Fertilité

Augmentez vos chances de concevoir avec ces méthodes naturelles

Publié le 28 octobre 2018
Mia FIEVEZ est thérapeute, créatrice du site www.positivemindattitude.com, auteure du livre "C'est parce que t'y penses trop !" et de la Méthode i'am. Après avoir elle-même connu l'infertilité durant plus de 4 ans et demi avant d'être maman, elle a décidé de mettre ses compétences professionnelles depuis plus de 10 ans au service de celles qui connaissent les mêmes épreuves.
Le stress en phase pré-ovulatoire réduit la fertilité de 46%
Le stress en phase pré-ovulatoire réduit la fertilité de 46%
© Freestocks Unsplash

Vous essayez d'avoir un bébé mais vous n'y arrivez pas ? Découvrez les méthodes naturelles pour booster votre fertilité.

Aujourd’hui nous avons la « chance » de pouvoir maîtriser notre fertilité. Avec la contraception et nos modes de vie actuels, nous pouvons décider du moment où nous voulons un enfant. Nous pouvons décider de faire des études, de trouver l’homme idéal ou de faire une carrière avant d'avoir un enfant. Les grossesses sont de plus en plus tardives, pourtant la fertilité baisse avec l’âge. 

Etre enceinte, c'est aussi une multitude de question ! Est-ce la bonne personne ? Le bon moment ? Ne vaudrait-il pas mieux acheter un logement avant de fonder une famille ? etc...

Et à force d’attendre et de se questionner, parfois il arrive que ça bloque !

Pour mettre toutes les chances de notre côté, il faut veiller à  la qualité de notre hygiène de vie, de notre environnement et de ce que nous consommons.

Surveillez votre alimentation 

Il est primordial de manger sainement. Alors, bien sûr, vous savez certainement déjà qu’il vaut mieux éviter l’alcool et le tabac, la nicotine ayant un effet vieillissant sur les ovaires, les fast-food et leurs hamburgers. Mais cela vaut aussi pour la caféine et le sucre.

Le sucre augmente votre taux d’insuline. Et l’insuline provoque un ralentissement de la production hormonale.

Privilégiez des fruits et des légumes bio et buvez de l’eau, surtout le soir, car c’est en position allongée - lorsque vous dormez - que vos reins font le mieux leur travail de nettoyage.

Apportez à votre corps tous les nutriments dont il a besoin en vue de le préparer à la tâche essentielle qui l’attend !

Manger pour deux se fait avant l’arrivée de bébé, et quand je dis manger pour deux, ça ne veut pas dire manger le double en quantité. Cela veut dire manger deux fois plus sainement de façon à fortifier votre corps.

Respectez vos heures de sommeil

A vous de connaître votre rythme et vos besoins de sommeil. Dormez en suffisance, votre corps doit être reposé pour être prêt à donner la vie.

Privilégiez un sommeil à horaires réguliers (heure du coucher à maximum 23h). Nous avons besoin d’au moins huit d’heures d’obscurité continue. Cela permet de stimuler notre production de mélatonine, une hormone qui, entre autres, protège nos ovules.

Le rythme biologique est très important. Evitez donc les sources de lumière artificielle avant de dormir. Smartphones ou tablettes sont à bannir en raison de la lumière bleue.

Détendez-vous !

Stress et fertilité ne font pas bon ménage… Il est même démontré que le stress en phase pré-ovulatoire réduit la fertilité de 46% !

Si le cerveau en état de stress ne donne pas les « bons « ordres, alors l’ovulation est perturbée voire carrément inexistante : d’où une infertilité potentielle :

L’hypothalamus ne remplit pas son rôle : Il n’arrive pas à sécréter correctement l’hormone Gn-RH. Tout le cycle féminin est alors bloqué : pas de sécrétion d’hormones par l’hypophyse, pas d’ovulation, pas de règles.

L’hypophyse sécrète trop de prolactine : cette hormone bloque l’ovulation !

Une bonne raison de vous planifier un petit week-end de détente et de poursuivre vos exercices physiques !

Essayer la lithothérapie

La lithothérapie utilise l’énergie des minéraux pour rééquilibrer et réharmoniser le corps dans son ensemble.

Les pierres possèdent des vibrations et des propriétés qui les rendent aptes à dénouer certains problèmes physiques mais également à libérer certains blocages émotionnels.

La lithothérapie fournit à l’organe malade l’élément chimique dont il a besoin mais par voie énergétique, c’est-à-dire par rayonnement des ondes.

Les pierres principalement recommandées sont : cornaline, pierre de lune, jaspe, jade.

Evitez les perturbateurs endocriniens

Plusieurs substances chimiques dangereuses couramment utilisées dans la fabrication de produits cosmétiques peuvent perturber le système hormonal, soit en limitant ou en bloquant les effets des hormones, soit en interférant avec leur production ou leur décomposition. C’est ce qu’on appelle des perturbateurs endocriniens.

Le système endocrinien est constitué de 8 glandes principales: l’hypophyse, l’hypothalamus, la pinéale, la thyroïde, le thymus, le pancréas, les surrénales et les testicules ou les ovaires.
Toutes ayant un rôle important dans la fertilité.

Chez la femme, les perturbateurs endocriniens sont de plus en plus suspectés d’engendrer l’infertilité, dans le cadre par exemple des endométrioses et des ovaires polykistiques. De plus, l’exposition pendant la vie foetale à certains perturbateurs endocriniens prédisposerait à l’apparition de l’infertilité à l’âge adulte.

Les substances nocives à reperer et éviter 

EDTA : agent de chélation chimique qui contribue à la stabilité de certains produits cosmétiques. Interfère dans la différenciation du système nerveux et pourrait induire des malformations chez le foetus.
Parabens : conservateurs utilisés pour prévenir le développement bactériens. Activité oestrogénique…
Phtalates : Agent fixateur. Le plus dangereux et signalé comme toxique pour la reproduction. Perturbe le fonctionnement des hormones au niveau du Foie.
Triclosan : Agent antibactérien à large spectre. Affecte les enzymes du Foie et est irritant pour la peau…
Sels d’aluminium : agent anti transpirant, potentiellement en lien avec le cancer du sein
Siloxanes : Légère bioaccumulation au niveau du Foie, potentiel oestrogénique
Phénols chlorés : Désinfectant.

La solution ?

Décrypter les étiquettes pour bannir les produits qui fâchent et adopter une routine beauté simple, adaptée à sa peau, avec des ingrédients bio.

Envie d’en savoir plus et de bénéficier de conseils supplémentaires ou d'un accompagnement personnalisé ? Rendez-vous sur mon site internet : positivemindattitude.com ou sur Instagram, Pinterest ou Youtube

Je m'abonne au bimestriel FemininBio magazine en version papier, ou en version pdf à partir de 15€ par an

 

 

Articles du thème Mon enfant et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte