Livre

Découvrez un extrait du livre « La terre est le plus bel endroit du ciel » par Françoise Dorn

Publié le 29 octobre 2018 - Mis à jour le 30 octobre 2018
Françoise Dorn est formée à l’Analyse Transactionnelle, la PNL, l’hypnose ericksonienne et l’EFT. Elle a été psychothérapeute, formatrice et consultante, spécialiste du stress, des émotions et du développement personnel. Aujourd’hui, elle écrit et donne des conférences sur ses thématiques de prédilection : les émotions et la quête du bonheur.
Plus je considérais la maladie comme une ennemie à vaincre, moins mon inconscient voulait m’aider.
Plus je considérais la maladie comme une ennemie à vaincre, moins mon inconscient voulait m’aider.
© Dawid Zawila Unsplash

Clara est "bonheurothérapeute", ses ordonnances : caresser un chat, écouter mozart ou se promener dans la forêt. Son existence bascule lorsqu'elle découvre qu'elle est atteinte d'un cancer du sein. A travers cette épreuve, elle redécouvre les concepts de vie, de mort et renaît à l'amour. Un roman inspirant et bouleversant qui nous rappelle l'essentiel : "La terre est le plus bel endroit du ciel", paru aux éditions Jouvence.

« Et parfois, tout à coup, la joie, la joie contre toute attente. La pure joie de vivre reprenant ses droits, se distillant dans les cellules, ou plutôt émergeant du cœur de chaque cellule comme un bourgeon d’amandier délivre sa fleur. On comprend alors la méprise de sa vie, une vie rempli de devoirs et de responsabilités, de mérite et de reconnaissance. On comprend que ce n’est pas de cela qu’il s’agit. On s’est trompé de vie. Il s’agit de goûter à la joie d’exister sans autre but. La vie goûtant la vie. La vie célébrant la vie. » Guy Corneau

Trois semaines viennent de s’écouler depuis mon opération à l’Institut. Dans la brochure d’accueil remise à mon arrivée, une phrase s’est révélée parfaitement exacte : « Une médecine de pointe au service de l’humain  ».

Tous les acteurs médicaux rencontrés ont fait preuve à la fois d’innovation, d’énergie et de bienveillance pour m’offrir une prise en charge personnalisée. Infirmières, aides-soignantes, chirurgien, oncologue, psy, diététicienne, laborantines, kinés... chacun a joué sa partition à la perfection dans ce formidable orchestre soignant. Me voilà donc transformée en Amazone, un sein et sa chaîne ganglionnaire retirés.

Ma longue expérience de la relaxation et de la visualisation positive m’a permis d’apaiser la douleur et de récupérer plus rapidement. Plus difficile d’apprivoiser ce vide féminin dans ma poitrine, cette sensation d’être bancale, sans airbag pour me caler durant mon sommeil !
Il me faudra patienter quelques mois avant d’envisager une reconstruction mammaire.

Découvrez un texte de Françoise Dorn inspiré de son livre Le temps de la douceur,  

En relisant ce que j’ai noté à mon retour d’Italie, je prends conscience de mon cheminement. La bataille du Crabe rose est devenue un tête à tête à idées roses. Car plus je considérais la maladie comme une ennemie à vaincre, moins mon inconscient voulait m’aider. Alors, j’ai renoncé à résister en force et pris la voie de la douceur pour apprivoiser la maladie. Je suis allée à la rencontre de cette passagère clandestine et ai accepté de lui offrir une place de choix dans ma vie. Chaque matin à mon réveil, je la salue, et nos échanges commencent ainsi :
- Bonjour, Rose ! Comment vas-tu ? Quelles sont les nouvelles du front ? Dis-moi ce dont tu as besoin pour t’apaiser ?

- Que tu prennes soin de toi avant de vouloir prendre soin des autres. Que tu t’offres la liberté d’être dans l’instant présent, de nourrir ton âme et de te laisser surprendre par l’infime des choses : la course des nuages dans le ciel, le vol d’un oiseau, le rire d’un enfant, un sourire cueilli dans le désert des foules...
Que tu retrouves le plaisir de jouer avec tes sens, avec les couleurs, les sons, les saveurs, les mots, les touchers. Quelle est la dernière fois où tu as nagé nue, chanté sous ta douche, fait l’amour tout un dimanche, prié tendrement, non à partir d’un besoin, mais à partir de l’Amour ?

Sors du vide du renoncement, épouse cette vie au lieu de la laisser passer. Elle jaillit à chaque instant, aussi neuve qu’à l’origine des temps pour te combler. Accepte ce qui t’arrive, quel que soit ce qui t’arrive, pour y trouver l’étincelle de liberté offerte. Abreuve ton cœur à la Source pour que tes cellules renaissent...
- Tu seras alors prête à signer l’armistice ?
- Quand tu sauras goûter la joie d’exister, que ta vie célèbrera la vie, je partirai... « Aimer, c’est agir » disait le poète . Prends le chemin de l’arc-en-ciel et tu verras que la clé de tout, c’est l’Amour !

Parfois, les messages sont sibyllins, comme cette dernière phrase parlant de l’arc-en-ciel. Mais une incroyable confiance s’est s’installée, et tout devient un amusant jeu de piste. Chaque soir, comme une enfant, j’ouvre ma pochette surprise à la recherche du cadeau du jour...

 

Découvrez La terre est le plus bel endroit du ciel, le livre de Françoise Dorn aux éditions Jouvence

 

 

 

 

Je m'abonne au bimestriel FemininBio magazine en version papier, ou en version pdf à partir de 15€ par an

 

 

Articles du thème Culture green
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte