Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Respiration consciente

4 exercices de souffle inspirés du Wutao pour déployer son énergie vitale et mieux respirer

Mon corps ce héros Mon corps ce héros
Pol Charoy et Imanou Risselard
Par Pol Charoy et Imanou Risselard
le 21 février 2021

Art corporel contemporain, le Wutao est né il y a 20 ans, avec pour mission de déployer l'énergie corporelle. Découvrez ici quatre exercices de souffle, pour favoriser la bonne circulation du souffle, pratiquer la "pleine présence", la reconnexion à soi, et par la même occasion, se détendre.


Partenaire

Cet article est un extrait du livre Le souffle du Wutao - Éveiller l’âme du corps, de Pol Charroy et Imanou Risselard, aux éditions Trédaniel, 2021.

Mobiliser le bassin dans le déploiement de l’onde

Les relâchers-appuis du plancher pubo-pelvien et du coccyx-sacrum s’engendrent, enclenchent et animent le déploiement de l’onde. Installez un état d’écoute profonde et de présence à vous-même, la respiration, ample et tranquille. Une sensation pulsatoire s’installe peu à peu dans vos creusets alchimiques.

1. Posture neutre

Placez vos pieds à une largeur de hanches, les bras le long du corps. Puis une main vient se poser sur le plancher pubo-pelvien, en-dessous de votre nombril, l’autre main posée sur le coccyx-sacrum. Prenez contact avec vous même. Sentez la chaleur qui se dégage entre vos mains, les micromouvements tissulaires des fascias.

2. Relâchez et prenez appui sur votre plancher pubo-pelvien

Le plancher pubo-pelvien se relâche en profondeur et en douceur jusqu’à ressentir un appui. L’onde commence à s’épanouir et entraîne la respiration sur son passage. Sentez la force «d’incarnation» dans votre bassin. L’appui de cette force s’exerce jusqu’au sol, dans une pression à l’avant des pieds.

Sentiment guide : Laissez-vous guider par le sentiment du geste. Ressentez l’envie de vous étirer et de vous élever.

3. Déployez votre onde

L’ondulation poursuit alors son épanouissement. Maintenez la force du bassin et la sensation d’appui du plancher pubo-pelvien vers la terre tout en ouvrant votre cœur et votre esprit, à l’image d’une vague se dressant, se cabrant, avant de rouler sur le rivage. À ce stade, la respiration devient plus légère et continue de remplir le haut des poumons. Elle entraîne l’éloignement des clavicules, l’étirement des cervicales et libère ainsi le passage de l’onde jusqu’au sommet du crâne.

Sentiment guide : Imaginez ces vagues qui, lors des grandes marées, semblent embrasser le ciel, faisant le lien entre mer et ciel.

>>A lire sur FemininBio : Stress : exercice de respiration alternée pour apaiser l'esprit

Vous pouvez enchaîner le déploiement de l’onde dans un cycle continu jusqu’à vous poser dans un espace méditatif vivant.

4. Relâchez votre coccyx-sacrum

Tandis que l’onde continue à s’épanouir dans une dynamique ascendante, le coccyx-sacrum commence à se relâcher dans un profond soupir ; l’onde redescend. Le coccyx-sacrum glisse vers le sol et efface légèrement la cambrure lombaire. Ressentez la descente de cette force jusque dans l’appui de vos talons sur la Terre. Veillez à ne pas basculer votre bassin ni à contracter les muscles fessiers. Une mobilisation mentale volontaire empêcherait la circulation des fluides et le déploiement de l’onde. Laissez votre intention guider le mouvement.

5. Le cycle se poursuit…

Le coccyx-sacrum profondément détendu, percevez la transition du plancher pubo-pelvien qui se relâche encore et prend appui jusqu’à l’avant des pieds ; l’onde renaît et émerge à nouveau pour s’épanouir.

Ajuster le bassin

Le placement du bassin est essentiel pour restaurer les courbures naturelles et notamment les courbures lombaires. Un bassin verrouillé entrave la circulation de l’onde et du souffle.

1. Placement juste

Observez Pol dans ces deux postures : la verticalité de la colonne, le relâchement du coccyx-sacrum et du plancher pubo-pelvien, l’appui dans les talons, les tibias en appui vers l’avant.

2. Bascules du bassin

Il existe deux ornières principales: à gauche, observez la rupture d’appui vers la terre. Le bassin bascule vers l’avant, les plis de l’aine sont effacés. Il n’y a plus d’ancrage. Pour trouver le placement juste, relâchez le plancher pubo-pelvien jusqu’à sentir l’appui à l’avant de vos pieds. À droite, le bassin est basculé vers l’arrière jusqu’au déracinement. Pour trouver le placement juste, relâchez le coccyx-sacrum jusqu’à sentir l’appui dans vos talons.

Extension de l’arc

«L’ouverture» du sternum constitue une dynamique essentielle dans l’art du Wutao. Plus votre sternum s’assouplit et s’ouvre, plus le souffle aura d’espace pour circuler, et plus vous pourrez allonger vos bras. Concentrez ici votre attention sur cette partie.

1. Une main placée sur le plancher pubo-pelvien, l’autre au niveau de votre flanc, le bras placé dans une légère rotation externe, les doigts pointés vers la terre.

2. L’onde YIN-yang passe et ouvre le sternum sur son passage.

3. Puis les clavicules transmettent une poussée spiralée dans les épaules et dans les bras. Veillez à prolonger cette sensation jusque dans les paumes des mains et les doigts.

>>A lire sur FemininBio : Exercice d'auto-hypnose: la Voie de la Conscience

Soutien de la voûte

À l’image d’Imanou, ouvrez largement vos trois diaphragmes dans l’extension et dans l’expansion. Percevez à la fois les ouvertures de l’arc et les soutiens de la voûte. Vous pouvez également prendre conscience de l’influence de ces ouvertures et de ces soutiens sur votre psyché.

1. Vos lombaires soutenues avec douceur et fermeté, votre plancher pubo-pelvien se relâche profondément. L’onde peut se déployer. Vous pouvez avancer dans la vie.

2. Soutenues par «les mains des anges», vos omoplates se relâchent et s’expansent. Votre plexus solaire et votre poitrine peuvent alors s’ouvrir en toute confiance : vous pouvez aimer.

3. Votre nuque soutenue par deux mains invisibles, l’anneau de votre gorge se détend : vous pouvez vous exprimer, dire. Donnez-vous le ou les soutiens que vous n’avez peut-être pas reçus ou insuffisamment.

Les auteurs :

Pol Charoy, et avec Imanou Risselard fondateurs du centre d’arts corporels «Génération tao». Ils accueillent de nombreuses disciplines soucieuse de développer une véritable écologie corporelle, comme le Qi Gong, le hatha yoga, le tai-chi et leurs dérivés. Très impliqués dans le mouvement des créatifs culturels, tous deux donnent au centre une dimension développement personnel très en vue.

(©Editions Guy Trédaniel)

Le livre :

Le souffle du Wutao - Éveiller l’âme du corps, de Pol Charroy et Imanou Risselard, aux éditions Trédaniel, 2021.

Le site web dédié : Le souffle du Wutao

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire