Apprivoiser ses émotions

Avec l'hypersensibilité, "tout prend une valeur extraordinaire" : témoignage de Catherine

Publié le 23 avril 2019
Stagiaire rédactrice chez FemininBio. Curieuse de tout, experte de rien, j'adore découvrir de nouvelles alternatives à partager avec nos lectrices.
"L'hypersensibilité est une faiblesse car nous n'avons pas d'armure pour stopper les sujets ou évènements négatifs."
"L'hypersensibilité est une faiblesse car nous n'avons pas d'armure pour stopper les sujets ou évènements négatifs."
© David Fanuel / Unsplash

Comme un sixième sens, l'hypersensibilité développe l'intuition et permet de ressentir les émotions des autres. Mais cette particularité présente aussi des obstacles dans différentes épreuves de la vie, que Catherine nous explique à travers ce témoignage.

Dès la petite enfance, j'avais peur de tout, j'étais curieuse de tout, j'observais beaucoup. J'ai été très déçue de constater que j'étais hypersensible car en grandissant dans ce monde, nous sommes souvent blessés, et nous gérons difficilement les épreuves de la vie.

S'il fallait définir mon hypersensibilité, je dirai que j'observe et analyse tout le temps et naturellement les gens, leur comportement face aux autres, la nature, les animaux, le ciel. 

L'hypersensibilité, une faiblesse psychologique ?

Mon hypersensibilité représente, en quelque sorte, une faiblesse, car je suis très souvent triste et déçue des gens, et je gère mal les événements négatifs. Cela me fait prendre de mauvaises décisions. Je suis aussi parfois dans l'incapacité de gérer certains aspects du quotidien. Par exemple, je ne peux pas regarder de film violent ou triste. J'évite, sinon je mets des heures à m'en remettre (j'ai mis 3 jours à me remettre du film Babel, et je m'en souviens encore).

Je rencontre aussi des difficultés lorsque je suis en présence de quelqu'un de triste. Quand je suis à côté d'une personne, je ressens si elle est heureuse ou pas, si elle a un déséquilibre psychologique. Je suis un véritable buvard, et cela peut me mettre à mon tour mal à l'aise, alors que je suis de nature joyeuse. En réalité, la négativité me bouleverse profondément. Je suis extrêmement choquée lorsque quelqu'un ne respecte pas les autres.

>> A lire sur FemininBio Je suis hypersensible et en prendre conscience m'a apaisée

L'hypersensibilité est une faiblesse, car nous n'avons pas d'armure pour stopper les sujets ou évènements négatifs. Mais c'est aussi une force car nous avons beaucoup d'empathie, et nous profitons à fond de la plus petite beauté du monde. Cette empathie me pousse, dans mon cas, à agir en faveur de ceux qui m'entourent, et ne jamais les contrarier. Par exemple, dans mon appartement, j'ai mis des tapis, de la moquette, des mousses au niveau des portes pour éviter le claquement, pour ne pas déranger mes voisins.

Du conflit à l'acceptation : la force de l'hypersensible

A plus de 50 ans, je pense être arrivée, un peu, à apprivoiser mon hypersensibilité grâce au travail que je fais sur moi quotidiennement pour me sentir mieux dans ce monde.

>> A lire sur FemininBio Hypersensible : 4 exercices pour se protéger

Je dois admettre qu'avec cette particularité, je développe des facultés qui font de cette différence une force. Je sais écouter les personnes qui ont besoin de parler, être à l'aise avec n'importe qui, profiter à 100% de la nature, aimer pleinement tout ce que j'apprécie (cela va de la beauté d'une goutte d'eau, de la terre, de l'intelligence de certaines personnes, etc... tout prend une valeur extraordinaire). Je fais aussi davantage appel à mon intuition, je m'intéresse à plein de sujets. Nous, hypersensibles, sommes plus ouverts et plus tolérants. 

Mes conseils aux hypersensibles

Lorsque j'ai besoin de gérer mes émotions, je me dis que j'ai un égo surdimensionné lorsque l'on me fait une remarque négative et qu'il faut que je relativise. Je me dis aussi qu'au lieu de penser à mes émotions lors d'épreuves, je ferai mieux de gérer la situation d'une manière plus pragmatique. Je serai plus efficace. J'essaie également d'être plus "spectatrice" de ce qui m'entoure qu'actrice (quand cela ne me concerne pas).

>> A lire sur FemininBio Hypersensible : comment vivre ses émotions en pleine conscience ?

Si je devais donner un conseil à une personne hypersensible, je lui dirai qu'en situation négative (car en situation positive ce n'est que du bonus), il est nécessaire de prendre du recul, de ne pas trop écouter sa sensibilité qui finit par ronger son être et nous rend malheureux. Egalement, je conseillerai d'éviter toutes les personnes (ne pas hésiter à couper les ponts) ou les lieux qui vous font sentir mal. Enfin, je pense qu'il est important de lire beaucoup de livres qui font du bien (développement personnel tout le long de notre vie car le naturel revient vite au galop).

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte