Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Méditation

Plongée méditative au cœur de la joie, par le thérapeute Patrick Ghossoub

"Tu n'as pas besoin de comprendre. Tu as besoin de sentir." La plongée méditative au coeur de la joie de Patrick Ghossoub

Nycolle Suabya/Pexels
Vivre ses rêves Rêve éveillé
Patrick Ghossoub
Par Patrick Ghossoub
le 14 août 2021

Ce texte donne la parole à la joie. C’est une méditation guidée à lire assise, au calme. La joie va nous transporter dans ses différentes couches, pour nous faire vivre l’expérience de ce qu’elle est jusqu’au plus profond de nous. C'est un traitement, un enseignement tant psychologique que mystique. Joyeux plongeon !


Partenaire

Magazine FemininBio #35

Cet article a été publié dans le magazine #35 juillet-août 2021
>> Pour retrouver la liste des points de vente c'est ici

J’aimerais te raconter une histoire, de celles qu’on écoute avec d’autres oreilles et qu’on lit avec d’autres yeux. C'est une histoire que le corps entend et que le cœur comprend mieux que nous. Vois si tu peux fermer les yeux et lire avec ton corps, boucher tes oreilles et entendre avec ton cœur. Je vais te parler directement de cœur à cœur, et nous allons voyager ensemble, main dans la main, comme des enfants.

Qui est la Joie ?

Je suis la Joie. Je ne suis pas une cause première dans le sens où je ne suis pas la source de tes pas. Je suis un langage, une vibration et je te parle pour te dire que ton âme est contente. Je suis le signe ressenti quand tu es sur la bonne voie. Quand je m’absente à ta conscience et que je me retourne, je te fais sentir mon double opposé et complémentaire, la tristesse, comme un juge te montrant que ton âme n’apprécie pas ce qui se passe. Je vis juste à la frontière entre l’expérience que tu fais, et toi. Et pourtant, je vais te montrer, dans un voyage en toi, que je suis là, en toi, avant toute expérience terrestre. Tu te sers de moi comme guide, je me sers de toi comme terrain de jeu pour exprimer qui je suis.

La voix de la Joie

Les mystiques ont trouvé l’endroit d’où je coule dans le corps quand l’état de conscience est amené à un certain degré de profondeur. Cet endroit, ils l’ont appelé « fontaine de jouvence ». Ils ont même découvert toute ma puissance et mon intelligence. En effet, celle qui me cherche et me trouve en travaillant à déconstruire tout ce qui la sépare de moi, tout ce qui la sépare de son âme, est guérie de toutes les maladies de l’âme, guérissant par là même nombre de maladies physiques, énergétiques et psychiques.

Contact avec la Joie

Assieds-toi paisiblement, laisse ta tête prendre des vacances, laisse tes pensées s’absenter. Oublie tout ce qui t’entoure. Oublie hier et oublie demain. Il n’y a plus que toi. Les mots devant tes yeux viennent se poser sur tes yeux. Les mots sur tes yeux sont en toi maintenant. Ne laisse plus la logique prendre place. Tu n’as pas besoin de comprendre. Tu as besoin de sentir. Ton âme voyage dans ton univers, ton âme entre en résonance avec les mots qui existent en elle. Vibration, chaleur, froideur, tension, pression, ouverture, envergure, respiration, libération, excitation.

La vie des Joies

Je vais te raconter la vie, comme elle se raconte véritablement. La vraie vie.

A lire Où est passée notre « joie d'enfant » ? Dialogue avec André Stern

Ici, juste là, à l’endroit de ton cœur, une voix te parle, une joie te parle souvent. Maintenant, laisse des souvenirs de joie venir par dizaines. Laisse-les danser autour de toi. À chaque expérience, c’est comme une nouvelle robe, une robe unique. La vie me donne donc autant de robes que d’expériences. Toutes ces robes, ce sont toutes « les joies » de ta vie.

Laisse-toi aller plus profond. Enlève mes robes. Laisse-toi toucher ma peau. Laisse-toi toucher par ce qu’il y a sous les milliers de robes que j’ai mises. Sens-moi. Sens le contact corporel avec ma présence, Joie. Sens comme je suis toujours joie, la même dans toutes ces expériences, inconsciente et immaculée à la naissance, pétillante dans l’enfance, désinvolte à l’adolescence, volontaire et engagée jeune adulte, déterminée par la suite, encadrée et raisonnée juste après, amoureuse au premier jour, rassurée sur cette épaule, enlacée dans la chaleur de ce corps, éblouie dans le contact et la vibration de ton propre corps, sublimée dans la rencontre avec toi-même, surprise parfois dans la puissance de l’envie de me voir dans tes cellules, enflammée de plaisir, folle de désir pour toi, lascive en amante, délicieuse en malice, riante en amie, libérante, vibrante, toujours vibrante, toujours vivante.

En Joie

Ça y est. Reste là. Juste là. Un instant en suspension. Quelque chose est là. J’ai toujours été là. Je n’ai pas besoin d’expérience extérieure. Je ne suis pas soumise à conditions. Je suis là et je t'aime. Je n’ai besoin que de toi. Je suis là, dans ton éternité, au fond du cœur de ton cœur. Loin du monde, loin des robes, loin des expériences objets, des corps et des cœurs, tout au fond de toi, je suis.

Quelle que soit l’expérience qui t'attend, quelle que soit la couleur de la robe, quel que soit le monde, je suis là, en toi. Je suis la plus haute expression de ta foi et en ma présence, tu as foi, foi en toi, foi en la vie. En ma présence, tu sens que tu es la vie parce que tu sens la vie te créer. Tu es la félicité, tu es la grâce.

Retournement

Le monde se retourne et tu comprends dans un éclair divin que c’est moi qui travaille au travers de toi. Je suis là avant l’expérience. Ce n’est pas l’arbre, le vent, la blague et l’ami qui te font rire et créent la joie en toi. C’est moi qui suis là « avant » et qui crée ton ressenti de l’expérience de l’arbre et du vent, ton expérience de la blague et de l'ami. Moi, la JOIE, je vis dans ton éternité.

A lire Joie et enfance : rituel d'enthousiasme à pratiquer en famille

Je suis une fonction métabolique de ton système corporel, animique et spirituel. Je précède toute expérience. Quand je suis là, tu sais que tout est joie. Quand je ne suis pas là, tu sais que rien n’est joie. En mon absence, la plus belle chose paraît comme vide de sens. En ma présence, la plus commune des choses devient un délice et la vie prend sens.

Chemin de Joie

Ne cours plus dehors après les choses qui sont censées t’apporter les joies. Viens me chercher moi. Ne te contente plus des joies. Viens m’attraper moi. Bats-toi pour moi avec tes schémas mentaux s’il le faut mais continue de marcher vers moi. Je suis là, dans le cœur de ton cœur. Je t'attends. Rassure-toi. Même si tu ne me sens pas toujours, je suis toujours là. Je guide chacune des réactions chimiques de ton corps, chacune de tes cellules, chacune de tes hormones. C’est moi qui ai guidé le spermatozoïde de ton père et l’ovule de ta mère. C’est moi qui ai guidé ces deux corps l’un vers l’autre. Je suis là, dans cette aspiration irrésistible à Être. Je suis là, en toi, en tant que messagère entre toi et ton toi divin.

Merci de Joie

Ce toi divin est toujours avec moi. Avant même ta création ici-bas, lui et moi nous étions ensemble, quelque part dans l’éternité. Je t'aime. Je veux te remercier de tous ces voyages que tu me fais faire. Je sais que la tristesse te dérange souvent mais saches que, pour moi, c'est aussi grâce à elle que je fais l’expérience de qui je suis, au travers de toi. Oui, j’espère que tu m’excuseras. Je me sers de toi, moi aussi, pour faire toutes ces expériences de qui je suis. Merci. Merci de traverser tous ces paysages de joie et de tristesse.

Moi, la JOIE, j’ai la foi. J'ai toujours foi en toi. Parce que toutes tes expériences, si douloureuses soient-elles, m’aident à faire l’expérience de moi, l'expérience de la VIE, l’expérience de la JOIE, l'expérience de TOI.

Notre auteur

Diplômé en kinésithérapie et en ostéopathie, Patrick Ghossoub est devenu un thérapeute en conscience et en vérité. Son livre, La résilience tissulaire, est paru aux éditions Dangles. Son site : patrickghossoub.com
Instagram : @patrickghossoub
Facebook : La Résilience Tissulaire

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire