Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Cinquième dimension

Remise en question, peurs, écoute de soi... Le processus en 5 étapes de l'évolution spirituelle

Nos démons intérieurs : comment en faire des alliés ?

Nos croyances, toutes nos croyances, sont appelées à évoluer. Même ceux qui savent, en réalité ne savent pas. Méfions-nous des certitudes et de l’ego spirituel.

Marcos Paulo Prado/Unsplash
Matthieu Monade
Par Matthieu Monade
le 26 septembre 2021

Telle une boite à outils, les conseils ci-dessous vous sont donnés par Matthieu Monade, hypnothérapeute, pour gravir l'échelle de l'évolution spirituelle et trouver votre chemin vers "la cinquième dimension".


Partenaire

Nous sommes à une époque où nous sommes vraiment invités à travailler sur nous, à nous alléger, à progresser spirituellement, sachant que nous avons toutes et tous des filtres et des interférences dont nous pouvons nous libérer. Même les personnes que nous pensons être très évoluées, même quand nous-mêmes nous nous pensons déjà très avancés. Il est toujours possible de progresser, et cela à l’infini.

S'écouter soi-même

Le premier outil est l’écoute de soi. Cela semble être la base de toute démarche d’évolution personnelle ou spirituelle. Il s’agit de revenir à soi, à son intériorité, à ce que nous dit notre corps. Il s’agit aussi de se faire confiance, ne pas épouser les pratiques proposées par d’autres, mais identifier les pratiques qui nous conviennent, à notre rythme, en fonction de l’être unique que nous sommes.

Tout mettre en question et admettre que l'on ne sait rien

Le deuxième outil est une invitation à la remise en question. Nous avons toutes et tous des croyances très ancrées en nous qui ont été distillées par des habitudes de vie et par la société. Ces croyances sont une construction dont nous avons pu avoir besoin à un moment donné. Le risque, en s’y accrochant, est de s’enfermer dans des schémas limitants, dans de nouvelles habitudes, et de nous conformer non pas à ce dont nous avons besoin pour nous-mêmes, mais à ce que l’on croit que les autres attendent de nous, qu’il est bien de faire. Il ne faut pas avoir peur de déconstruire ces schémas. Cette idée de remise en question nous renvoie à l’humilité. Bien sûr nous pouvons toujours nous dire : « Mais moi, j’ai des fondations solides. » Nous pouvons en être sincèrement convaincus. Pourtant, nous ne sommes que des poussières dans l’univers, ignorants de ce que nous ne savons pas encore. Nos croyances, toutes nos croyances, sont appelées à évoluer. Même ceux qui savent, en réalité ne savent pas (et j’en fais partie) ; ils peuvent apprendre encore. Méfions-nous des certitudes et de l’ego spirituel.

Ouvrir ses énergies

En matière d’énergie, certains parlent de chakras, de fréquence, de méridiens, etc. Peu importent nos grilles de lecture des champs énergétiques. L’idée est ici d’ouvrir nos énergies. Lorsque notre énergie est bloquée, nous ne pouvons pas avoir accès aux bonnes informations, celles qui vont nous être bénéfiques. Il est possible d’effectuer nous-mêmes un nettoyage énergétique (par le souffle, la respiration, les douches énergétiques...), de se faire aider. Un des meilleurs outils reste la médiation, il y en a d’autres, chacun choisira.

A lire Psycho-test : êtes-vous bien ancrée dans votre vie ?

Une bonne circulation de l’énergie va se traduire concrètement dans le plan physique, intellectuel, émotionnel et spirituel. En augmentant nos fréquences, nous rayonnons de l’amour et nous en recevons. Cet amour a le pouvoir d’éloigner les parasites qui pourraient nous polluer et qui vont se détacher tout seuls, un peu comme une ventouse qui tomberait d’elle-même car les vibrations qui permettaient son adhérence se sont modifiées. Notre corps sait mieux que nous-mêmes de quoi il a besoin pour rééquilibrer les énergies. À nous de l’écouter et de respecter son rythme. Bien sûr, il ne s’agit pas de passer son temps à méditer ou à chercher à augmenter ses fréquences par telle ou telle pratique. Nous sommes sur Terre pour faire des expériences de vie. À chacun de nous de trouver le bon rythme.

C’est en entrant en nous-mêmes et en ouvrant nos énergies, en visualisant toujours davantage nos corps, que nous allons nous ouvrir aux autres. Car nous devenons disponibles pour donner de l’amour (en premier à soi-même), et donc pour en recevoir. Un peu comme on planterait une graine qui profiterait des bienfaits de la terre et des éléments naturels.

Persévérer dans sa pratique

Le quatrième outil est la persévérance dans le temps. Certes, le temps n’existe pas à l’échelle de notre conscience, de notre dimension supérieure, de la Source. Mais il existe sur la Terre. Notre propre transformation nécessite de la persévérance. Pour certains, l’accès à plus d’harmonie intérieure va arriver très vite. Pour d’autres cela pourra prendre plus de temps. Mais si on persévère, les choses bougeront en nous, notre conscience s’expansera, nous développerons des perceptions plus sensibles et subtiles, notre regard sur la vie évoluera.

A lire Médiumnité : comment développer sa clairvoyance

Un des freins principaux lorsqu’on n’a pas l’impression de progresser est le manque de confiance en soi. Une croyance en nous nous dit que ce n’est pas possible, ou que nous ne le méritons pas. Le premier biais est nous-mêmes. Nous sommes notre première barrière. Il est important de continuer à s’écouter et à pratiquer, et les choses bougeront lorsque ce sera le bon moment pour nous. Cela passe par prendre soin de son corps, avoir une bonne hygiène de vie, une bonne alimentation, boire de la bonne eau en conscience, avoir confiance en ce que l’on voit et perçoit, accepter les sensations nouvelles que l’on éprouve...

Enlever ses peurs

Le cinquième outil est le détachement de nos peurs. Lorsque nous progressons sur le chemin spirituel, il arrive parfois que nous nous mettions à avoir peur de ce que l’on voit, perçoit, ou éprouve. Il pourra arriver que l’on perçoive des choses négatives, ou plus exactement qu’on les interprète négativement. Il n’y a pas à avoir peur mais à transmuter ce qui nous fait peur. C’est une manière de progresser. L’amour a le pouvoir de dissoudre les peurs, c’est même le plus puissant des antidotes. C’est pour cela qu’il faut être dans des vibrations élevées, alimenter l’amour en soi et le rayonner, se mettre dans un état d’esprit positif, laisser ses énergies circuler, se connecter à ses dimensions supérieures. C’est alors que l’on commence à tendre vers l’harmonie.

Les cinq étapes du processus itératif de l’évolution spirituelle :

  • s’écouter soi-même ;
  • tout mettre en question et admettre que l’on ne sait rien ;
  • ouvrir ses énergies ;
  • persévérer dans sa pratique ;
  • enlever les peurs.

Ces cinq outils ne sont pas un escalier de cinq marches que l’on monte une bonne fois pour toutes. Ils doivent être utilisés dans un processus itératif. C’est comme un cercle qui revient toujours à la première étape (s’écouter) et qui grandit un peu plus à chaque fois si on persévère, et que l’on pourra reprendre de zéro pour chaque nouveau blocage dans notre vie, chaque nouvelle limitation identifiée. Et à chaque fois, nous devrons passer par l’étape de remise en question, par l’intériorisation et le corps, la transmutation de nos peurs. Nos croyances ont évolué, nous avons de nouvelles compréhensions, nous avons adopté de nouvelles manières de vivre ? C’est très bien. Mais ces nouvelles compréhensions et ces nouvelles habitudes seront elles aussi, à un moment donné, à remettre en question, si nous avons décidé d’avancer et de grandir toujours plus.

Comme des vêtements que l’on aimait, mais qui ne nous vont plus et qu’on va laisser derrière nous, pour avancer vers plus d’harmonie encore. En acceptant que nous ne savons rien, et en nous ouvrant toujours plus à l’amour. Ce chemin dont les étapes se répètent nous conduit vers la vibration spirituelle de la sagesse, vers d’autres processus d’évolution, d’autres expériences à faire, et peut-être sur d’autres plans. Mais pour l’instant nous sommes sur la Terre où nous avons fait le choix d’expérimenter l’évolution à travers la matière. C’est d’ici, dans notre corps, qu’il nous est demandé de nous réunifier et de nous préparer personnellement pour la 5D.

L'auteur

Explorez vos vies antérieures, Matthieu Monade, éditions Leduc

Matthieu Monade est l'auteur du livre Explorez vos vies antérieures, paru aux éditions Leduc.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire