Cuisine

Le petit épeautre: l’histoire d’une farine vintage qui a tout bon

Publié le 22 juin 2017 - Mis à jour le 23 juin 2017
Le petit épautre s'invite dans vos assiettes
Le petit épautre s'invite dans vos assiettes
© Pixabay

Le petit épautre s'invite dans votre assiette, et vous avez tout à y gagner !

Toi aussi tu as connu l’unique paquet de farine blanche « fluide » dans le placard de la cuisine ? Aujourd’hui, tu veux manger sain ! Tu veux mettre du complet dans ton assiette ! Tu te poses parfois même la question d’éliminer le gluten de tes recettes…

Tu es peut-être un peu perdu(e) dans toutes les allégations « santé », les conseils nutri, les tout et son contraire que l’on peut trouver en ligne, dans les recommandations des « experts » de la télé et du net ?

Concernant la farine, on a peut être une astuce qui pourrait t’intéresser ! Une astuce qui passe par la redécouverte d’une céréale ancienne… (ancestrale ?) Le vintage est à la mode et a de bonnes raisons de l’être aussi dans ton assiette !

Le petit épeautre, trésor vintage :
-    Véritable ancêtre du blé et qui, à la différence de ce dernier a très peu évolué au fil des ans (pas de transformation génétique, notons que le blé, lui est fortement modifié génétiquement, qu’il soit étiqueté OGM ou non)
-    En version complète, des minéraux en veux-tu en voilà ! Pour 100g, on y trouve :

  • 1 320 mg de magnésium, ce qui classe le petit épeautre comme un super anti-stress!
  • Le quart de la ration journalière conseillée en calcium (on ne va pas débattre aujourd’hui de la justesse de cette ration… ).
  • Du phosphore (qui favorise notamment la fixation du calcium), ce n’est pas mal non plus ! Sa teneur est de 50 % supérieure à celle du blé soit la moitié des apports journaliers recommandés.
  • Du zinc, quantité jusqu’à 30 % supérieure à celle du blé.

-    Riche en protéines, et pas n’importe lesquelles ! Sa teneur en protéines apporte à l'organisme des acides aminés et notamment les huit essentiels, ceux que notre corps ne sait pas synthétiser tout seuls. Et c’est assez magique, car ils sont rarement présents ensemble dans les protéines végétales (de nombreux contre exemples existent, on pourra en reparler !).

-    Et pour finir, une quantité plus raisonnable de gluten ! Ce dernier est bien présent dans le petit épeautre, mais à 7% en moyenne seulement (contre 12% dans le blé par exemple). Cela rend cette céréale plus digeste que ces consoeurs !

Cette super céréale était en découverte ce mois-ci dans ma BiHo box ! Envie toi aussi de découvrir tous les mois des aliments healthy et surtout de te sentir accompagnée pour savoir les cuisiner (et mieux comprendre leur rôle dans ton bien-être) ? Rejoins la biho communauté en un clic : www.mabihobox.com

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !