Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Ras le bol

Une "taxe Nutella" sur l’huile de palme adoptée par le Sénat

nutella
Audrey Etner
Audrey Etner
le 08 novembre 2012
Une « taxe Nutella » sur l’huile de palme a été adoptée en commission par le Sénat mercredi 7 novembre 2012. L’instant est important ! Après les cigarettes, la bière, les boissons énergisantes, c’est au tour de l’huile de palme, désastre écologique et très mauvaise pour notre santé, d’être dans le collimateur de l’état français.

Partenaire

Baptisée à la hâte "taxe Nutella" du nom de la célèbre pâte à tartiner dont la composition renferme de l’huile de palme (entre autres ingrédients mauvais pour notre santé), cette mesure vise à faire payer aux industriels qui l’exploite "une contribution additionnelle de 300 euros la tonne à la taxe spéciale prévue sur les huiles de palme, de palmiste et de coprah destinées à l'alimentation humaine, en état ou après incorporation dans tous les produits."


Un amendement qui fait partie du projet de loi sur le financement 2013 de la Sécurité Sociale qui sera examiné par le Sénat à partir du 12 novembre 2012. Selon le gouvernement, c’est un signal "non à destination des consommateurs, mais à destination des industries agro-alimentaires pour qu'elles substituent à ces huiles de nouvelles compositions plus respectueuses de la santé humaine". En effet, avec une augmentation prévue de 30 centimes le pot de 5kg de Nutella (prix moyen 37€), il est peu probable que les accrocs de la tartine diminuent leur consommation.


L’huile de palme responsable de la déforestation


Pour nous, c’est une très bonne nouvelle, car comme nous l’expliquait Stéfane Guilbaud dans son article Savez vous ce que "huile de palme" veut dire ? "La demande croissante d'huile de palme de la part des plus grandes industries agro-alimentaires, cosmétiques et agro-carburants du monde entier détruit irrémédiablement les tourbières et les forêts tropicales. Ces entreprises, telles, Unilever, Nestlé, Procter & Gamble et tant d'autres consomment, à notre demande une part importante de l'huile de palme originaire d'Indonésie et de Malaisie."


L’huile de palme très mauvaise pour la santé


D’autre part, selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES), "les acides gras saturés sont consommés en excès par la population française, contribuent au développement de l'obésité et favorisent les maladies cardio-vasculaires." La sénatrice écologiste Aline Archimbaud s'est félicitée de ce vote soulignant, dans un communiqué, que "cette sous-taxation de l'huile de palme est une ineptie sanitaire qu'il était urgent de corriger".


Si vous ne pouvez envisager une journée sans un shoot d’huile de palme aux noisettes et chocolat, sachez qu’il existe de très bonnes alternatives en bio.

A la rédac on vous recommande d'essayer sur un bon pain bio les marques suivantes :

- Choc'o Tartine de Kalibio
- Pâte à tartiner Noisette Cacao de Jardin Bio
- Chocolade crunchy de Jean Hervé
- Pâte à tartiner aux noisettes d’Alter Eco
- Cacao Noisettes à tartiner de Bjorg

 Ces pâtes à tartiner contiennent aussi de l'huile de palme, en version bio, exploitée à priori durablement (mais pas forcément) . Certes, il y en a moins que dans le Nutella dont c'est le 2ème ingrédient (17,3%) après le sucre (55,2%) mais l'idéal serait tout de même de la supprimer totalement, sachant qu'elle n'est pas recommandée pour la santé.

Le mieux est donc quand même de la faire maison : voici une  recette pour faire soi-même sa pâte à tartiner par Virginie Péan : 

> Pâte à tartiner aux noisettes et à la caroube
 

Audrey Etner
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire