Détox du foie

Médecine traditionnelle chinoise: conseils pour soigner son foie

Publié le 29 décembre 2017
Prête pour une détox du foie ?
Prête pour une détox du foie ?
© Pixabay

En médecine traditionnelle chinoise, le foie gère l'énergie et assure sa répartition harmonieuse dans l’organisme. Autrement dit, voilà un organe qu'il faut chouchouter !

Pour soulager les déséquilibres de foie, la médecine traditionnelle chinoise propose de s’attacher à rendre l’énergie du Foie et celle de la Vésicule biliaire plus fluides et plus harmonieuses. Pour cela, cette médecine ancestrale propose divers moyens, certains relevant de l’hygiène de vie globale, d’autres proposant d’agir plus précisément sur l’énergie elle-même. Voici les principaux.

L’alimentation

La vision de l’alimentation en médecine traditionnelle chinoise est différente de la nôtre. Les Chinois n’envisagent pas les aliments sous l’angle de leurs composants (glucides, protéines, vitamines…), mais de l’énergie qu’ils contiennent et transmettent. Ainsi, lorsqu’ils parlent de saveur, ils ne font pas seulement référence à l’effet que produit un aliment en bouche, mais à la qualité de son énergie. Prenons la saveur acide, qui est étroitement liée au foie. Sont acides : le citron et le vinaigre, mais aussi le thé, les cerises, l’abricot… Malgré les divergences gustatives, tous ces aliments sont capables d’interagir avec l’énergie du Foie, de la stimuler ou de la ralentir.

¨¨EN PRATIQUE. Voici quelques aliments qui stimulent l’énergie du foie et de la vésicule biliaire : carotte, céleri, fraise, pêche, litchi, kiwi, tomate, raisin, prune, fenouil, menthe, crabe, crevette, moule, prune…

Les plantes médicinales

La médecine traditionnelle chinoise envisage également les plantes sous l’angle de leur saveur, donc de l’énergie qu’elles transportent. Ainsi, le romarin stimule le yang de l’énergie du Foie, tout comme la fumeterre. Curieusement, lorsque l’on établit des parallèles entre l’approche occidentale et l’approche orientale, on s’aperçoit que les deux se rejoignent souvent. Ainsi, le citron, de saveur énergétique acide, est employé dans les deux contrées pour stimuler l’activité hépatique. Il en est de même du romarin et de la fumeterre, qui sont deux plantes très utilisées en Occident pour soutenir le foie et la Vésicule biliaire.

¨¨EN PRATIQUE. Voici quelques plantes occidentales qui stimulent l’énergie du foie et de la vésicule biliaire : la petite centaurée, la gentiane, la valériane, le mélilot…

L’acupuncture

C’est la plus connue, et de loin, des méthodes thérapeutiques chinoises. Elle consiste à piquer, avec des aiguilles stériles, des points précis situés le long des méridiens afin de stimuler ou de ralentir l’énergie.

¨¨EN PRATIQUE. L’acupuncture doit être pratiquée par un thérapeute spécialisé qui possède à la fois une bonne lecture du diagnostic énergétique et une connaissance approfondie des méridiens et des points eux-mêmes. Il est cependant possible, chez soi, de stimuler les points d’acupuncture en les chauffant avec des bâtons d’armoise incandescents : les moxas.

Les massages de points

Certains points d’acupuncture sont faciles à localiser et ont une action globale sur l’énergie du méridien. Il est donc aisé de les stimuler soi-même, avec le bout du doigt. Cette technique (acupressure, ou do in) est moins précise et directement thérapeutique que l’acupuncture. Mais, au quotidien, elle permet de rééquilibrer les flux énergétiques avant qu’ils soient vraiment perturbés. Certains points correspondent également à des troubles courants, très précis, que l’on peut ainsi gérer soi-même au jour le jour.

Cet article est un extrait du livre Détoxifier son foie sans médicaments, de Marie Borrel, paru aux éditions Leduc S

Articles du dossier Votre semaine minceur
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !