Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Remèdes naturels

Règles, stress, ballonnements... 4 compresses et cataplasmes pour se soigner naturellement

Découvrez les bienfaits des compresses et cataplasmes à travers 4 recettes d'ingrédients naturels.
© Jessica Alice Hath
Activer ses dons Activer ses dons

Ballonnements, trouble du sommeil, stress, cycle menstruel... tous ces maux du quotidien peuvent être apaisés naturellement avec des compresses et cataplasmes. Découvrez 4 recettes tirées du livre Compresses, cataplasmes & Cie, de Bernadette Bächle-Helde et Ursel Bürhing, éditions Terre vivante.


Partenaire

Ces recettes de compresses sont tirées du livre Compresses, cataplasmes & Cie, de Bernadette Bächle-Helde et Ursel Bürhing, éditions Terre vivante, 2021.

1. Compresses d’huiles essentielles de cumin et de fenouil contre les ballonnements

Les huiles essentielles de cumin ou de fenouil permettent de préparer des compresses capables d’évacuer les gaz intestinaux et d’apaiser les ballonnements et lourdeurs désagréables. Contre les ballonnements, le cumin est, par excellence, la plante la plus efficace connue à ce jour. Antispasmodique, il favorise la digestion et stimule la circulation sanguine. Le fenouil, plus doux, conviendra parfaitement aux enfants.

>>A lire aussi sur FemininBio Ballonnements : quelle alimentation pour dégonfler le ventre ?

Les compresses aux huiles essentielles ne sont pas aussi chaudes que les enveloppements humides, préparés à l’eau très chaude. Elles agissent directement sur le transit, réduisent les crampes et apaisent les douleurs, tout en évacuant les accumulations de gaz.

Ce qu’il vous faut :

  • De l’huile essentielle de cumin ou de fenouil diluée dans de l’huile végétale à 1 % (voir encadré ci-contre en bas)
  • Un mouchoir en papier, une feuille d’essuie-tout ou un morceau de tissu en lin
  • Un lainage ou un gant de toilette doux
  • Éventuellement un petit coussin de noyaux de cerises

Ces compresses sont douces, faciles à préparer et très efficaces.

2. Compresse à l’huile essentielle de lavande pour le sommeil

Après une journée harassante, la lavande permet efficacement de retrouver le calme. Elle s’utilise sous diverses formes : les fleurs de lavande servent à préparer des tisanes, à parfumer l’eau du bain ou à garnir un coussin apaisant ; l’huile essentielle de lavande, mélangée à de l’huile végétale, fournira une huile de massage. La lavande est indiquée en cas de troubles du sommeil, d’agitation, de nervosité, de stress et de mauvaise humeur. Elle apaise également les rhumes et les refroidissements, la toux et la sensibilité aux changements de temps.

>>A lire aussi sur FemininBio Automassage pour s'apaiser

L’ huile essentielle de lavande est certainement la plus connue. Elle favorise l’endormissement et apaise la nervosité.

Ce qu’il vous faut :

  • Un mélange à base d’huile végétale et d’huile essentielle de lavande : dilution à 1 % pour les enfants à partir de 1 an et à 2 % à partir de 6 ans (reportez-vous page 39 pour les recommandations sur l’usage de la lavande et les dilutions)
  • Un mouchoir ou une feuille d’essuie-tout
  • Un lainage ou un gant de toilette doux
  • Éventuellement un coussin de noyaux de cerises

Comment procéder :

  • Versez quelques gouttes du mélange sur une compresse de 10 x 10 cm (mouchoir ou feuille d’essuie-tout). Dosage recommandé :

- de 1 à 5 ans : 15 à 25 gouttes,

- de 6 à 10 ans : 25 à 35 gouttes,

- de 10 à 14 ans : 30 à 40 gouttes,

- adulte : 40 à 50 gouttes.

  • Placez la compresse directement sur le thorax. La chaleur naturelle du corps libère ainsi les huiles essentielles à l’effet relaxant.
  • Pour intensifier l’action de la compresse, vous pouvez la réchauffer : placez la préparation dans un sachet en plastique ou entourez-la de papier sulfurisé, puis placez-la pendant quelques minutes entre deux bouillottes remplies d’eau chaude. Ne réchauffez jamais ce type de compresses au four à micro-ondes : les substances seraient détruites.
  • Ajoutez ensuite un lainage ou un gant doux, enfilez éventuellement un sous-pull pour maintenir le tout.
  • Appliquez idéalement une compresse pendant la nuit. L’application sera renouvelée une fois par jour.
  • Veillez à ce que les pieds soient toujours bien au chaud, couvrez-les si nécessaire.

Aucun effet secondaire n’est répertorié ni pour les fleurs ni pour l’huile essentielle de lavande. Tout au plus certaines personnes sensibles pourront-elles (très rarement) éprouver des maux de tête liés à la présence de coumarines. En cas d’allergie à la lavande ou d’aversion pour son odeur, renoncez à ce remède.

3. Compresse d’achillée contre les douleurs menstruelles

L’achillée est connue depuis longtemps comme «la plante des femmes», pour ses vertus curatives sur les troubles féminins. Les composants de cette plante par ailleurs plutôt insignifiante sont en effet capables de réguler le cycle menstruel, de favoriser les écoulements faibles et de freiner ceux trop abondants. L’achillée dénoue les spasmes, stimule la circulation, fortifie l’organisme, y compris le psychisme. Les compresses d’achillée peuvent être recommandées à toutes les femmes qui souffrent de troubles du cycle menstruel. Elles stimulent par ailleurs l’activité hépatique en cas de cure ou de jeûne, ainsi que la digestion.

>>A lire aussi sur FemininBio Règles douloureuses : 5 traitements naturels et bio

Une compresse chaude et humide à l’achillée régule le flux menstruel, apaise les douleurs et procure une chaleur bienfaisant

Ce qu’il vous faut :

  • Une tisane d’achillée
  • Un torchon ou un lange (pour constituer la compresse)
  • Un deuxième torchon pour essorer
  • Une serviette-éponge ou une écharpe
  • Un saladier
  • De l’eau très chaude
  • Des gants de ménage

Comment procéder :

  • Préparez un demi-litre d’infusion d’achillée : 2 cuil. à café d’achillée pour 500 ml d’eau frémissante, couvrez et laissez infuser 5 à 7 minutes.
  • Enroulez le premier torchon et enveloppez-le du deuxième torchon, puis placez le tout dans le saladier.
  • Versez au-dessus l’infusion.
  • Enfilez vos gants et essorez bien le torchon. Plus le premier torchon sera sec, mieux il sera toléré.
  • Ôtez ensuite le torchon qui enveloppe celui qui sert de compresse et posez celui-ci sur le bas-ventre après en avoir vérifié la température.
  • Recouvrez aussitôt avec la serviette-éponge pour conserver la chaleur.
  • Laissez la compresse agir aussi longtemps que la sensation est agréable, en général de 10 à 30 minutes.
  • Renouvelez l’application, idéalement une à deux fois par jour, jusqu’à disparition des douleurs menstruelles

N’utilisez pas ce type de compresse en cas de douleur aiguë inexpliquée, de maladie hépatique sévère ou d’inflammation. Renoncez-y également en cas d’allergie aux composants de l’achillée ou de toute autre Astéracée. Dans certains cas rares, les applications peuvent déclencher des allergies de contact sous forme de rougeur cutanée.

4. Coussin d’herbes aromatiques pour la détente

Ce coussin sera utile en de multiples occasions : tension, agitation, trac avant un examen, troubles du sommeil… Très simple à utiliser, d’une odeur agréable, c’est un moyen d’apaisement éprouvé pour les enfants et les personnes âgées, sans aucun effet secondaire à redouter.

Attention : n’utilisez pas ce coussin aux herbes aromatiques si vous ne tolérez pas l’un des composants. Renoncez-y également si vous souffrez d’allergie de type rhume des foins.

Ce qu’il vous faut :

  • Une taie d’oreiller en coton ou en lin
  • Des herbes aromatiques séchées à l’action apaisante : feuilles de mélisse, fleurs de lavande et de camomille, mélilot, pour les adultes cônes de houblon et pétales de rose.

Comment procéder :

  • Remplissez la taie des herbes choisies et cousez-la pour bien la fermer. Pour ceux qui ne peuvent pas (ou n’aiment pas) coudre, il existe également des coussins prêts à l’emploi pour favoriser l’endormissement.
  • Placez le coussin près de vous lorsque vous vous couchez, ou respirez régulièrement à proximité de votre coussin.

Durée de conservation : L’intensité de l’odeur et l’efficacité des plantes s’estompent au bout de quelques mois. Garnissez votre coussin de nouvelles herbes séchées.

Les autrices :

Bernadette Bächle-Helde est infirmière puéricultrice, spécialiste des techniques d’enveloppement et des plantes médicinales. Elle assure des formations en médecine naturelle.

Ursel Bürhing est infirmière et naturopathe. Elle a fondé la première école de plantes médicinales en Allemagne et dispense des formations dans plusieurs pays. Elle a également écrit de nombreux livres et articles.

(©Editions Terre vivante)

Le livre :

Longtemps considérés comme désuets, les compresses et cataplasmes méritent d’être redécouverts pour leur efficacité. Ce livre, écrit par deux infirmières, présente des recettes simples à base d’ingrédients faciles à trouver et peu onéreux. Il aide à soigner, sans risque, les petits maux du quotidien à l’aide de pas à pas en photos et d’explications claires.

Compresses, cataplasmes & Cie, de Bernadette Bächle-Helde et Ursel Bürhing, éditions Terre vivante, 2021.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire