Santé

Alerte sur la consommation de betteraves crues

Publié le 19 janvier 2017
Il est préférable de consommer la betterave cuite
Il est préférable de consommer la betterave cuite
© Pixabay

Suite à de récents cas d'intoxications alimentaires liés à la betterave, les autorités déconseillent de consommer de la betterave crue jusqu'à nouvelle ordre.

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes alerte sur les risques d'intoxications à manger de la betterave crue. Cette demande a été émise après que des cas avérés d'intoxications alimentaires collectives (TIAC) ont été rapportés : "La DGCCRF a en effet été informée d'épisodes récurrents d'intoxications alimentaires collectives (TIAC) liés à la consommation de betteraves rouges n'ayant pas été préalablement cuites et, en dernier lieu, d'un épisode ayant concerné 45 personnes en fin d'année 2016 dans la région des Pays-de-la-Loire" informe le communiqué de la DGCCRF. Des cas similaires ont été relévés dans d'autres régions de France depuis 2014 et même en Finlande ou encore aux Etats-Unis.

Cette recommandation est à destination des consommateurs mais aussi des responsables d'établissements de restaurations collectives : "Il est déconseillé de consommer des betteraves crues. Ainsi, même si ces produits peuvent être consommé froids, ils doivent avoir fait l'objet d'une cuisson préalable" précise la DGCCRF.  Il est important de souligner que ces cas d'intoxications ont causé des troubles digestifs passagers (diarrhées, vomissements, douleurs abdominales) qui n'ont pas nécessité d'hospitalisation. 

A lire : Les vertus et les bienfaits de la betterave 

La betterave rouge à consommer forcément cuite ?

Pour les personnes vulnérables ou sensibles comme les enfants, les personnes âgées et les individus immunodéprimés, il est vivement déconseillé de manger de la betterave crue.  D'une part, les crudités sont plus difficiles à digérer de manière générale ce qui peut provoquer des troubles digestifs chez de nombreuses personnes. D'autres part, les sujets souffrant de côlon irritable, de problèmes d'estomac ou encore de calculs rénaux doivent consommer avec modération des betteraves. 

Cependant, il ne faut pas oublier que les bienfaits de la betterave rouge sont nombreux : régulation de la pression artérielle, permet une meilleure oxygénation chez les sportifs, protège le système immunitaire, contrôle le cholestérol ou encore donne de l'énergie. Ce n'est donc pas un éliment à exclure de notre diète.

L'ANSES préconise toutefois de ne pas les consommer crues comme en témoigne un rapport rendu en 2014 :"Par prudence, il pourrait être recommandé, en attendant une meilleure compréhension des phénomènes observés, de ne pas servir de betteraves crues râpées dans les collectifs des établissements d'enseignement et des maisons de retraite, solution adoptée en Finlande avec succès". De nouvelles investigations sont menées pour définir les raisons qui peuvent mener à une intoxication après la consommation de betterave crue. 

A lire : Les vertus et les bienfaits de la betterave 

Articles du thème Alimentation vivante
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par iZalilla le 20 janvier 2017 à 19h25
Info ou intox ??.... compte

Info ou intox ??.... compte-tenu des multiples fautes d'orthographe

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte