Développement personnel

Mon hypersensibilité s'est révélée avec un cancer du sein, témoignage de Géraldine

Publié le 14 mai 2019
Maman de deux filles et grand-mère d'un petit garçon de 3 ans, j'aime tout ce qui fait résonner ma sensibilité : l'humanité, les gens, les contacts, les rencontres de vie, la musique. Je suis en rémission d'un cancer du sein depuis un an, et j'ai créé, sous l'impulsion de la maladie, l'association de sport Ré-Mouv'.
Écouter ses réactions, accepter cette hypersensibilité m'ont sauvé la vie alors que le corps médical était peu à l'écoute.
Écouter ses réactions, accepter cette hypersensibilité m'ont sauvé la vie alors que le corps médical était peu à l'écoute.
© DR

A 48 ans, Géraldine est en rémission d'un cancer du sein depuis un an. En découvrant son hypersensibilité lors de son traitement, elle a réalisé que ses émotions pouvaient l'aider à écouter ses réactions, et avancer dans sa guérison.

Je pense avoir pris conscience de mon hypersensibilité pendant ma lutte contre le cancer du sein, diagnostiqué il y a six ans. Je me savais sensible, mais cette épreuve m'a aidée à mettre un mot sur cette différence. Cela ne m'a pas effrayée, au contraire, je me suis sentie légitimée dans ce que je ressentais.

Cette hypersensibilité se manifeste à la fois sur le plan émotionnel et sur le plan physique, et augmente la capacité de tous les sens. On m'a souvent dit que j'aurais dû "être un nez" dans ma vie professionnelle de part ma capacité à sentir toutes les odeurs, même à peine perceptibles.

Mon hypersensibilité m'a aidée lors de ma chimiothérapie

Cette différence m'a permis de connecter mon esprit à mon corps, je sais parfaitement décrire des sensations corporelles, ce qui m'a été fort utile durant mes traitements. J'ai su donné l'alerte quand quelque chose n'allait pas, et j'ai été, par exemple, très réactive à un traitement de chimiothérapie qui aujourd'hui à été retiré du marché suite à des décès.

>> A lire sur FemininBio Je suis hypersensible et en prendre conscience m'a apaisée

Écouter ses réactions, accepter cette hypersensibilité m'ont sauvé la vie alors que le corps médical était peu à l'écoute. Si elle est acceptée, cette hypersensibilité permet d'être à l'écoute de ses intuitions, et amener à quelque chose de positif. Mais c'est un long chemin.

Accepter son hypersensibilité, un travail sur soi-même

Le plus difficile, c'est la relation à l'autre. J'ai des intuitions très fortes, des émotions qui amènent des convictions qui, lorsqu'elles ne sont pas partagées par les autres, m'encombrent car je n'ai pas confiance en moi. L'intensité peut parfois engendrer certaines angoisses, et nous isoler, comme toute forme de différence, d'autant plus dans une société d'individualité. C'est un travail personnel sur la confiance, l'estime de soi. 

>> A lire sur FemininBio Témoignage d'une hypersensible : gérer les épreuves de la vie

En ayant identifié tout ça, j'ai aujourd'hui une meilleure compréhension d'un passé où je trouve m'être enfermée et repliée probablement pour faire barrage à ces "ressentis XXL" dont je ne savais que faire. Cet enfermement, cette déconnection me permettaient probablement de vivre les choses avec moins d'intensité. Or, ce n'était pas la bonne démarche, car tout ce que j'ai refoulé a pris une autre voie et s'est fait entendre d'une autre manière. Mon corps à su me le rappeler. 

L'activité physique m'a aidée à gérer mon hypersensibilité en me réappropriant mon corps, j'ai compris mes ressentis et gagné en estime de soi. Lorsqu'elle est positive, l'émotion est agréable : ressentir la chaleur des rayons du soleil, le vent qui souffle, la douceur d'une main sur ma peau, la beauté d'un lieu... Cela provoque chez moi une forme d'exaltation. Je viens aussi de débuter un accompagnement avec un énergéticien coach de vie. J'ai encore besoin de me comprendre et d'acquérir mon équilibre. 

A nous, hypersensibles

Si je devais donner un conseil à un.e hypersensible, ce serait d'écouter ce qu'il ou elle ressent, ne pas se contraindre et se faire accompagner. L'hypersensibilité est quelque chose de positif, une ressource et une belle compétence si elle est bien gérée.

>> A lire sur FemininBio Hypersensibles : 4 exercices pour se protéger

Je suis maman de deux filles qui, je pense, ont cette particularité. L'une des deux a accepté sa créativité et ses intuitions et en a fait son métier, designer. Mon petit fils l'est aussi, et je vois en lui toutes les compétences que procure l'hypersensibilité dans les apprentissages, la curiosité, l'ingéniosité, la résonance à la musique, la rapidité d'apprentissage par l'intuition.

Dans le Petit Prince, St Exupery a écrit "si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde". Faire de son hypersensibilité une unicité, c'est s'accomplir.

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte