Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Femme engagée

"J'ai trouvé ma place en devenant paysanne", le témoignage de Lucie Fleury

Lucie Fleury paysanne
"J’ai commencé avec presque rien ; peu d’argent, peu d’équipement mais une motivation et une énergie sans failles"
Lucie Fleury
Lucie Fleury
le 25 mai 2020
C'était un matin d’été, j'avais 21 ans. Je me suis réveillée avec la certitude que je voulais devenir paysanne. Cinq ans plus tard, en 2015, j’ai créé ma marque de cosmétiques naturels, « Les Fleurs de Basile ».

Partenaire

Cet article a été publié dans le magazine #28 avril-mai 2020

>> Pour retrouver la liste des points de vente, c'est ici

 

 

 

Je conçois, à la ferme, des cosmétiques vivants, sains, écologiques et sensoriels à partir des fleurs que je cultive en agroécologie en Provence. Passer de l’idée au projet n’a pas été un long chemin tranquille. Je ne suis pas issue du monde paysan et je n’avais aucune compétence, et surtout aucune terre. Je me suis donc formée durant un an, en même temps que je cherchais un terrain. C'est finalement par le bouche-à-oreille que j’ai trouvé une première parcelle en location. 

Le début d'une aventure

J’ai commencé avec presque rien ; peu d’argent, peu d’équipement mais une motivation et une énergie sans failles. Un nouvel amoureux et ma famille m’accompagnent dans cette aventure depuis le début. J’ai continué à travailler comme salariée, ce qui m’a permis de commencer sereinement à apprendre mon métier : semer, planter, arroser, désherber, récolter et aimer mes plantes. Petit à petit j’ai pris confiance en mes gestes, mes observations et ma technique. J'ai pu acheter du matériel pour les cultures et pour transformer mes récoltes. Le laboratoire a été installé en juin 2016 et j’ai commencé à vendre localement une petite gamme de produits.

>> A lire sur FemininBio Les Miss Terriennes : Céline-Shalini Ledoux a fondé sa marque de cosmétiques ayurvédiques

J’ai fait le choix d’une agriculture résiliente. Je cultive en bio, en laissant au maximum l’enherbement naturel pour limiter l’érosion, favoriser la vie du sol, la biodiversité et limiter l’évaporation de l’eau. Depuis, j’ai même acheté mes terres et je pratique l’agroforesterie avec mes plantes au cœur d’un verger de poires anciennes. Je voulais que mes produits, sous mention " Nature & Progrès ", reflètent mes valeurs et mon travail, c’est pourquoi j’ai privilégié des procédés de transformation simples et traditionnels qui respectent le vivant, comme la distillation à la vapeur d’eau ou la macération solarisée. Je travaille mes crèmes selon la recette ancestrale du cérat de Galien. Pour les matières premières que je ne produis pas sur ma ferme, je me fournis auprès d’autres agriculteurs bio et locaux (huiles végétales, cire d’abeille, miels…) afin d'œuvrer en réseau et d’avoir des cosmétiques « fermiers » gorgés d’actifs.

"Le métier d’agriculteur est le plus important du monde"

La peau est la barrière entre les agressions extérieures et le reste de notre corps. Elle est aussi notre interface avec les autres et il est important d’en prendre soin. J’ai cherché à faire des produits résolument efficaces, multi-usages et sans fausses promesses. J’essaye juste d’être sincère et respectueuse. Le métier d’agriculteur est le plus important du monde. Ce sont les agriculteurs qui produisent les plantes qui nous nourrissent et qui nous soignent. Il est important de redonner de la valeur à leur travail dans notre système et de les accompagner, pour se réapproprier une agriculture qui protège la nature et la santé, et cela passe avant tout par nos choix de consommation.

En devenant paysanne, j’ai trouvé ma place. Le bonheur est aussi un levier de changement. Il faut se donner les moyens d’être heureux, oui, c’est un effort. Et plus nous serons nombreux dans cette quête, mieux le monde se portera.

Retrouvez les cosmétiques agroécologiques de Lucie sur son site fleursdebasile.com

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire