Astrologie

L'actualité décryptée par l'astrologie sous l'énergie de la nouvelle lune du 19 août 2020

Publié le 19 août 2020
Julie est l'auteure du livre "Décryptez votre thème astral, éclairez votre chemin de vie grâce à l'astrologie", aux éditions Hachette, et Christian est coach-artiste spirituel et symbiologue énergéticien.
La Pleine Lune du 2 septembre nous révélera comment on va se remettre au travail, s’affirmer dans son positionnement, comment nous ferons entendre ce qui cloche, ce que nous désirons.
La Pleine Lune du 2 septembre nous révélera comment on va se remettre au travail, s’affirmer dans son positionnement, comment nous ferons entendre ce qui cloche, ce que nous désirons.
© Kym MacKinnon

Pour cette Nouvelle Lune du 17 août 2020, le Soleil et la Lune à 26° du Lion sont en aspect positif (trigone) à Mars. Cela signifie que pour ce début de cycle, il nous est demandé de poser des actes concrets en lien avec notre intention, d’écouter notre cœur qui inspire l’agir pour un vrai changement, un respect de sa vie et de la Vie.

Julie Gorse est enseignante en astrologie, auteure de Décryptez votre thème astral, paru aux éditions Hachette, une méthode simple pour comprendre enfin votre thème. Elle est également praticienne en mémoire cellulaire. Son site : juliegorse.com

Christian Maillé est coach, artiste spirituel et symbiologue. Sur son site associatif souffledartmonie.com vous trouverez toute sa présentation, ainsi que ses propositions d'ateliers et de stages.

Nous l’avions écrit, Mars est la planète phare de l’été et continuera de l’être pour cet automne. Dans son signe d’Arès, le Bélier, Mars est à l’aise et prend ses aises dans son principe de feu d’action, il donne toute sa dimension d’action.

Les planètes exacerbées de ce début de rentrée (comme toute l’année 2020) sont Pluton, Saturne et Jupiter, très proches en Capricorne. Souvenez-vous, cette triple conjonction à laquelle nous avions consacré un article, forme un phénomène astrologique exceptionnel, qui fait de 2020 une année exceptionnelle, remplie de révélations de ce qui se faisait dans l’ombre et qui n’est plus toléré, de changements nécessaires de structures, d’appel au renouveau. Mais cela ne se fait pas « sans mal », on le voit dès à présent et cela continuera avec l’activation des forces « marsiennes » de chacun-e. La Nouvelle Lune, dans sa signifiance d’intention nouvelle et de force impulsante, va tirer parti de Mars, qui offre lui aussi dans son principe des énergies qui permettent de débuter un cycle. Cette Nouvelle Lune en aspect positif à Mars donne une énergie qui monte en puissance et déclenchera les actes qu’il faut pour un vrai changement de fond et non pas « juste comme ça »…

>> A lire sur FemininBio Astrologie : la chance et les 10 jours qui suivent la nouvelle lune

Mars est aussi accompagné par une armée d’aspects difficiles avec Pluton, Saturne et Jupiter. S’il peut être ressenti comme carrément méchant, c’est qu’on a sûrement poussé le bouchon trop loin, qu’on a dépassé les limites, qu’on en arrive aux extrêmes. Nous pouvons tous ressentir à notre façon cette mise en tension sur différents plans, autant collectifs que personnels, car deux des aspects difficiles de Mars sont avec des planètes collectives : Saturne et Jupiter, qui agissent autant sur le plan personnel que sur le plan social. Nous voilà donc avec trois aspects de choc, et on voit bien que la Terre entière est touchée. Les planètes sont « planétaires » dans leurs impacts. Elles touchent tout un chacun partout.

La planète en état de "choc"

Choc est bien le mot. En revenant de la nature où nous baignions dans des espaces dégagés, des eaux limpides, des vibrations pacifiantes, le choc était bien au rendez-vous au retour dans les grandes villes. Avez-vous remarqué combien nous y sommes toujours choqués par quelque chose ? Le bruit sonore continu des transports, des travaux, les mauvaises odeurs qui vous prennent le nez, le masque de peur, la perte d’horizon, pas de vue à perte de vue, des affiches, des murs et encore des murs, et puis les chocs de par le nombre de personnes, de véhicules, nos efforts pour tenter d’éviter d’être heurtés, le choc des infos qui sont toujours les mêmes d’une chaîne à l’autre, dans tous les médias, qui matraquent les mêmes peurs, cherchent à nous convaincre que nous sommes dans l’erreur de penser différemment, que nous devons rester dans la zone des suiveurs. Le choc de ne pas pouvoir être libre, respirer, au risque d’une amende, d’un refus d’entrer ou de sortir. Partout dans le Monde, on constate différentes formes de pressions, d’oppressions. Toutes les manifestations pour la fête, la culture, les droits, la vie, sont interdites ! Le choc oui. Mais le Soleil ne peut être interdit, l’étendue du ciel cachée, l’air iodé supprimé, la Nature interdite de pousser. La Vie, elle, ne peut être empêchée de se manifester, même quand des hommes en privent le droit d’accès.

Ces aspects difficiles resteront actifs jusqu’au début de l’année 2021… Il nous reste donc un peu plus de 4 mois pour continuer à inventer ce qui n’existe pas encore et qui apparaitra au grand jour dès 2021, quand Saturne et Jupiter entreront en Verseau. 4 mois pour revendiquer les Droits Universels, la liberté, le droit de vivre, de ne pas se culpabiliser, d’écouter les ordres du Ciel et non ceux de la terre des mauvais hommes.

>> A lire sur FemininBio Nouvelle lune du 19 août 2020 : rituel yogique pour gagner en confiance

Cela signifie que les changements nécessaires peuvent entrainer Mars sur le front, dans la résistance. Les guerres se gagnent par les résistances actives d’en-dessous, par les nombreux points ici et là qui se solidarisent vers la liberté. Oui, il peut y avoir une forme de colère, et même de grosses colères, des révélations qui peuvent être violentes, voire explosives.

C’est bien ce qui s’est passé et se passe encore à Beyrouth, en Biélorussie, à Hong Kong, en Chine, aux Etats-Unis… Le point commun, c’est la notion de « passe-droit », le non-respect du bien commun et de la Terre. La Nature nous renvoie la noirceur de cœur des abuseurs. Combien agissent dans l’horreur en toute impunité sous le regard de dirigeants complices ou qui semblent impuissants ? Le film d’horreur devrait être interdit à tout âge, nous sommes avertis que des scènes choquantes peuvent heurter, mais comment fermer les yeux ? Jusqu’où les dirigeants d’une Nation peuvent aller dans l’abus avant qu’on lève le petit doigt du cœur ? Evidemment ça explose doublement !

Ce que l'astrologie nous aide à comprendre

Astrologiquement, nous voyons là le travail de Pluton (Hadès) qui pose toujours cette question : jusqu’où pouvons nous aller dans le malheur, la destruction ? Pluton interpelle notre intégrité, notre authenticité, notre enfoncement dans la boue. Planète de la révélation de l’ombre, de l’attirance pour le pouvoir des énergies sombres, la poubelle non sortie. Mais Pluton c’est aussi la création qui suit la destruction, le renouveau par la crise. Pluton a amené une mise en lumière de ce qui est inadéquat dans les institutions, avec le besoin du peuple d’un renversement des ordres sombres établis, de révélations fracassantes (et destructrices), de fonctionnements qui se jouaient impunément dans l’ombre depuis longtemps. Du port d’attache au port d’armes dangereuses, nous assistons au non-respect de la mer, (c’est le même type de bateau navigant grâce à des passe-droits qui a créé la marée noire à l’Île Maurice) et de Mère Nature, la mère de tous les hommes et femmes, qui étaient des enfants avant d’être adultes.

Nous sommes bien dans une période hors norme où l’on cherche à cesser la mascarade. Le symbole du masque partout dans le Monde exprime bien ce besoin de « démasquer » l’ombre, de recherche de transparence et de vérité face à la manipulation. Qui porte un masque ? Qui ose montrer son vrai visage ? Qui cherche encore à se protéger ? A masquer la maltraitance du Monde ?

Le virus COVID, face à la prolifération du mal gouvernant, ne pourra cacher bien longtemps ce qui cause chaque minute dans le Monde le malheur et l’horreur. Comptons-nous ces morts et ces « morts dans l’âme » qui ne savent plus comment survivre ? Qu’est-ce qui compte vraiment maintenant ? A cette question, la saison des vendanges va nous répondre, car le carré de Pluton, Saturne et Jupiter à Mars est là pour réveiller les consciences.

L'appel de la lune sur le féminin

Le féminin et la jeunesse se mobilisent, comme Svetlana Tikhanovskaïa, l’opposante au président en Biélorussie, une femme courageuse qui appelle à des manifestations pacifiques… un symbole vivant qui rappelle que face à la violence insupportable, à l’empêchement de respirer sa liberté, des organisations doivent se faire sans violence, dans une intelligence active, en agissant avec les juristes, les scientifiques et penseurs libres, qui n’ont pas peur de perdre leurs subventions, leur confort, leur pouvoir. Aurez-vous le courage d’une action sans violence mais affirmée, singulière, solidaire et significative ? Voilà l’appel de cette Nouvelle Lune du 19 août.

Dans ce contexte sous pression, tendu, le Soleil et la Lune se rencontrent à 26° du Lion.

La Lune féline invite le Lion dogmatique à accepter de recourir, non pas à la violence, mais à ses valeurs de cœur, de générosité, de courage, et tout ce feu rayonnant dans la bienfaisance, est porté par le Soleil sa planète maitresse.

>> A lire sur FemininBio Astrologie : comment séduire selon le signe du zodiaque ?

Le signe du Lion nous parle aussi d’amour authentique, de vérité des sentiments, d’affirmation de soi, de son identité et de sa créativité propre. Il est le signe de la joie enfantine.
La Nouvelle Lune en tant que début de cycle, est ce mois-ci le moment idéal pour poser l’intention de suivre la vibration de son âme, cette note particulière, que nous sommes appelés à jouer individuellement dans le grand orchestre de l’humanité. Si tout le monde joue du même instrument et la même note, le résultat est loin d’une symphonie… C’est juste un unisson, et on a marre d’entendre le même son de cloche.

La Pleine Lune du 2 septembre (sur l’axe Vierge/Poissons) nous révélera comment on va se remettre au travail, s’affirmer dans son positionnement, son orientation, comment nous ferons entendre ce qui cloche, ce que nous désirons maintenant dans la bienveillance, notre façon de se mettre au service d’une cause juste, de participer au processus de création d’un nouveau monde, de changer la face du Monde, en lui retirant son masque… bref, de se préparer à l’entrée en Verseau.

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte