire.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire